Avertir le modérateur

mardi, 06 novembre 2007

MISSION EXODUS 2007

Des Juifs de France ont refait le trajet de l'Exodus


medium_ceremonie_d_acceuil_des_olims_le_1_nov_07_197_.JPGHAIFA (Israël) (AFP) ? Plus de 300 juifs de France ont accosté jeudi à Haïfa en Israël après avoir symboliquement refait le voyage historique à bord de l'Exodus des survivants de la Shoah il y a 60 ans.

Embarqués dans le port chypriote de Larnaca, les voyageurs sont arrivés après une traversée de 12 heures dans le port de Haïfa dans le nord d'Israël, où une cérémonie a été organisée en leur honneur. Le voyage a été organisé par des associations juives de France.

"Chypre est un symbole de l'immigration illégale (juive)" contre laquelle les Britanniques avaient lutté avant la création d'Israël en 1948, avait expliqué Michael Jankelowitz, porte-parole de l'Agence juive, un organisme para-gouvernemental israélien chargé de l'immigration.

medium_ceremonie_d_acceuil_des_olims_le_1_nov_07_182_.JPGL'Exodus était parti de Sète (sud de la France) en juillet 1947 avec 4.515 personnes à bord, en majorité des survivants de l'Holocauste. Les forces britanniques, autorité de tutelle en Palestine, avaient bloqué le navire avant son arrivée à Haïfa, forçant les réfugiés à retourner par bateau en Europe.

Certains passagers avaient été placés dans des camps d'internement à Chypre, alors colonie britannique, avant de pouvoir retourner en Israël après la création de l'Etat hébreu.

Plus de 50.000 juifs ont été détenus à Chypre après avoir été empêchés d'émigrer en Palestine.

Reconstitution symbolique du voyage de l'"Exodus" en 1947
Un bateau est parti mercredi de Chypre avec 300 passagers juifs à son bord. Pour un voyage qui se veut une reconstitution symbolique d'une tentative en 1947 par des Juifs européens de se rendre en Palestine, territoire alors sous mandat britannique.

medium_ceremonie_d_acceuil_des_olims_le_1_nov_07_185_.JPGLe sort de l'"Exodus" ("Exode"), intercepté par les Britanniques, avait attiré l'attention de la communauté internationale sur les efforts déployés par des Juifs pour quitter l'Europe après l'Holocauste. C'est un épisode important de l'histoire de la fondation de l'Etat d'Israël.

Quelque 300 passagers, pour la plupart français, ont pris place à bord d'un bateau à Larnaca pour revivre le départ d'environ 4500 Juifs de France dans l'Exodus. Des personnes ayant immigré récemment en Israël figuraient au nombre de passagers.

"Nous avons décidé de quitter la France pour Israël, de faire le voyage à l'occasion de l'anniversaire de la mission de l'"Exodus"", a expliqué Samuel Nasicimento, 38 ans, qui s'installe en Israël avec son épouse et leurs deux filles. "C'est un voyage en l'honneur de nos frères à l'époque, et maintenant je réalise la volonté de mon père."

medium_ceremonie_d_acceuil_des_olims_le_1_nov_07_200_.JPGLe bateau doit arriver jeudi matin dans le port israélien de Haïfa. L'"Exodus", qui était parti d'un port proche de Marseille, avait été intercepté par les forces britanniques avant d'atteindre la Palestine. Il avait été remorqué jusqu'à Haïfa, puis ses occupants avaient été expulsés par bateau vers l'Europe.

Quelque 52.000 candidats à l'émigration ont été détenus à Chypre entre 1946 et 1948, année de la fondation d'Israël. A l'époque, Chypre était une colonie britannique. L'expulsion vers l'Allemagne de certains passagers de l'"Exodus" avait ajouté à l'embarras de la Grande-Bretagne quant à cet incident.

(ats / 01 novembre 2007 02:01)



L'Exodus, 60 ans après

12:02 | 1 novembre, 2007

Trois cent Juifs français revivent le voyage historique de l'Exodus à bord d'un bateau quittant Chypre et amarrant à Haïfa jeudi 1er novembre, soixante ans après que l'Exodus a été renvoyé des rives de la Palestine mandataire.

Participent au voyage des donateurs français, des nouveaux immigrants, des jeunes garçons venus célébrer leur Bar-mitzva en Israël et des survivants de la Shoah.

L'opération est financée par le FSJU (Fonds social juif unifié) - présidé par Pierre Besnainou - le Keren Hayessod, l'Agence juive et l'organisation AMI.

© Jerusalem Post édition française

Souvenir d'Exodus
par Raphael Aouate
mercredi 31 octobre 2007 - 19:05


60 ans après l'épisode historique tragique du bateau Exodus, plus de 300 juifs français vont revivre demain, jeudi 1er novembre, ce voyage mémorable, devenu un symbole fort de la lutte pour le retour à la Terre Promise. Une des dates clés de l'histoire juive récente : à l'époque où se rendre en Israël représentait un danger majeur.

Le 11 juillet 1947, le bateau Exodus, quittait le port de Sète avec à son bord plus de 4500 Juifs clandestins, se dirigeant vers la Terre Promise. Ses passagers étaient des personnes déplacées ou des survivants de la Shoah. Il sera repoussé devant les côtes israéliennes par la marine britannique.


Demain matin, jeudi 1er novembre, 300 passagers juifs français arriveront au port de Haïfa à 8 heures, après avoir embarqué du port de Larnaca (Chypre) la veille, mercredi soir.


Cet événement, initié par l'Appel Unifié Juif de France fondé par Pierre Besnainou, bénéficiera de la collaboration du Kéren Hayésod, l'Agence Juive et l'association AMI (Alya et Meilleure Intégration). Sur ce bateau seront présents plusieurs donateurs français, des dizaines de nouveaux immigrants, des jeunes garçons célébrant leur Bar Mitsva en Israël ainsi que des survivants de la Shoah. Lorsque le bateau pénétrera les eaux territoriales israéliennes, il sera accompagné d'un navire officiel qui effectuera un tir de salves de canons officiel, hommage à l'épisode mémorable de l'Exodus.
medium_ceremonie_d_acceuil_des_olims_le_1_nov_07_216_.JPG
Photo légende David Roche ,le vice amiral Tsvi Tirosh de L'Exodus ,Zeev Bielski et un immigrants illégal de 1947 et des soldats venus leurs faire honneur .
 
La présence de Zéev Bielski, président de l'Agence Juive, Pierre Besnainou, président de l'Appel Juif Unifié et fondateur de l'association AMI, Yona Yahav, maire de Haïfa, David Roche président de l'Agence juive en France ainsi que les leaders du Kéren Hayésod, est annoncée. Ecouter le témoignage, en direct du bateau, de Pierre Besnainou.


Cette journée de souvenir rappellera le destin tragique d'Exodus. Voulant faire du bateau un exemple, les Anglais transférèrent les passagers dans trois bâtiments de transport de la marine qui retournèrent en Europe. Les navires accostèrent tout d'abord à Toulon où l'ordre fut donné de débarquer. Les autorités françaises refusèrent de les faire débarquer de force. Lorsque les passagers, dont de nombreux orphelins, protestèrent en entamant une grève de la faim, les Britanniques furent obligés de les renvoyer à Hambourg, dans la zone d'occupation britannique de l'Allemagne. L'opinion publique mondiale cria au scandale, et les autorités britanniques ordonnèrent alors aux passagers de débarquer. Ils furent débarqués du bateau par la force. Ils furent ensuite transférés dans des camps en Allemagne.


60 ans plus tard, Israël et les Juifs français rendent hommage à ces victimes d'un espoir mort né : celui d'une terre éternellement promise.

19:40 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu