Avertir le modérateur

dimanche, 18 novembre 2007

LES DIX COMMANDEMENTS DES PALESTINIENS

LES DIX COMMANDEMENTS

 

DES PALESTINIENS

 

Fin Juin, plusieurs officiers de sécurité de l'Autorité Palestinienne (AP) étaient chargés de protéger le Premier ministre d’Israël lors de sa rencontre avec le chef de l’AP, Mahmoud Abbas. Or ces officiers avaient plutôt prévu de l'assassiner.

 

Mais, après leur incarcération, les assassins ont été aussitôt libérés par l'AP. Le même schéma s'est produit avec les assassins d’un ministre du gouvernement d'Israël en 2001, et avec les tueurs qui ont occupé et saccagé l'Église de la nativité à Bethlehem en 2002.

 

L'AP n'a jamais puni ceux qui tuent ou essaient de tuer un Israélien. Pourquoi? À cause des règles de la politique palestinienne. Elles creusent la tombe d'un État Palestinien, ou même d'un régime modéré, car elles interdisent tout espoir de mettre fin à la terreur et à l'incitation au terrorisme fait par l'AP. Les Palestiniens connaissent bien ces règles, mais les Occidentaux ne semblent pas en être conscients. Les voici.

 

1- Les Palestiniens ne doivent pas empêcher d'autres Palestiniens d'attaquer Israël, sous peine d'être considérés comme des traîtres et des laquais.

 

2 – Le plus extrémiste a toujours raison. Être extrémiste, c’est  héroïque. Les kamikazes sont des modèles et non des individus qui font le mal. 

3 – Plus la violence est forte, mieux c’est. Même si les dirigeants dénoncent cette violence aux médias occidentaux, pour les Palestiniens, elle est une source d'orgueil qui fait avancer la cause.

 

4 – Aucun gouvernement israélien ne peut jamais faire quelque chose de bien, même si les Israéliens se sont retirés de Gaza, acceptent un État palestinien et offrent Jérusalem Est.

 

5 – Parce que les Palestiniens se considèrent comme les éternelles victimes, tout leur est dû et ils ne donnent rien en retour lorsqu’Israël fait des concessions.

 

6 – Aucun Palestinien ne doit être emprisonné pour avoir attaqué Israël. Après tout, ce sont des héros, même s'ils ciblent et tuent des enfants israéliens. 

 

7 – Le Fatah ne jugera ni ne chassera personne qui attaque Israël. 

 

8 – Rayer Israël de la carte est moralement correct. Toute autre opinion serait ridicule, honteuse et même passible de menaces, à moins qu'elle ne soit émise pour tromper l'ennemi.

 

9 – La priorité, c'est le «droit au retour» en Israël des réfugiés palestiniens et de leurs millions de descendants. Il vaut mieux détruire Israël de l’intérieur plutôt que d’avoir un État palestinien.

10 – Le statu quo vaut mieux que de mettre fin au conflit, même s’il y a énormément à gagner. Ainsi, les futures générations palestiniennes pourront emporter la victoire totale : la destruction d’Israël.

 

Aucun discours ni plan, aucune aide internationale ni rencontre n’a pu faire changer ces règles. Les Palestiniens ne peuvent pas et ne veulent pas obtenir la paix. Même si certains dirigeants souhaitent un accord avec Israël, ils ne peuvent pas et n’osent pas déroger aux dix commandements.

 

Adaptation de : Barry Rubin, Israel Insider, 29 octobre 2007,

http://web.israelinsider.com/Views/12296.htm

 

 

Visitez www.amitiesquebec-israel.org

01:10 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu