Avertir le modérateur

dimanche, 24 juin 2007

Jour de solidarité pour la famille de gilad shalit

Jour de solidarité pour la famille de Gilad Shalit

 


A l¹occasion du premier aniversaire de l¹enlèvement du caporal Gilad Shalit, perpétré par le Hamas le 25 juin dernier, plus de 200 personnes, dont la plupart tout spécialement venues du Nord d¹Israël, se sont rassemblées ce dimanche 24 juin dans le jardin des Roses de Jérusalem. Il s¹agissait d¹une manifestation de solidarité envers les familles des soldats enlevés. Le 12 juillet 2006, Ehoud Goldwasser et Eldad Regev étaient kidnappés à leur tour par le Hezbollah à la frontière libanaise.

Les participants portaient des bannières mentionnant les noms de Gilad Shalit et des deux réservistes Regev et Goldwasser et demandant : ³ne laissez pas l¹apathie les tuer².

Le père de Gilad, Noam Shalit s¹est exprimé en public pour déclarer que les trois soldats ne devaient pas payer le prix des erreurs du governement. ³Le Premier ministre sait ce qui doit être fait pour ramener Gilad, je demande au Premier ministre de prendre ses responsabilités et de décider, d¹ignorer les considérations politiques et de décider d¹agir², a -t-il dit, ³si vous ne savez pas quoi faire, s¹il vous plaît, passez les rennes à quelqu¹un d¹autre qui saura comment traiter le dossier et ramener [nos fils].²

Ailleurs, à Jérusalem, le nouveau président Shimon Peres participait à une conférence organisée par l¹Agence juive. Il a affirmé que la famille de Shalit ne devait pas perdre espoir. ³Nous sommes une grande famille², a-t-il déclaré, ³Gilad est notre fils à tous et nous ferons tout pour le ramener chez lui.²

 

Les francophones israéliens demandent à Sarkozy d¹aider à la libération de Shalit

 


La communauté francophone d¹Israël a lancé une campagne publique,
ce dimanche 24 juin, pour demander au président français Nicolas Sarkozy de contribuer à la libération du soldat Gilad Shalit, toujours aux mains du Hamas.

La campagne marquera le premier anniversaire de l¹enlèvement du jeune caporal, survenu le 25 juin dernier dans la bande de Gaza.

Shalit est détenteur de la double nationalité franco-israélienne.

³Sarkozy a déclaré qu¹un Français n¹est jamais seul dans le monde. Il est temps qu¹il le prouve², a fait savoir Sylvain Semhoun, le représentant israélien du parti de l¹UMP. C¹est lui qui est à l¹origine de la campagne, suite à ce qu¹il appelle la stagnation des efforts dans la libération de Shalit.

 

Sderot : 3 blessés légers par des Kassam

 


Deux roquettes Kassam ont été tirées depuis la bande de Gaza, ce dimanche 24 juin au matin, en direction du Neguev occidental. Les deux engins ont atterri sur Sderot et l¹un d¹entre eux a frappé le centre-ville.

Trois personnes ont été légèrement blessées suite à des éclats de métal et plusieurs autres ont été déclarées en état de choc.

Une habitation résidentielle, qui avait déjà été la cible d¹une roquette il y a un mois environ affiche d¹importants dégâts matériels.

 

Le gouvernement d¹accord pour libérer les taxes bloquées de l¹AP

 


Le cabinet a approuvé ce dimanche 24 juin la demande du Premier ministre  de dégeler des millions de dollars sous forme de taxes palestiniennes dans le cadre d¹un geste de bonne volonté envers le chef de l¹Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Ehoud Olmert devrait également soumettre d¹autres mesures au cabinet qui seront elles-aussi destinées à renforcer le pouvoir du nouveau gouvernement palestinien dirigé par Salaam Fayad.

Les taxes gelées par Israël sont actuellement estimées entre 300 et 400 millions de dolalrs. Selon un officiel, l¹argent sera versé ar étapes après un accord de coordination avec les Palestiniens.

 

Israël arrête un haut responsable du Hamas

 


L'armée israélienne a arrêté samedi 23 juin le fondateur de la branche militaire du Hamas en Cisjordanie, où le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a nommé une commission d'enquête après la déroute de ses forces de sécurité dans la Bande de Gaza, désormais aux mains du Mouvement de la résistance islamique.

Peu avant l'aube, les troupes israéliennes ont arrêté Saleh Arouri, le fondateur de la branche armée du Hamas, les brigades Izzedine al-Qassam. Il avait passé quinze ans dans une prison israélienne, avant d'être remis en liberté en mars dernier.

Son épouse, Hana, a précisé qu'une dizaine de jeeps avaient encerclé leur maison dans le village d'Aroura. Les soldats ont ensuite ordonné à son mari de sortir. De sources militaires israéliennes, on affirmait que Saleh Arouri avait repris des activités violentes au sein du Hamas depuis sa libération.

 

Le Fatah a peur de rendre Alan Johnston

 


Les ravisseurs du journaliste britannique Alan Johnston ne l'ont toujours pas relâché par crainte d'être attaqués, a affirmé samedi 2 juin un haut responsable du mouvement de la résistance islamique.

Le correspondant de la BBC dans les territoires palestiniens a été enlevé à Gaza le 12 mars dernier par des hommes armés, rapt revendiqué par un mouvement palestinien, l'Armée de l'Islam. "Les ravisseurs ont peur", a souligné un des hommes forts du Hamas à Gaza, Mahmoud Zahar, lors d'un sermon dans une mosquée de la ville.

Le Mouvement de la résistance islamique tente de convaincre les ravisseurs qu'ils ne seront pas tués s'ils le relâchent. Mais la promesse de fournir des "garanties écrites" n'a pas apaisé leurs craintes d'être attaqués par d'autres factions, a souligné Mahmoud Zahar.

De leur côté, des leaders du Fatah ont appelé les ravisseurs à ne pas rendre Johnston, car le Hamas, qui déploie de grands efforts pour parvenir à la relaxe du journaliste, pourrait tirer profit d¹une telle libération. Certains représentants du mouvement de Ramallah auraient ainsi téléphoné aux ravisseurs dans ce but, dont Mohammad Dahlan, affirment des sources proches du mouvement de résistance islamique.

 

Le Hamas ³blessé² par les critiques de Moubarak

 


Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhari, a fait savoir ce dimanche 24 juin que son mouvement avait été blessé par les déclarations du président égyptien. La veille, Hosni Moubarak avait condamné la prise de contrôle du Hamas sur la bande de Gaza, qu¹il considère comme un ³coup².

Il a également tiré la sonnette d¹alarme en ce qui concerne les conflits entre le mouvement de résistance islamique et le Fatah qui pourraient conduire à la création de deux entités palestiniennes.

Zouhari, qui s¹était exprimé sur les ondes de la radio britannqiue BBC, a reproché à Moubarak de soutenir une seule des deux parties au détriment de l¹autre. ³Le Hamas a été élu légalement et a accepté d¹établir un gouvernement d¹union avec le Fatah, mais celui qui est responsable de sa dissolution, c¹est le chef de l¹Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et non le Hamas², a-t-il affirmé.

 

El Al augmente le prix de ses billets

 


El Al, la compagnie nationale d¹aviation va augmenter le prix de ses billets en raison de la hausse des coûts de carburant. L¹information a été annoncée ce dimanche 24 juin.

L¹augmentation prendra effet à partir du 2 juillet prochain.

Les vols en direction de l¹Europe devraient subir une hausse de 10 dollars par billet et pour toutes les autres destinations de distance supérieure, l¹augmentation pourra atteindre 20 dollars par billet.

 

Olmert soutient Ramon pour les Finances

 


Le Premier ministre Ehoud Olmert serait favorable à la candidature de Haïm Ramon (Kadima) pour le poste de ministre des Finances. L¹information a été annoncée suite à une rencontre entre les deux hommes par des officiels du parti centriste. Mais ils n¹ont toutefois pas confirmé qu¹Olmert avait offert le poste à Ramon.

Les principaux candidats de Ramon seraient l¹actuel ministre de l¹Intérieur, Roni Bar-On, et celui de la Construction et du Logement, Meïr Chetrit.

Des sources proches d¹Olmert ont annoncé que le Premier ministre devrait faire connaître sa décision cette semaine. C¹est lui qui assume actuellement le portefeuille des Finances depuis qu¹Avraham Hirchson s¹est suspendu de ses fonctions en avril dernier, suite à des allégations de corruption qui pèsent contre lui.

Ramon, qui avait quitté son poste de ministre de la Justice en août dernier, a été accusé d¹acte indécent auprès d¹une jeune soldate. Son retour en politique suscite la désapprobation de quelques députées et d¹organisations qui militent pour les droits des femmes.

 

Incendies dans le Nord

 


Les pompiers du nord du pays tentent actuellement de venir à bout de deux incendies d¹envergure, sur les hauteurs du Golan. Les deux foyers se sont déclarés ce dimanche matin 24 juin.

Vendredi et samedi, plus de 20 incendies ont dû être maîtrisés dans le nord du pays. Cest l¹intense vague de chaleur qui sévit ces derniers jours sur ensemble du territoire israélien qui est à l¹origine de ces feux accidentels.

 

MOYEN-ORIENT

 

 

Liban : explosion à Nahr el-Bared, trois soldats  tués

 


Trois soldats libanais ont été tués et un quatrième grièvement blessé samedi 23 juin dans l'explosion d'une bombe dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared, au nord du Liban.

Selon un haut responsable qui a requis l'anonymat, la déflagration s'est produite alors que les militaires tentaient de désamorcer des bombes et des mines antipersonnelles dans le camp.

Nahr el-Bared est le théâtre d'affrontements depuis un mois entre l'armée libanaise et les hommes du Fatah al-Islam qui y sont retranchés. Au total, 79 soldats ont été tués et plus de 150 blessés depuis le début des combats le 20 mai dans ce camp proche de la ville portuaire de Tripoli.

Le ministre de la Défense Elias Murr avait pourtant crié victoire jeudi 21 juin. Depuis, l'armée tente de nettoyer les parties du camp dont elle a récupéré le contrôle. Cependant, des tirs de mitrailleuses et d'artillerie lourde retentissaient dans Nahr el-Bared samedi, signe que les combats se poursuivaient.

 

Irak : le cousin de Saddam Hussein condamné à la peine de mort

 


Le cousin de Saddam Hussein, connu sous le nom d"'Ali le chimique", ainsi que deux autres anciens responsables du régime, ont été condamnés ce dimanche 24 juin à la peine de mort par pendaison pour leur rôle dans les atrocités commises contre les Kurdes irakiens lors d'une opération militaire dans les années 1980 qui a coûté la vie à 180 000 personnes.

L'ancien président irakien Saddam Hussein était également poursuivi dans ce dossier mais a été exécuté par pendaison fin décembre dernier après sa condamnation pour crimes contre l'humanité commis en 1982 avec le massacre de 148 chiites à Doujaïl.

Quelque 180 000 hommes, femmes et enfants, principalement civils, avaient trouvé la mort au cours de l'opération "Anfal". Les accusés ont affirmé avoir obéi aux ordres et assuré que la campagne visait les rebelles kurdes, soutiens de l'Iran pendant la guerre Iran-Irak (1980-1988).

© Jerusalem Post édition française   www.jpost.com

 

 

22:54 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu