Avertir le modérateur

lundi, 03 décembre 2007

Ehoud Barak encourage les résidents des implantations à déménager

Ehoud Barak encourage les résidents des implantations à déménager

 

Le ministre de la défense Ehoud Barak a annoncé dimanche 2 décembre que le parti travailliste prévoyait de soumettre au cabinet un projet d'"évacuation volontaire" des résidents des implantations situées à l'est de la barrière de sécurité afin de les encourager à quitter volontairement la Judée-Samarie en échange d'une compensation financière.

Les députés à l'origine du projet de loi - les travaillistes Ami Ayalon et Colette Avital et le député Meretz Avshalom Vilan - ont déclaré espérer recevoir le soutien du cabinet du Premier ministre. A cette fin, Ayalon et Avital ont rencontré le Premier ministre Ehoud Olmert pour l'inciter à adopter l'idée avant son départ pour Annapolis.

Ces dernières semaines, Olmert a répété à plusieurs reprises qu'il était évident pour tous que tout accord avec les Palestiniens impliquerait des concessions territoriales significatives.

Le projet de "compensation en échange de l'évacuation" est né de l'initiative du mouvement Une maison, fondé par Vilan et l'ancien consul général d'Israël à New York Alon Pinkas, l'ex-commandant de la police Alik Ron et l'ancienne vice-ministre de la Défense Dalia Rabin.

Israël libère plus de 400 prisonniers palestiniens

 

Israël a débuté lundi 3 décembre la remise en liberté de 429 prisonniers palestiniens, un geste de bonne volonté envers Mahmoud Abbas censé renforcer le président palestinien après l'accord la semaine dernière prévoyant l'ouverture de négociations de paix entre les deux parties.

A l'aube, des dizaines de prisonniers se sont alignés dans une cour du complexe pénitencier de Ketziot, dans le désert de Néguev. Les gardes ont vérifié l'identité des détenus, qui ont pris place dans des bus après avoir été menottés.

Selon les autorités pénitentiaires, 408 prisonniers doivent être reconduits en Cisjordanie et 21 dans la bande de Gaza.

Près de 200 Palestiniens autorisés par Israël à quitter la bande de Gaza

 

Israël a autorisé dimanche 2 décembre 199 Palestiniens à sortir de la bande de Gaza, dont les points de passage frontaliers sont fermés depuis le mois de juin. D'après un responsable israélien, d'autres personnes pourront quitter cette semaine le territoire pour gagner leur pays de résidence.

Cinq autocars transportant des Palestiniens sont entrés en territoire israélien dans la journée avant de franchir la frontière avec l'Egypte, au point de passage de Kerem Shalom, a précisé un porte-parole de l'administration civile israélienne.

Ehoud Olmert rejette toute date butoir pour la conclusion d'un accord de paix avec les Palestiniens

 

Le Premier ministre Ehoud Olmert a affirmé dimanche 2 décembre qu'Israël n'était pas contraint, suite à la conférence d'Annapolis sur la paix au Proche-Orient, de conclure un accord de paix avec les Palestiniens d'ici décembre 2008.

Il a déclaré devant ses ministres que les progrès dépendront de la capacité des Palestiniens à contenir leurs activistes les plus radicaux.

Des policiers palestiniens impliqués dans le meurtre d'Ido Zoldan

 

Des policiers palestiniens sont responsables de la fusillade de la semaine dernière qui a coûté la vie à Ido Zoldan, un père de deux enfants âgé de 29 ans de la localité de Shavei Shomron.

Zoldan a été tué lundi 26 novembre - la veille du sommet d'Annapolis - par des tirs contre son véhicule alors qu'il roulait à proximité du village palestinien d'al-Punduk.  

Selon les informations révélées dimanche 2 décembre par l'armée et le Shin Bet, les trois membres de la cellule terroriste étaient des policiers palestiniens dépendants de la Force de sécurité nationale palestinienne, dans laquelle Israël et les Etats-Unis ont investi dans le cadre de l'effort international visant à renforcer le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et son gouvernement du Fatah.

Des responsables sécuritaires ont déclaré que l'arme utilisée dans l'attaque n'avait pas été fournie aux Palestiniens par Israël. Ils ont toutefois précisé que l'échelon politique allait certainement repenser sa stratégie de soutien à Abbas à la lumière du fait que des policiers de l'AP ont été impliqués dans un acte terroriste.

Le lendemain de l'attaque, agissant sur la base de renseignements, des soldats de Tsahal et des membres du Shin Bet ont effectué un raid dans le village de Kfar Kadum, près d'al-Pundak, et ont arrêté Daper Barham et Abdullah Barham, deux policiers palestiniens âgés de 22 ans et membres du Fatah. Un troisième individu, Fadi Jama, également membre de la sûreté nationale palestinienne, a été arrêté par les forces de sécurité palestiniennes.

Durant leur interrogatoire, les deux individus arrêtés par Israël ont avoué être impliqués dans l'attaque et ont remis l'arme utilisée au Shin Bet. Ils ont reconnu avoir garé leur voiture sur le bord de la route et avoir attendu le passage d'une voiture israélienne. Une fois le véhicule de Zoldan en vue, ils ont ouvert le feu. Les deux individus ont déclaré aux enquêteurs qu'ils avaient décidé de lancer l'attaque afin d'"effrayer les colons".

L'assassin de Rehavam Ze'evi condamné à la prison à perpétuité

 

Le tribunal de Jérusalem a condamné lundi 3 décembre l'assassin de l'ancien ministre du Tourisme Rehavam Ze'evi ("Gandhi") à la prison à perpétuité ainsi qu'à une peine supplémentaire de 100 ans de prison.

Hamdi Qur'an, 33 ans, membre du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) a été reconnu coupable du meurtre de Ze'evi en 2001. Il avait été arrêté par les forces de sécurité en mars 2006, après le départ des inspecteurs internationaux de la prison de Jéricho où il était détenu.

Qur'an, originaire du village d'Al-Bireh en Judée-Samarie, a reconnu en août dernier avoir fomenté l'attaque contre Ze'evi.

Il a également été condamné à cinq autres peines de prison, pour lesquelles il a reçu une sentence additionnelle de 100 ans de détention.

A sa sortie du tribunal, la mère de Qur'an a déclaré espérer que son fils soit libéré dans le cadre d'un accord entre Israël et les Palestiniens.

Geula Cohen, qui représentait l'Etat dans la procédure, a exhorté le tribunal à rendre un verdict sérère. "Le ministre Ze'evi a été tué parce qu'il était juif," a-t-elle déclaré.

Dans son jugement, le tribunal a souligné que "le meurtre d'un ministre du gouvernement n'est pas juste le meurtre d'une personne mais également une attaque contre l'Etat et sa souveraineté".

Le tribunal a également souligné que Qur'an n'avait jamais exprimé de remords pour son acte et avait affirmé qu'il n'hésiterait pas à recommencer s'il le fallait.

Durant le procès, Qur'an a déclaré : "Je suis jugé pour avoir utiliser mon droit à me défendre contre l'occupation israélienne, le même droit que vous utilisez pour nous tuer, nous Palestiniens. Je vous accuse de crimes contre toute l'humanité."

Trois autres individus doivent être jugés pour leur implication dans l'assassinat de Ze'evi.

Les institutions culturelles du pays vont boycotter les festivités du 60e anniversaire

 

En signe de protestation contre le projet de coupe budgétaire de 53 millions de shekels supplémentaires dans le budget de la culture 2008, les institutions culturelles du pays ont annoncé leur intention de boycotter les festivités du 60ème  anniversaire d'Israël.

Le Forum israélien des institutions culturelles (FIIC) s'est réuni jeudi dernier et a voté unanimement en faveur du boycott. Ruhama Avraham, la ministre chargée des festivités du 60ème anniversaire, a appris la nouvelle du boycott dimanche, de même que le Premier ministre Ehoud Olmert, le ministre de la Culture Raleb Majadle et le ministre des Finances Roni Bar-On.

Le FIIC, mis en place pour lutter contre les éternelles coupes du budget déjà minuscule d'Israël pour la culture, comprend près de 150 institutions culturelles, dont l'Opéra, les orchestres, les compagnies de danse, les musées, les théâtres et les syndicats d'acteurs.

L'année dernière, le gouvernement avait promis d'octroyer 445 millions de shekels au budget de la culture, avant de revenir sur sa décision. La semaine dernière, le député Michael Melchior a soumis un projet de loi en vertu duquel le budget de la culture représenterait 5 % du budget national d'ici 2016. Ce projet est soutenu par 61 députés de la Knesset.

Les enseignants grévistes échappent à une injonction du tribunal du travail

 

Le tribunal national du travail n'a pas publié dimanche d'injonction obligeant les enseignants du secondaire en grève à reprendre le travail, mais a ordonné au syndicat des enseignants de répondre à la dernière proposition gouvernementale avant 15 h lundi.  

Le syndicat a menacé de déposer une requête à la cour suprême si les enseignants sont forcés de reprendre le travail.  

Entre-temps, le syndicat étudiant de l'Université hébraïque de Jérusalem a fermé le campus lundi dans un geste de solidarité avec les maîtres de conférences qui font grève et demandent une augmentation de salaire.

Dimanche, la conférence des recteurs d'université a rejeté la requête du syndicat étudiant de rembourser les frais de scolarité déjà payés par les étudiants, privés de cours depuis 36 jours.

Selon les recteurs, il est encore trop tôt pour envisager d'annuler le semestre.

INTERNATIONAL

Le chef de l'armée libanaise, candidat de la majorité parlementaire au poste de président

 

La majorité parlementaire libanaise a officiellement choisi dimanche 2 décembre le général Michel Suleimane, le chef de l'armée, comme candidat au poste de président de la République vacant depuis plus d'une semaine en raison de l'incapacité des députés à s'entendre sur le nom du prochain chef de l'Etat.

Le choix de la majorité parlementaire anti-syrienne ne garantit pas au chef de l'armée qu'il accède à la présidence du pays. La Constitution doit être amendée et la majorité a besoin du soutien de certains partis de l'opposition, bien que certains groupes aient déjà apporté leur appui.

Le Parlement doit se réunir vendredi pour une séance destinée à désigner le prochain président, après le départ du pro-syrien Emile Lahoud le 23 novembre sans successeur. Les deux-tiers du quorum doivent être atteints pour lancer le processus.

WWW.JPOST.COM

21:56 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu