Avertir le modérateur

vendredi, 22 juin 2007

Vers un dialogue entre Israel et la Syrie ? Par Guy Senbel

L'éditorial du Rédacteur en chef

 

 

 

Vers un dialogue entre Israël et la Syrie ?

 

Cette semaine, nous souhaiterions attirer l’attention de nos lecteurs sur la question du « drôle de dialogue » que la Syrie semblerait vouloir ouvrir avec Israël. Jeudi 21 juin, la ministre israélienne des affaires étrangères, Tsipi Livni, s’entretenait avec Mahmoud Abbas, le président de l’autorité palestinienne, pour lui dire combien la séparation entre les extrémistes et les modérés parmi les Palestiniens créait une nouvelle opportunité de faire progresser le processus de paix. Ce n’est pas un échange qu’elle pourrait avoir aujourd’hui avec son homologue syrien.

Car désormais au Moyen Orient, il ya bien deux camps. Et si les Palestiniens sont divisés entre un Fatah modéré et un Hamas terroriste, la Syrie est rangée parmi les pays extrémistes.

Il y a le camp qui rassemble les pays favorables à la progression de la paix, prêts à faire des concessions pour coexister pacifiquement. C’est le camp des pays modérés.
Et il y a le camp des pays qui empêchent la paix de s’établir, il rassemble des pays qui pratiquent un terrorisme d’Etat, des Etats qui favorisent des mouvements radicaux et terroristes. C’est le camp des extrémistes.

La Syrie, accusée par l’ensemble du monde occidental de faciliter voire d’encourager le terrorisme islamiste, et même d’organiser le chaos au Liban, doit montrer des signes d’ouverture au dialogue avec Israël. Difficile de mesurer la sincérité du propos, il n’en demeure pas moins que les contradictions et incohérences sont nombreuses.

Au cours de la seule journée du jeudi 21 juin, la Syrie s’est dite « plus que prête » à « reprendre des négociations de paix avec Israël, sans conditions préalables ». Le ministre syrien des affaires étrangères Walid Mouallem a également déclaré dans une interview au quotidien « Al Hayyat » que si les «Israéliens décident de relancer les pourparlers, ils trouveront un partenaire prêt à dialoguer ».

Quelques heures plus tard, la Syrie a déclarait par la voie de son vice président syrien qu'il sera difficile de mener des pourparlers avec Israël tant que durera la rupture entre le Fatah et le Hamas. ''Le Fatah, même s'il est reconnu par la communauté internationale, ne peut ignorer le Hamas'', a affirmé Farouk a-Shara, le vice-président syrien… Plus tard dans la soirée, Farouk a-Shara, déclarait que George Bush n’était pas disposé à voir avancer le dialogue entre la Syrie et Israël…

La Syrie n’est pas une démocratie, mais une dictature dont hérite Bashar Al-Assad. Les droits de l’homme n’y sont pas respectés. Le droit international non plus. La Syrie n’a pas d’autre choix que de se montrer ouverte au dialogue, mais elle fait tout son possible pour le retarder. Il serait plus explicite alors d’interrompre le réarmement du Hezbollah, de cesser de financer le terrorisme, de peser de tout son poids dans la libération de nos soldats retenus en otage.

Ce soir, nos pensées vont vers les familles des trois soldats d’Israël, kidnappés depuis un an, Ehould Goldwasser, Eldad Reguev, Guilad Shalit. Nos pensées vont aussi vers le journaliste de la BBC Alan Johnston kidnappé par l’Armée de l’Islam, une organisation terroriste palestinienne qui menace de l’assassiner.

.

Guy Senbel

www.guysen.com



 

07:50 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je viens de faire une visite interessante ! j'ai bien aimé ton blog !

Notamment sur l'histoire du riche qui paie pour les pauvres ! Avec un petit bemol , car dans la réalité, il faut que les pauvres connaissent un riche pour pouvoir beneficier d'un tel systeme, ce qui n'est pas en general le cas et les pauvres paient donc leur bierre , ou ne boivent pas faute de moyens !
Si toutefois on se base sur le systeme d'imposition des socialistes, il me semblait plus juste d'imposer davantage les plus riches, et non pas imposer par un impot plus modeste sur la grande masse des pauvres ou des moyennes classes, car cela est une forme d'injustice d'imposer des pauvres (et c'est ce qui se passe avec les impots directs tels que la TVA ! )
En conclusion , il faut cependant prendre garde de ne pas imposer excessivement les riches, ou les déconsiderer, ( la richesse produit d'autres richesses ) car effectivement ils ont un role important a jouer pour aider ceux qui sont moins chanceux qu'eux;( ne serait-ce qu'en creant des emplois ) mais il faut prendre conscience , que la majorité des riches sont egoistes et que sans les impots ils garderaient tout pour eux ! Moralité il faut aussi une forme de police dans la politique , afin qu'il y ait plus de justice tout en restant raisonnable !

Maintenant , je t'engage a visiter mon blog !

http://heartstoangels.skyrock.com/

on peut faire un echange de liens, si ca t'interesse ...

Cordialement :-)

Écrit par : francois | vendredi, 22 juin 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu