Avertir le modérateur

samedi, 06 octobre 2007

On dirait le Sud…

On dirait le Sud…
Par Sophie Castella pour Guysen International News.
Mercredi 3 octobre 2007 à 09:32
 
Tandis que 70 % de la population israélienne se concentre dans le triangle Jérusalem-Tel-Aviv-Haïfa, les régions du Néguev et de la Galilée, qui représentent plus de 70 % du territoire, sont pratiquement vides.
Remédier à ce problème, telle est la mission que s’est fixée le Mouvement OR.

Au XVIe siècle, les pionniers américains ont lancé une grande campagne, intitulée "Go West, young people" pour inciter les gens à aller s’installer à l’Ouest, qui était alors vide.
Aujourd’hui, c’est au tour d’Israël de connaître un tel mouvement : le Mouvement OR.

Sous le slogan "Go South, young Man" (Va au Sud, jeune homme !) ce dernier s’est engagé à redynamiser et repeupler les régions délaissées par la population israélienne.

Ce mouvement a été créé en 1999, sous l’initiative de 4 jeunes hommes de Petah Tikva, soucieux d’aider l’État hébreu.
"Que pourrions-nous faire pour aider au mieux Israël", s’étaient demandés ces quatre garçons, dont l’un d’entre eux, Ronnie Flamer, est désormais directeur de ce mouvement.

Après quelques mois de réflexion, le Mouvement OR était né, et son but déterminé : redynamiser le Néguev et la Galilée considérés comme "le futur d’Israël".

À lui seul, le Néguev compte en effet 66 % du territoire israélien, mais seulement 8 % de la population.
"Cette région a pourtant une image très négative aux yeux des Israéliens", déclare Debbie Rulnick, membre du Mouvement Or.
"Si tu dis aux gens que tu habites dans le Néguev, ils te demanderont ce qui ne va pas chez toi. Les gens fuient le Néguev, et nous voulons changer cela".

C’est pourquoi, dans le cadre des évènements proposés par l’ambassade chrétienne internationale de Jérusalem, à l’occasion de la fête des tabernacles, le Mouvement OR a donné la possibilité aux nombreux chrétiens de visiter l’aboutissement de l’un de leurs projets : la communauté Sansana.

"Sansana est la première communauté créée dans le Néguev depuis 15 ans, mais également la première communauté créée par le mouvement OR", a t-on précisé aux pèlerins avant d’arriver sur les lieux.

Shey Melamed, secrétaire de Sansana, a confié aux visiteurs les étapes de la création de cette communauté.
"Nous avons d’abord réussi à trouver 10 familles prêtes à partir vivre dans le Néguev. Puis nous avons cherché des caravanes pour les accueillir.
Au début, il n’y avait ni eau ni électricité. Aujourd’hui, 53 familles vivent à Sansana".

Lors de son discours d’accueil, Shey Melamed a tenu à remercier le Mouvement OR pour tout ce qu’il a fait pour la communauté.

"Le Mouvement OR a aidé et continue à aider Sansana de manière diverses. Par exemple, en offrant à Sansana les moyens de construire ce nouveau parc de jeu".

Cependant le Mouvement OR ne se contente pas de trouver un logement à ces familles qui décident de venir vivre dans le Néguev.

"Un toit, un travail et l’éducation : voici ce que nous offrons à ces familles", affirme Debbie Rulnick.

Ainsi, 90 % des habitants de Sansana travaillent dans le Néguev.

Le Mouvement OR s’occupe également, en coopération avec le Fond National Juif (JNF), de récolter de l’argent pour permettre à cette communauté de se doter de nouvelles infrastructures.
Actuellement, un projet d’amphithéâtre de 600 places est en cours, et Shey Melamed espère également obtenir des fonds pour créer des maisons permanentes.

"La majorité des habitants de Sansana vivent dans des caravanes. Mais nous essayons de faire en sorte qu’ils n’y restent pas plus de deux ans."

4 autres communautés, situées à Givor Bar, Be’er Milka, Merchav-Am et Charuv, ont été établies dans le Néguev, sous l’initiative du Mouvement OR et du JNF.

Depuis que le Mouvement Or s’est engagé pour dynamiser cette région, les investissements privés et publics ont augmenté d’une façon considérable, et dans les prochaines années, Ronie Flamer espère que 26750 familles s'installeront dans le Néguev.

"Aujourd’hui, on peut voir plus de routes, de compagnies, d’écoles dans le Néguev", déclare Ronnie Flamer.

Des réalisations conformes aux vœux du président israélien Shimon Pérès selon lequel "le Néguev commence à se réveiller et ne doit jamais plus se rendormir".

http://www.guysen.com/articles.php?sid=6200

16:45 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu