Avertir le modérateur

mercredi, 03 octobre 2007

Affaire Mohamed Al-Dura

Affaire Mohamed Al-Dura : le bureau du Premier ministre se démarque

Jean-Marie Allafort

 

Selon les quotidiens Haaretz et Yediot Aharonot, la lettre publiée hier par le directeur du Bureau Gouvernemental de Presse, Dany Sieman, accusant France 2 d’avoir mis en scène la mort du petit Mohamed Al-Dura n’a pas reçu l’approbation du bureau du Premier ministre qui déclare ignorer jusqu’à son contenu. Cette lettre a été envoyée à un groupe d’avocats israéliens qui demandent de retirer l’accréditation de journaliste aux membres de l’équipe de la chaîne française.

Dany Sieman accuse France 2 et particulièrement le correspond permanent de la chaîne nationale française, Charles Enderlin, d’avoir manipulé les images de la fusillade entre des Palestiniens et des soldats de Tsahal dans laquelle un garçon de 12 ans, Mohamed Al-Dura, aurait trouvé la mort.

Les images de France 2, diffusées le 30 septembre 2000, montrent Mohammed qui tente avec son père de s’abriter près d’un mur pour échapper à la fusillade. On voit très clairement le père faire des gestes pour tenter de faire cesser le feu tandis que son fils s’abrite contre lui. Après une coupure, Mohammed apparaît sans vie, dans les bras de son père. Cette image qui avait fait le tour du monde, avait profondément choqué l’opinion publique internationale et était devenue le symbole de l’Intifada d’El Aqsa.

Depuis, les enquêtes et expertises se sont multipliées et de nombreuses questions n’ont pas trouvé de réponses. L’affaire a été portée devant la justice française par Philippe Karsenty, responsable du site Media Ratings, qui accuse France 2 d’avoir diffusé un montage truqué. La chaîne a gagné le procès et Karsenty a été condamné en octobre 2006 pour diffamation contre Charles Enderlin. Karsenty a décidé de faire appel et le tribunal correctionnel de Paris devrait visionner le 14 novembre prochain les images vidéo non diffusées par la chaîne.

Il y a quinze jours, Tsahal a également demandé à France 2 toutes les images, avant montage, filmées par le caméraman Talal Abou Rahma.

Sieman dans la lettre publiée où il accuse France 2 écrit : « Les événements ne peuvent pas s’être produits de la façon dont ils sont décrits par le journaliste de la chaîne, Charles Enderlin, car ils contredisent les lois de la physique » ajoutant que cela a « enflammé le monde arabe et fait de nombreuses victimes en Israël et dans le monde ».

En Israël, le Bureau de Presse Gouvernemental est attaché au Bureau du Premier ministre et Dany Sieman, comme directeur de l’organisme, est considéré comme un haut fonctionnaire de l’Etat d’Israël. Dans l’entourage de Ehud Olmert on précise, non sans agacement, que le contenu de la lettre n’a pas reçu d’approbation officielle et n’a même pas été transmis selon la procédure requise. Israël ne semble pas vouloir rouvrir cette page de l’Intifada ni encore moins provoquer un incident diplomatique avec la France.

 http://www.un-echo-israel.net/article.php3?id_article=4982

09:25 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu