Avertir le modérateur

dimanche, 16 septembre 2007

PROPAGANDE ANTI- ISRAELIENNE !! !

Pour ceux qui souhaitent verser une larme en compagnie d'Olivia Zemour.

 

Faut il qu'elle est tant la haine de soi pour penser, et donc écrire autant de propagande anti-israélienne.

 

Cordialement et Chana tova

 

Victor PEREZ 

 

 

 

----- Original Message -----

From: olivia.zemor

To: "Undisclosed-Recipient:;"@orange.fr

Sent: Thursday, September 13, 2007 12:16 PM

Subject: infos CAPJPO-EuriPalestine du 13/9/07

 

Chères amies, Chers amis,

Quelques mots en ce début de Ramadan pour rappeler que la grande majorité des Palestiniens vivent actuellement en-dessous du seuil de pauvreté, en raison de l'impossiblité dans laquelle ils sont de travailler, pour la plupart d'entre eux : barrages, bouclages, emprisonnements, Mur passant sur leurs terres agricoles, quasi impossibilité d'exporter leurs produits, et suppression des aides européennes pour couronner le tout.

Si vous souhaitez les aider financièrement, sachez que notre association est en mesure de transférer de l'argent en toute sécurité et de vous donner le choix de l'utilisation qui en sera faite : aide à des étudiant(e)s pour poursuivre leurs études, à des familles de prisonniers, à des activités organisées pour les enfants des camps de réfugiés palestiniens. Nous nous engageons également à vous envoyer un reçu fiscal à la réception de votre don, ce qui vous permettra de déduire 66 % de la somme versée de vos impôts.
Les chèques sont à envoyer à l'ordre de CAPJPO-EuroPalestine à l'adresse : CAPJPO-EuroPalestine, 16 bis rue d'Odessa. 75014 Paris. (Si vous êtes dans l'impossibilité d'envoyer un chèque, demandez-nous nos coordonnées bancaires pour un virement).

N'hésitez pas à nous contacter également si vous souhaitez vous rendre en Palestine, pour savoir quelles sont les différentes formules possibles.

Nous vous signalons par ailleurs, que notre gouvernement joue actuellement non pas la carte de l'apaisement, mais celle
du soutien à l’écrasement continu du peuple palestinien par Israël. C'est ainsi, que Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, qui vient de se rendre sur place, a approuvé les propos des dirigeants israéliens menaçant de représailles la population palestinienne, après le tir de roquettes sur une base de l’armée israélienne, en bordure de la bande de Gaza, qui a fait une soixante de blessés, dont plusieurs grièvement, dans les rangs militaires israéliens.

L’un des premiers à réagir, mardi à l'occasion d'une conférence de presse avec son homologue israélienne Tsipi Livni, qui annonçait une "riposte" et un "recours probable à des moyens non militaires" -- allusion transparente à des punitions collectives additionnelles infligées au million et demi de Gazaouis, comme un arrêt de l’approvisionnement en combustibles et/ou en électricité--,  Kernard Bushner a déclaré : « Israël a bien le droit de défendre sa population » (!).

Notre ministre estime donc qu'Israël  a le droit de se venger sur la population palestinienne d’une action militaire de la résistance contre un objectif israélien lui-même militaire.

Signalons que les familles des militaires israéliens touchés par la roquette Qassam ont fait preuve d’un peu plus de lucidité, en manifestant leur colère contre les généraux de leur propre armée. Les circonstances dans lesquelles les 67 soldats israéliens ont été blessés illustrent en effet parfaitement comment l’armée israélienne, si brillante comme on le vit lors de l’attaque du Liban à l’été 2006, méprise sa propre jeunesse. La base israélienne touchée par la roquette, Zikkim, se trouve ainsi à peine un kilomètre de la bande de Gaza, c’est-à-dire à une distance que les plus rudimentaires des roquettes palestiniennes franchissent aisément, même si elles tombent le plus souvent dans le vide, sans faire victimes ni dégâts. Pourtant, les soldats de la caserne de Zikkim ne jouaient absolument aucun rôle opérationnel dans le dispositif permanent l’encerclement et incursions sanglantes mis en place par Israël autour, au-dessus et dans la bande de Gaza, avec avions, hélicoptères, blindés, pièces d’artillerie, etc.

Ces soldats étaient en effet de fraîches recrues du service militaire, effectuant ce qu’on appelle dans le jargon militaire leurs « classes » d’instruction, avant d’être répartis dans différentes unités. Alors pourquoi avoir choisi Zikkim comme centre d’instruction, ont demandé les parents des victimes ? L’Etat-major s’est contenté de répondre qu’il avait fourni des casques et des gilets pare-balles aux bidasses, et que c’était la faute à pas de chance si les radars de détection des départs de roquettes n’avaient pas été assez rapides pour permettre à la troupe de gagner les abris construits à Zikkim. Mais il s’est bien gardé de donner la vraie raison de ce choix techniquement aberrant : montrer, tant au peuple palestinien qu’au peuple israélien, que « Tsahal est partout ».

L’agence de presse américaine Associated Press (AP) a par ailleurs révélé comment Bernard Kouchner prend ses ordres directement, et en public, de la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni. Elle relate que lors de cette même conférence de presse  mardi, un journaliste israélien a interrogé Bernard Kouchner à propos de la plainte de la Syrie, selon laquelle des avions israéliens ont pénétré l’espace aérien syrien la semaine dernière. Alors, indique AP, « Tzipi Livni a été vue en train de griffonner un message, et de le transmettre au ministre français ». Et ce dernier, poursuit  l’agence, « a affirmé qu’il n’était pas au courant de l’affaire ». Ce qui est bien entendu un mensonge. La Syrie a publiquement accusé Israël, depuis une semaine, d’avoir violé son espace aérien, la version de Damas étant que les avions de chasse ennemis ont pénétré le pays en passant au dessus de la Turquie, et qu’ils ont rebroussé chemin après avoir rencontré les systèmes de défense anti-aérienne ; la Turquie a confirmé qu’il s’était au minimum « passé quelque chose », après avoir découvert, sur le sol turc, des conteneurs de carburant vides, provenant de chasseurs israéliens, et a publiquement demandé des « explications » à Israël. Israël n’a pas démenti le raid, tout en diffusant, sous la main, des bruits « de source sûre » à des journalistes complaisants, comme la reporter de CNN Christiane Armanpour, faisant état d’un raid « réussi » sur des cibles militaires en Syrie (il serait par exemple question du bombardement « de matériels nucléaires stockés par la Corée du Nord en Syrie », ou bien encore de l’attaque d’un convoi d’armes iraniennes destinées au Hezbollah libanais, aucun commentateur ne prenant la peine de relever que la Syrie et l’Iran n’ont pas de frontière commune !).

Merci de réagir. Ci-dessous l'adresse à laquelle le ministère des Affaires étrangères nous invite à "donner notre avis sur la politique étrangère de la France"

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/rubrique.php3?id_rubriqu...

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com

Et http://www.librairie-resistances.com  (indiquez-nous les livres que vous avez appréciés pour alimenter "la sélection du libraire" sur ce site

 

 

23:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu