Avertir le modérateur

mardi, 11 septembre 2007

ISRAËL ­ AUTORITE PALESTINIENNE

ISRAËL ­ AUTORITE PALESTINIENNE

Une roquette fait 69 blessés dans une base militaire du sud

 

Une roquette tirée depuis la bande de Gaza a touché une base de Tsahal dans le sud du pays tôt mardi 11 septembre, faisant 69 blessés, selon des sources médicales et militaires israéliennes. Il s'agit du plus grand nombre de victimes jamais causé par un tir de roquette isolé depuis le territoire palestinien.

L'armée a confirmé qu'une roquette a touché vers 1h30 une tente de la base militaire de Zikim où dormaient des soldats, à environ un kilomètre au nord de la frontière avec la bande de Gaza.

Dans la matinée, une autre roquette s'est abattue à proximité du conseil de la localité de Sha'ar Hanegev, sans faire de blessés.

Le directeur des services du Magen David Adom, Eli Bin, a déclaré qu'un soldat se trouvait dans un état critique et que deux autres étaient grièvement blessés. Il a précisé que l'évacuation des blessés vers les hôpitaux du sud du pays était en cours.

Deux groupes palestiniens ont revendiqué l'attaque ­ les brigades Nasr Salah al-Din, la branche armée des Comités de résistance populaire, et le Djihad islamique palestinien.

Bernard Kouchner en tournée au Proche-Orient à partir de mardi

 

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner est arrivé mardi 11 septembre au Proche-Orient pour une visite de quatre jours lors de laquelle il se rendra notamment en Israël et dans les territoires administrés par l'Autorité palestinienne, pour la première fois depuis son entrée en fonctions.

Le chef de la diplomatie française sera mardi soir et dans la journée de mercredi en Israël, où il sera notamment reçu par le président Shimon Peres. Il s'entretiendra avec le Premier ministre Ehoud Olmert et son homologue Tzipi Livni.

Il rencontrera également Noam Shalit, père du soldat Gilad Shalit, de nationalité israélienne et française, enlevé en juin 2006.

Bernard Kouchner se rendra ensuite à Ramallah pour des entretiens avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad.

Un entretien avec Tony Blair, envoyé spécial du Quartet, est également prévu. Cette rencontre permettra de faire le point des contacts noués par Blair dans le cadre de sa première tournée dans la région.

Le chef du Quai d'Orsay se rendra ensuite en Jordanie pour des entretiens avec le roi Abdallah II, et en Egypte avec le président Hosni Moubarak. Au Caire, il rencontrera également le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa.

Bernard Kouchner achèvera sa tournée au Liban, à l'heure où le pays du cèdre se prépare à entamer le difficile processus de l'élection du président par le parlement.

Ehoud Olmert et Mahmoud Abbas donnent un coup d'accélérateur aux négociations de paix

 

Recevant le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Jérusalem, le Premier ministre Ehoud Olmert a proposé lundi 10 septembre de libérer des prisonniers palestiniens à l'occasion du mois de Ramadan. Les deux hommes se sont également entendus sur la création d'équipes de négociations pour faire avancer le processus de paix en amont de la prochaine conférence internationale sur le Proche-Orient.

Par ailleurs, le gouvernement israélien devrait décider la semaine prochaine d'une éventuelle levée des barrages routiers et des autres restrictions de transports imposées aux Palestiniens.

Ehoud Olmert et Mahmoud Abbas s'étaient rencontrés pour la dernière fois au mois d'août à Jérusalem. Miri Eisin, porte-parole du gouvernement israélien, a précisé que les discussions de lundi n'étaient pas des négociations de paix formelles. "Nous tentons d'avancer de manière pratique vers une solution à deux Etats", a-t-elle expliqué.

La population s'est élevée à 7 116 600

Selon le dernier rapport du bureau des statistiques pour l'année 2006, il y a plus de femmes que d'hommes en Israël. En outre, elles vivent plus longtemps. Si le nombre d'hommes dépasse celui des femmes entre 0 et 35 ans, il se rééquilibre à 36 ans.

A 75 ans, il n'a que 673 hommes pour 1 000 femmes.

La population globale a augmenté d'1,8 % par rapport à l'année précédente pour s'élever à 7 116 600.

Les Juifs constituent 75,8 % (5 393 400) des Israéliens, 19,9 % (1 413 300) sont arabes et 4,4 % (309 900) sont de confessions diverses.

Alors que la population s'est accrue d'1,5 % par rapport à l'an passé, le secteur arabe a quant à lui augmenté de 2,6 %.

L'âge moyen de décès des hommes israéliens est 78,2 ans, soit 0,2 an de plus que pour l'année précédente. Pour les femmes, il est de 82,2 ans.

61 % des femmes de cette étude ont un diplôme d'études secondaires. Au moins 60 % des bachelières poursuivent des études secondaires, contre 50 % des bacheliers.

La mortalité infantile a encore chuté en 2006, autant chez les Juifs que chez les Arabes, avec un taux de 2,9 pour 1 000 pour les Juifs et 6,7 parmi les Arabes.

La population israélienne demeure plus jeune que le reste de la population occidentale. En 2006, les 0 à 14 ans constituaient 28 % de la population générale, contre 17 % dans les autres pays occidentaux.

Sept soldats suspendus pour désobéissance lors de l'expulsion de Hébron

 

Sept soldats de Tsahal ont été suspendus par leur hiérarchie pour avoir refusé de participer à l'expulsion de résidents israéliens de Hébron, le mois dernier, a annoncé l'armée lundi 10 septembre.

Les soldats, juifs orthodoxes, avaient refusé de participer à l'éviction de deux familles israéliennes occupant illégalement un marché couvert dans la ville de Hébron. Les soldats ont fait savoir que l'ordre donné était en conflit avec leurs croyances religieuses.

Une dizaine de soldats avaient été écroués après l'incident du 6 août. Sept d'entre eux avaient été suspendus après leur remise en liberté. Les autres doivent être entendus dans la semaine.

INTERNATIONAL

Profanation du cimetière juif d'Herrlisheim : l"'idéologue" était fasciné par "l'ordre allemand"

 

Le tribunal correctionnel de Colmar juge depuis lundi 10 septembre trois hommes soupçonnés d'avoir saccagé le cimetière juif d'Herrlisheim (Haut-Rhin) dans la nuit du 29 au 30 avril 2004, anniversaire de la mort d'Hitler, suscitant une grande émotion.

Sur 117 stèles avaient été peintes des croix gammées, des croix celtiques et des inscriptions parmi lesquelles "juden raus" (dehors, les Juifs), "NSDAP" (le sigle du parti nazi), des drapeaux allemands et une curieuse inscription, "TIWAZ 2882", dont la première lettre était une flèche dirigée vers le haut.

C'est ce sigle étrange qui a conduit les gendarmes vers les suspects : Emmanuel Rist, un agent de maîtrise de 38 ans, Laurent Boulanger, 27 ans, et Laurent Peterschmitt, 29 ans. Tous trois avaient été employés dans la même entreprise de sécurité.

Décrit comme l'idéologue, Emmanuel Rist a avoué l'assassinat d'un marchand de tapis marocain il y a une dizaine de jours.

Il est également poursuivi, avec Laurent Boulanger, pour une tentative de meurtre. Ils sont soupçonnés d'avoir fait exploser un cabanon de jardin qu'occupait un ouvrier marocain. Une inscription TIWAZ 2882 avait été retrouvée sur les lieux.

Rist collectionne depuis l'âge de 15 ans des objets de la Deuxième guerre mondiale, notamment nazis. Il avoue trois passions : la forêt, les chiens et le troisième Reich. D'origine allemande par son grand-père paternel, il trouve dans la cave de l'un de ses oncles des écrits, et lit ainsi des livres de propagande allemande proclamant l'existence de la "race aryenne". "J'ai repris des phrases pour mes tracts", reconnaît-il.

Cette cellule "TIWAZ 2882 était-elle la branche armée d'une organisation au-dessus de lui ?" Rist refuse de répondre. "Il fantasme", selon Me Renaud Bettcher, son avocat. "TIWAZ", explique-t-il, "est une rune nordico-germanique. Dans la mythologie scandinave, le dieu de la guerre et de l'ordre". Pourquoi 2882 ? "C'était la plaque militaire d'un soldat allemand achetée dans un marché aux armes". Ce soldat a d'ailleurs été identifié.

Un Californien condamné à 24 ans d'emprisonnement pour s'être rendu dans un camp d'entraînement terroriste

 

Un Californien âgé de 25 ans a été condamné lundi 10 septembre à 24 ans de prison pour s'être rendu dans un camp d'entraînement d'Al-Qaïda au Pakistan et pour avoir préparé des attentats aux Etats-Unis.

Hamid Hayat avait été jugé coupable en avril 2006 d'avoir assisté des terroristes et d'avoir menti sur ses activités au FBI. Selon les procureurs, Hayat comptait attaquer des hôpitaux, des banques, des épiceries, ou encore des bâtiments publics en Californie.

Le ministère public avait requis environ le double de la peine qui lui a été infligée lundi, soit 48 ans de prison. Son avocat, Dennis Riordan, a déclaré qu'il ferait appel du jugement qui est intervenu à la veille du sixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001

Le général Petraeus juge possible un retrait limité d'Irak d'ici l'été prochain

 

Le général David Petraeus envisage une baisse limitée des effectifs militaires américains en Irak. Lors d'une audition très attendue devant deux commissions du Congrès à Washington, le commandant des forces américaines en Irak a jugé possible lundi 10 septembre un retour au pays de quelque 30 000 hommes d'ici l'été prochain, un retrait jugé "purement symbolique" par le camp démocrate.

Le militaire a également fait état d'un recul global de la violence dans le pays. "Le niveau des incidents de sécurité a décliné au cours des 12 dernières semaines, et le niveau des incidents de ces deux dernières semaines est le plus bas depuis juin 2006", a-t-il dit.

Se servant de tableaux et de graphiques pour illustrer son propos, le patron des forces américaines en Irak a par ailleurs estimé que l'armée irakienne gagnait petit à petit en compétence et que les Irakiens, progressivement, "assumaient de plus en plus de responsabilités pour assurer leur sécurité".

Nouvelle vidéo d'Oussama ben Laden à venir

 

Al-Qaïda a annoncé lundi 10 septembre la diffusion prochaine d'une nouvelle vidéo d'Oussama ben Laden présentant le testament de l'un des terroristes suicide du 11 septembre, à l'occasion du sixième anniversaire des attentats.

"Bientôt, si Dieu le veut, le testament des attentats contre New York et Washington par Abou Moussab Waleed al-Shehri et présenté par cheikh Oussama ben Laden, Dieu le garde", annonce un bandeau mis en ligne sur un site Internet islamiste régulièrement utilisé par le réseau terroriste et signé Al-Sahab, la branche média d'Al-Qaïda.

Le bandeau montre une image d'Oussama ben Laden portant la même barbe noire et les mêmes vêtements que sur la vidéo diffusée vendredi dernier dans laquelle le chef d'Al-Qaïda appelait les Américains à se convertir à l'Islam.

Le chef du Fatah al-Islam a réussi à s'échapper du camp de Nahr el-Bared

 

Le chef du Fatah al-Islam, Chaker al-Absi, a réussi à s'échapper du camp de réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared, contrairement à ce qui avait été précédemment annoncé, a indiqué lundi 10 septembre le bureau du procureur général libanais.

Selon un communiqué du procureur Saïd Mirza, un test ADN pratiqué sur un corps présenté comme celui de Chaker al-Absi par sa femme s'est révélé négatif. L'épouse du chef du Fatah al-Islam avait déclaré avoir identifié de manière certaine le corps.

WWW.JPOST.COM

22:30 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu