Avertir le modérateur

lundi, 17 septembre 2007

LA LETTRE DU JERUSALEM POST

ISRAEL ET AUTORITE PALESTIENIENNE

Thaïlande : deux couples en lune de miel parmi les Israéliens portés disparus


Une équipe médico-légale israélienne s'est envolée lundi 17 septembre pour Phuket en Thaïlande afin de tenter d'identifier les corps de huit Israéliens portés disparus dans le crash de l'avion de ligne de la compagnie One-Two-Go, survenu dimanche. L'équipe a préalablement recueilli des échantillons d'ADN auprès des familles.

"Le processus d'identification des corps devrait prendre deux ou trois jours et nous ne pourrons pas savoir de façon certaine qui était à bord de l'avion tant que l'équipe médico-légale israélienne n'est pas sur place", a déclaré un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Au moins 90 personnes sont mortes et 40 autres ont été blessées dans le crash de l'avion qui comptait à son bord 10 Israéliens. Deux touristes israéliens ont été blessés et sont hospitalisés sur l'île de Phuket.

Selon le ministère des Affaires étrangères, huit autres Israéliens sont portés disparus. Parmi eux, deux couples de jeunes mariés venus passer leur lune de miel en Thaïlande : Adi Naïm et Rotem Naori de Netanya, qui ont convolé il y a tout juste deux semaines, et Tzahi et Hufit Biton de Kfar Yona, mariés depuis cinq mois.


Affaire al-Dura : Tsahal demande la version intégrale de la cassette

Le 10 septembre, rompant un silence de sept ans sur l'affaire al-Dura, le vice porte-parole de Tsahal, le colonel Shlomi Am-Shalom a envoyé une lettre au correspondant permanent de France 2 en Israël, Charles Enderlin, lui demandant de lui transmettre, avant le 15 septembre, la version intégrale de 27 minutes de l'événement du carrefour Netzarim filmé le 30 septembre 2000.

Enderlin avait choisi de diffuser un extrait de 55 secondes où l'on voyait les forces de Tsahal "tuer" Muhammad al-Dura. Les images avaient rapidement fait le tour du monde, le petit al-Dura devenant le symbole de la lutte palestinienne contre Israël.

En 2006, la rédaction de France 2 avait été attaquée en justice par Philippe Karsenty du site Media-Ratings, qui dénonçait une mise en scène du reportage. Le tribunal correctionnel de Paris, non convaincu par les arguments avancés, avait condamné Karsenty pour diffamation envers la chaîne publique.

A l'époque du procès, Tsahal avait été critiquée pour son silence sur l'affaire par les organisations juives internationales.

Dans sa lettre à Enderlin, Am-Shalom écrit qu'il est de son "devoir de noter que Tsahal n'a jamais reçu le matériel filmé". Selon le colonel, "après une analyse de la scène, y compris de la position des soldats, de la trajectoire de la balle, de l'emplacement du père [Jamal al-Dura] et du fils, du rythme des tirs, de l'angle de pénétration de la balle dans le mur, nous pouvons écarter avec quasi-certitude la possibilité que la balle qui a apparemment touché le jeune garçon et son père ait été tirée par des soldats de Tsahal".

L'armée israélienne a été appelée à commenter la décision de justice contre Karsenty, alors que l'appel de ce dernier doit être étudié par un tribunal français le 19 septembre.


Un attentat terroriste déjoué à Shavei Shomron

Dimanche 16 septembre, les forces de Tsahal ont appréhendé un terroriste qui tentait de s'infiltrer dans la localité de Shavei Shomron, entre Naplouse et Toulkarem, au nord de la Judée-Samarie.

Réalisant qu'il venait d'être repéré, le terroriste a ouvert le feu sur les soldats. Aucun membre des forces de sécurité n'a été blessé. L'armée a effectué des fouilles dans le secteur.


La conférence de paix de novembre mal engagée


La conférence de paix internationale sur le Proche-Orient qui doit se tenir en novembre à Washington a-t-elle une chance de déboucher sur du concret ? La communauté internationale veut y croire mais les intéressés, au premier rang desquels Israël et les Palestiniens, se veulent plus prudents.

Après la visite du ministre français des Affaires étrangères cette semaine, c'est au tour de la secrétaire d'Etat américaine de se rendre en Israël et dans les territoires administrés par l'Autorité palestinienne à partir de mardi 18 septembre pour y jauger de l'avancement des préparatifs de la conférence. Et ceux-ci sont plutôt modestes.

Lors d'une réunion de son parti Kadima dimanche, le Premier ministre Ehoud Olmert a douché les espoirs de résolution rapide du conflit. "Il paraît que nous sommes parvenus à un accord de principe et qu'il ne reste qu'à mettre au point les détails", a-t-il noté, cité par un participant sous couvert d'anonymat. "En réalité, nous sommes en train de discuter d'une déclaration commune, qui, je l'espère, guidera la conférence de paix internationale à Washington en novembre. Mais il y a une différence entre un accord de principe et une déclaration d'intention", a-t-il nuancé.

"Si Olmert dit qu'il n'y aura qu'une déclaration, ce n'est pas la peine d'aller à cette réunion", a rétorqué Nimr Hamad, un conseiller d'Abbas. Dimanche déjà, le président palestinien avait annoncé son intention de demander le report de la conférence, face au manque d'entrain des pays arabes.


Madonna s'autoproclame "ambassadrice du judaïsme"


En visite en Israël à l'occasion du Nouvel an juif et d'une conférence sur la Kabbale, Madonna s'est autoproclamée "ambassadrice du judaïsme".

Arrivée en Israël mercredi 12 septembre, la star a notamment été reçue samedi soir par le président de l'Etat Shimon Peres à sa résidence de Jérusalem. Le prix Nobel de la paix lui a remis un exemplaire de l'Ancien Testament, tandis que la chanteuse lui a offert un volume du Zohar, le Livre des Splendeurs, une étude sur les origines de la Kabbale, dédicacé à "Shimon Peres, un homme que j'admire et aime", selon le quotidien Yediot Aharonot.

"Vous ne pouvez pas savoir combien est populaire le Livre des Splendeurs parmi les acteurs à Hollywood", a déclaré Madonna à Peres, selon des propos cités par Yediot Aharonot. "Toutes les personnes que je rencontre m'en parlent. Je suis une ambassadrice du judaïsme."

D'autres célébrités américaines sont venues assister à cette conférence sur la Kabbale, parmi lesquelles l'actrice Demi Moore et son mari Ashton Kutcher. Selon le quotidien Haaretz, Kutcher a d'ailleurs expliqué à cette occasion comment la Kabbale lui avait permis de répondre à des questions fondamentales dans sa vie et de devenir un meilleur acteur.


Euro Basket : la Russie sacrée championne


Coachée par l'entraîneur israélien David Blatt, la Russie a été sacrée championne d'Europe dimanche 16 septembre pour la première fois depuis 22 ans en battant l'Espagne 60-59 sur le fil en finale.

Longtemps menés, les Russes ont battu les Espagnols grâce à un panier de Jon Robert Holden à deux secondes du buzzer. La star espagnole Pau Gasol a ensuite tenté le tout pour le tout, mais son tir à deux points n'est pas rentré.

Andreï Kirilenko, meilleur marqueur russe du match avec 17 points, a été élu meilleur joueur du tournoi.

Un peu plus tôt, la Lituanie avait remporté la médaille de bronze en battant la Grèce 78-69.

 

Le rav Ovadia Yossef contre les kaparot

A l'approche de Kippour, les militants de l'association des droits des animaux Laisser vivre les animaux se sont rendus lundi 17 septembre à Jérusalem au domicile du rav Ovadia Yossef, le dirigeant spirituel du parti Shas, afin de lui demander de prendre position sur l'usage controversé des kaparot.

La tradition des kaparot consiste à faire tourner une poule autour de la tête en priant pour l'expiation des fautes. Une fois égorgée, la poule est généralement donnée aux pauvres.

Le rav Yossef a suggéré de remplacer la coutume des kaparot par le versement d'une aumône aux pauvres.

"Le ralliement du grand rabbin à notre cause est une grande victoire" a déclaré Ettie Altman, présidente de Laisser vivre les animaux.

Dans son élocution hebdomadaire de samedi dernier, le rav avait déjà fait référence à la question, affirmant que le plus grand des décisionnaires sépharades, Yossef Caro, était contre la coutume des kaparot. Selon lui, la fréquence des abattages des poules à l'approche de Kippour implique que les abatteurs utilisent des couteaux ébréchés, ce qui rend la viande religieusement inconsommable.


INTERNATIONAL

Nucléaire iranien : Kouchner appelle à se "préparer au pire"


Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a proposé dimanche 16 septembre que "des sanctions plus efficaces soient éventuellement mises au point" à l'encontre de l'Iran.

"Nous n'accepterons pas que cette bombe soit construite", a-t-il souligné lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, en allant jusqu'à dire, répondant à une question, qu"'il faut se préparer au pire", qui est "la guerre". "On se prépare en essayant d'abord de mettre des plans au point qui sont l'apanage des états-majors, mais ça, ce n'est pas pour demain", a-t-il toutefois ajouté.

"Nous avons décidé, pendant que la négociation se poursuit, et qu'elle doit s'amplifier, de nous préparer à des sanctions éventuelles en dehors de l'ONU, qui seraient des sanctions européennes", a-t-il expliqué. "Nos amis allemands l'ont proposé, nous en avons parlé il y a quelques jours", a-t-il dit, évoquant des "sanctions économiques à propos des circuits financiers."

Pour Bernard Kouchner, "l'exigence de la communauté internationale est simple : il faut cesser l'enrichissement d'uranium". "Nos amis Iraniens veulent construire, disent-ils, une énergie nucléaire civile, ils en ont le droit, mais tout ce qu'ils font tend à prouver le contraire. Voilà pourquoi nous sommes inquiets."

Il a également estimé que la fabrication d'une bombe atomique par l'Iran constituerait "un vrai danger pour l'ensemble du monde". "On ne peut pas trouver de plus grande crise que celle-là au monde pour le moment", a-t-il ajouté.


Egypte : le gala des Frères musulmans pour le Ramadan interdit


Le gouvernement égyptien a interdit pour la première fois depuis 20 ans le traditionnel dîner organisé par les Frères musulmans à l'occasion du Ramadan, a affirmé dimanche 16 septembre le mouvement d'opposition.

Chaque année, les Frères musulmans invitent environ 1 500 personnes de milieux divers à un dîner de gala dans un hôtel cinq étoiles du Caire à l'occasion du mois sacré de Ramadan. Cette année, l'événement était prévu samedi mais a été interdit par le pouvoir, a affirmé dimanche Mohammed Mahdi Akef, chef des Frères musulmans.

"Cette décision fait du mal à la réputation et à la dignité de l'Egypte et donne une impression d'instabilité qui affecte de manière négative l'environnement politique, économique et social de notre Egypte bien-aimée", a déclaré Akef dans un communiqué.

WWW.JPOST.COM

19:22 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu