Avertir le modérateur

dimanche, 01 juillet 2007

JOURNEE DU SOUVENIR POUR LES ENFANTS DEPORTES DE MONTMONRENCY .LE 24 JUIN 2007

Il y a plus de 65 ans, la France était envahie, brisée, humiliée. Ses libertés étaient étouffées, les vertus fondamentales de l’humanité étaient piétinées. Le régime nazi imposait sa loi. Mais dans l’horreur de cette période des hommes et des femmes se sont battus pour que des enfants juifs soient sauvés de la barbarie.
medium_DSC_0003.JPG



La ville de Montmorency hébergea dès 1935 la première « colonie de jour » fondée pour des enfants juifs défavorisés, et plus tard, à l’automne 1938, la première maison de l’Union OSE (Œuvre de Secours aux Enfants) en France.

Cette première maison - « villa Helvetia » qui est aujourd’hui le commissariat de police de Montmorency accueillit 307 garçons et filles, dont ldes réfugiés du fameux bateau errant « Le Saint Louis ».

Ces enfants, souvent orphelins, venaient de France mais aussi d’Allemagne, d’Autriche, de Tchécoslovaquie et de Pologne.

Au cours des années 1938-1940, l’OSE réussit à installer onze maisons pour 1600 enfants ; quatre d’entre elles étaient dans le secteur de Montmorency, Soisy-sous-Montmorency, et Eaubonne.

Pendant la guerre et l’Occupation, quelques uns de ces enfants furent évacués clandestinement vers les Etats-Unis. Certains des « enfants de l’OSE » sont par la suite devenus célèbres, mais tous les survivants continuent aujourd’hui à entretenir une correspondance et n’ont jamais oublié la ville de Montmorency.

Les autres enfants qui n’avaient pu être évacués avant l’arrivée des nazis furent arrêtés en septembre 42 et déportés au camp d’Auschwitz.

Après guerre, en 1945, deux autres maisons d’accueil d’enfants de déportés virent le jour à Montmorency. L’une fut créée par « le Renouveau », et dirigée par Madame « François »- nom de résistante, et fut ensuite fondue avec la DDASS. Cette maison existe toujours .L’autre, qui se trouvait aux environs de la Châtaigneraie, fut fondée par la WIZO (Organisation internationale de femmes sionistes). On perd sa trace après sa « fusion » avec l’OPEJ (Œuvres de protection des enfants juifs).

Malgré une histoire riche et parfois tragique en particulier lors de la Deuxième Guerre mondiale, il n’existe aujourd’hui dans la ville de Montmorency que très peu de traces qui invitent à la mémoire de ces événements.

Il y a environ deux ans, avec l’aide de la municipalité et d’historiens, nous avons entamé le projet de tenter d’y remédier.

medium_Photo_Georges_Wojakowski.2.jpg



Aujourd’hui, la première phase du projet a abouti c’est pourquoi cette journée fut un véritable succès : plus de 300 personnes ont répondu présents. Notons, aussi le dynamisme de Thierry Ghenassia,  président  du Centre communautaire  israélite du Val de Montmorency, qui a réussi son pari. Une exposition photo a eu lieu et une table ronde  animée par Katy Hazan et un arbre du souvenir fut planté en mémoire des enfants juifs déportés assassinés  par les nazis .

 

medium_DSC02206.2.JPG

On aura pu noter la présence de l’adjointe au Maire chargé de la Culture Madame Fauve, Régine Lippe, Sarah et  Georges  Wojakowski de l’Association des fils et filles des déportés juifs de France ,Joseph Krolik du Renouveau et on aura également pu remarquer la présence de Joël Mergui, Président du Consistoire israélite de Paris, accompagner de François Sitruk  et bien sûr, pour l’OSE, de Gilles Amsallem. Cette journée fut clôturer par un verre de l’amitiés …

medium_OSE.JPG

Alain Azria

Crédit Photo : Georges Wojakowski  , Véronique Chemla 


Avec le soutien de :
- la ville de Montmorency
- L'OSE
- Le Renouveau
- Le Mémorial de la Shoah
- Le Consistoire israélite de Paris
- L'ass. des fils et filles de Déportés

00:20 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu