Avertir le modérateur

dimanche, 12 août 2007

SCANDALE EN HOLLANDE!

Scandale en Hollande : Un député du parti d'extrême droite hollandais a comparé mercredi dans un article sur l'éducation le Coran à Mein Kampf. Il a ajouté que le Coran était un livre fasciste, qui encourageait à la violence. (Guysen.International.News), 9 août 2007

Commentaire :

Pourquoi  ce besoin de classer cette assertion comme celle d'un député "d'extrême droite" ?
N'est-elle pas l'expression de la stricte vérité, interdite de révélation officielle, comme aussi bien les Professeurs Louis Chagnon (Histoire) et Robert Redeker (Philosophie) en firent l'amère expérience ?

Ayaan Hirsi Ali, née musulmane, et "auteure" du scénario du film "Soumission" [sens premier du mot "Islam], qui valut à Théo Van Gogh d'être épouvantablement assassiné en pleine rue à Amsterdam, est-elle d'extrême droite, ou est-ce une femme libre et  progressiste, elle-même menacée de mort pour avoir dit la vérité ?

D'autres femmes nées musulmanes, mais douées de raison et de courage, ayant osé dire leur défiance à l'égard de cette religion qui les diminue à tous égards par rapport aux mâles musulmans, aussi stupides et barbares soient-ils, sont-elles "d'Extrême Droite". 

Doit-on attendre que la sharia - " loi islamique " - soit substituée à la loi de chaque Etat membre de l'UE, en France et dans toute l'UE, selon la complaisance lâche des élites de n os pays respectifs, France, Espagne, Italie, Belgique, bref dans l'UE naissante - pour nous apercevoir, mais un peu tard, qu'il était "bien joli le temps de la Démocratie", comme autrefois le "Temps des Cerises" pour les Communards en 1871 - cette époque où nous avons la chance de vivre, encore étant gâchée par  nos « zélites » démissionnaires et munichoises.

Le Titanic de L'UE approche de " l'Islamisberg " à toute vapeur, et nous ne ferions rien ?
Alors qu'il est encore temps de changer de cap pour sauver la démocratie où nous avons la chance de vivre, et permettre à nos enfants de vivre dans des sociétés libres, nous resterions cois, de peur d'être traités " d'islamophobes d'Extrême Droite " ???

Nous laisserions-nous intimider par les vecteurs de la "pensée unique", espèce de "commissaires politiques" nouvelle manière de l'UE naissante, hérauts du "multiculturalisme" - dont le fondement sophiste revient en définitive à dire : "ton point de vue, fut-il barbare, vaut bien le mien, qui provient de l'élaboration séculaire de l'esprit des Lumières et de la loi démocratique ; même si la sharia et la constitution démocratique de chaque Etat de l'UE sont intrinsèquement antinomiques - car de quelque côté que vous retourniez l'examen de la loi Islamique - la " sharia " - celle-ci, fondée sur le Coran et les " hadiths ", est traversée de terrifiants appels répétés dans de nombreuses sourates, au meurtre des "infidèles", et le coran est un livre empli de haine et d'intolérance pour les non Musulmans.

L'Islam est intrinsèquement insoluble dans la démocratie.
Ce n'est pas une religion au sens où nous l'entendons en Occident. C'est une conception totalisante, englobante et totalitaire du monde -selon la " Weltshaft ", conception du monde des philosophes - intégrant aussi bien la relation des hommes à Dieu, vrai sens du mot religion, que les relations des hommes entre eux, organisation de notre vie sociale, et la liaison des hommes avec le calife, intercesseur des hommes avec Dieu, soit l'organisation du pouvoir politique.


C'est donc une religion " révélée " qui n'a pas fait son aggiornamento, ni pris le chemin de la " repentance " et de l’autocritique, comme l'Eglise catholique l'a fait après Vatican II :

1 - Reconnaissant sa participation dans les crimes des siècles passés, l'Eglise s'est repentie de son rôle dans l'organisation des « croisades », qui furent une vaste et légitime " réaction " des royaume chrétiens, et de Papes  de l'Europe chrétienne, vis-à-vis des exactions des musulmans " barbaresques " de l'époque ; où hélas les premières victimes furent comme toujours les Juifs habitant les villes par où les premiers Croisés passèrent sur le chemin Jérusalem, pour " délivrer le tombeau du Christ ", sans y parvenir le plus souvent.

2 - Reconnaissant sa responsabilité dans la sinistre Inquisition, qui s’étendit depuis la fin du 14ème siècle , s’aggrava lourdement du 15 ème au 18ème siècle, et persista jusqu’au milieu de 19ème siècle - l’inquisition ne fut officiellement abolie par l’Eglise qu’en 1856 - l'Eglise catholique s'en est « repentie ».

3 - Reconnaissant sa participation, au moins par complaisance  passive dans le commerce du " bois d'ébène ", épouvantable " traite des Noirs " du 16ème au 19ème  siècle, l'Eglise a fait amende honorable : malgré la « controverse de Valladolid », octroyant le respect de la dignité humaine aux populations indigènes d'Amérique du Sud, l'Eglise catholique espagnole avait autorisé voire encouragé la substitution d'esclave originaires du continent noir.

Nous attendons encore pareille amende honorable des pays musulmans qui pratiquent de nos jours le commerce des esclaves  - Arabie saoudite, et autres pétromonarchies, Mauritanie, pays musulmans qui ont prolongé l'esclavage depuis la naissance de cette religion, bien après les Grecs et les Romains de l'antiquité qui considéraient cette pratique comme la norme.

4 - Reconnaissant son rôle au moins passif dans la Shoah - le silence du Pape Pie XII pendant l'ère nazie marquait-il un consentement au moins passif à la " Destruction des Juifs d'Europe ", selon le titre de l'œuvre maîtresse de Raoul Hilberg, récemment disparu ?
Question encore débattue par les historiens : de par l'antisémitisme chrétien multiséculaire, l'enseignement " de la haine et du mépris " incarné dans la prière pour " la conversion des Juifs perfides " selon le rite pascal en Latin du Pape Pie V, remis au goût du jour par le Pape Benoît XVI, l'Eglise catholique fit amende honorable après Vatican II.
Plusieurs de ses membres admirables, tels les Papes Jean XXIII, Jean-Paul II, Paul VI, mais aussi  Albert Decourtray et Mgr Jean-Marie Aaron Lustiger, et le curé Patrick Desbois [responsable d'une extraordinaire mission de mémoire historique en Ukraine, où il met à jour la " Shoah par balles " - ont œuvré grandement au rapprochement judéo-chrétien.

Par ailleurs, nous attendons encore que des autorités musulmanes - mais l'Islam sunnite n'a pas de hiérarchie sur le modèle catholique, alors que la branche shiite, autrefois plus tolérante, dispose d'une hiérarchie de mollahs et d'ayatollahs, comparable toutes choses égales par ailleurs aux prêtres, aux évêques et archevêques de ce schisme musulman - nous attendons donc patiemment que les autorités musulmanes manifestent un début de semblant de commencement de repentance, et de volonté de rapprochement vis-à-vis des Juifs et des Chrétiens, qui ne soit pas une approche totalitaire, jihadiste, conquérante, et réductrice à l'égard des autres religions, voire des libres penseurs qui ont encore droit de cité en Occident, D.ieu Merci !

Le Coran - "récitation" en Arabe" - est l'apprentissage par coeur d'un ouvrage effectivement empli de haine et d'appels répétés au meurtre des "infidèles - au premier rang desquels les Juifs, qualifiés dans de nombreuses sourates de "descendants de singes", et en second lieu les chrétiens, qualifiés eux de "descendants de porcs".

En quoi l'affirmation et le constat de la vérité historique et critique de cet ouvrage d'origine humaine - et les preuves historiques peuvent en être documentées -  est-il d'Extrême Droite ?

L'intimidation par les "Commissaires politiques" de la "Pensée Unique", grassement payés sur les deniers des contribuables européens doit cesser.
Il est grand temps passer à l'examen et à la publication libre et critique de l'ouvrage fondateur de l'Islam, la Coran, et les "Hadiths" - commentaires des " dits  du "Prophète Mohammed", et de pouvoir exprimer librement et publier nos critiques et nos mises en garde sur une prétendue "religion d'amour, de tolérance et de paix" [RATP des cimeterres"].

L'esprit critique et l'utilisation de notre intelligence humaine n'est ni de Droite ni de Gauche : ils sont la sauvegarde de notre Liberté, et le fondement de notre Responsabilité pour les générations à venir.

Toute démission de notre part est coupable.

C'est Primo Levi qui énonçait : "Pour que le Mal se répande dans le monde, il suffit que les gens de bien ne disent rien".

Nous en sommes là : debout Camarades ! L'islamisberg est en vue du navire de l'UE en pleine course.

Faisons en sorte de dévier notre cap funeste avant d'entrer dans la nuit noire de l'obscurantisme islamiste.

Simon P.



 

16:27 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu