Avertir le modérateur

samedi, 02 février 2008

Le Hamas applique la théorie du chaos .Par Liliane Messika

Les Palestiniens qui se précipitent vers l’Egypte à travers le mur qui servait de frontière avec ce pays font l’ouverture de nos JT. Mais pourquoi n’appelle-t-on pas ce mur, qui sépare les Gazaouites de leurs frères égyptiens « mur de la honte » ou « de l’apartheid » ? Pourtant, il ressemble étrangement à l’autre ! Derrière le mur, les emplettes ! Cette ruée vers les magasins de Rafah n’est pas sans évoquer les-trois-J-des-Ga-le-ries prises d’assaut par des consommatrices passionnées. D’ailleurs, en dehors du fait que les Parisiennes n’ont pas besoin du Hamas pour détruire les clôtures, cette comparaison EST raison : les commerçants égyptiens nagent dans le bonheur et dans les devises. On ne va pas faire la fine bouche en insistant sur le seuil-de-pauvreté-dû-à-l’occupation-israélienne que ces malheureux ont franchi à la baisse et qui laisse perplexe devant les magasins dévalisés. D’abord, « dévalisés » est pris dans son sens figuré : les marchandises n’ont changé de mains que contre espèces sonnantes et trébuchantes. Ensuite l’occupation israélienne responsable de tous les maux de la planète (et même sur Mars et Vénus, on se demande…) l’occupation israélienne, donc, a pris fin il y a deux ans et demi. Quand elle existait encore, il était plus difficile au Hamas de faire entrer clandestinement des armes et des explosifs dans Gaza par les tunnels : les Israéliens les détruisaient régulièrement. Les douaniers égyptiens sont plus cool… Pendant que la population consomme à tour de bras, les « activistes du Hamas » (comprendre les gros baraqués avec les lance-missiles) ont accru leurs tirs de roquettes contre les villes israéliennes.
Le 17 janvier 2008 : tous aux abris ! Certes, une famille de Juifs qui se précipite dans l’abri souterrain au milieu de la nuit sous sa maison dévastée est moins spectaculaire qu’une femme palestinienne se griffant la peau après la perte d’un être cher qu’on mène au cimetière et qui remonte tout seul sur son brancard quand les cahots de la route l’en font choir. Et puis qui dit spectaculaire dit « caméras ». A Sderot, il ne doit pas y avoir de caméras.
Une maison de Sdérot détruite par les "roquettes artisanales" Pourtant, le Hamas a déjà lancé plus de 400 roquettes et obus sur Israël au seul mois de janvier. Depuis le retrait d’Israël de Gaza en 2005, on a dépassé les 4 000 sur des villages israéliens situés près de la frontière avec Gaza. Petite leçon de balistique pour les nuls Les roquettes Qassam (alias artisanales) ont une portée de 8 à 11 kilomètres. Mais le Hamas dispose aussi d’un armement plus sophistiqué : c’est pas parce qu’on considère les bonnes femmes comme des ventres qu’on est des ploucs ! La preuve, une roquette Katioucha est tombée il y a quelques jours sur Ashkelon, qui est située à plus de 16 kilomètres de Gaza. Un record ! Qu’aurait fait m’sieu Michu si les Boches avaient bombardé Metz ? Euh… Mauvais exemple : la dernière fois que c’est arrivé, M’sieu Michu a attendu que les Américains débarquent. Bon, alors comment aurait voulu M’sieu Michu que son gouvernement réagisse si les Ritals avaient bombardé Nice ? Coup de boule, on leur aurait mis, aux Ritals ! Coups de boule, boulets de canon, non mais oùkiskroient et pour kikisprennent ? Eh bien Israël n’a pas eu cette réaction. Etat guerrier, l’entité sioniste impérialiste a fait preuve de réserve. Israël a même facilité l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza. Pourtant, son armée a récemment découvert plus de deux tonnes d’engrais destinés à la construction d’explosifs dans un camion d’aide humanitaire qui faisait (quelle coïncidence) route vers Gaza. La réaction militaire israélienne a été calibrée pour réduire les tirs de roquette et garantir la sécurité de ses citoyens tout en s’efforçant d’épargner le plus possible la population civile palestinienne. Son action a visé les centres opérationnels du Hamas, les dispositifs lance-roquettes palestiniens, les camions transportant des quantités de roquettes Qassam et des Palestiniens armés. Et puis il a brièvement limité l’approvisionnement en carburant de la centrale électrique de Gaza, tout en continuant de fournir à la population gazaouite plus de 70% de son électricité directement depuis le réseau israélien. Le Hamas a sauté sur l’occasion pour créer une situation de crise en plongeant dans le noir certaines parties situées dans le nord de Gaza. Quand le sage montre l’escroc, l’imbécile regarde le doigt et parle de la bougie… L’image d’un enfant éclairé à la bougie fait plus vendre que l’interview d’un syndicaliste expliquant les revendications des électriciens qui travaillent sous les bombes (artisanales, hein, faut pas exagérer non plus !). N’importe quel prof de communication vous le dira. Et n’importe quel JT français vous le confirmera. Pour autant, Ehud Barak, ministre israélien de la Défense, a autorisé cette semaine l’approvisionnement de la bande de Gaza : gaz de cuisine, 500 000 litres de diesel pour les générateurs, 2,2 millions de litres de combustible industriel pour les centrales électriques et 50 chargements d’autres formes d’aide humanitaire. Y sont fous, ces Hébreux ! Depuis le début du mois de janvier, Israël a autorisé plus de 500 Palestiniens souffrants et plus de 450 de leurs proches à quitter Gaza et à pénétrer sur son territoire pour recevoir des soins dans des hôpitaux israéliens. Et le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a poursuivi ses pourparlers avec Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne. Le 14 janvier, Tzipi Livni, ministre israélien des Affaires étrangères, a rencontré le négociateur en chef des Palestiniens, Ahmed Koreï. C’est Yisthak Rabin qui disait « je négocie d’un point de vue politique comme s’il n’y avait pas de terrorisme et je combats le terrorisme comme s’il n’y avait pas de négociation politique ». Une bien belle formule qui est toujours appliquée…

 

Depuis la conférence d’Annapolis, Israël a libéré 429 prisonniers palestiniens, il a recommencé à coopérer avec l’administration civile de l’Autorité palestinienne pour accorder 19 000 permis d’entrée en Israël à des marchands cisjordaniens, il a relâché les restrictions liées aux déplacements et transféré les recettes fiscales palestiniennes à l’Autorité palestinienne. Qui a dit : "La réaction d’Israël a été provoquée par la frappe des missiles du Hamas. Il a ajouté que "le Hamas n’a jamais abandonné son plan de destruction d’Israël et rejette toujours le principe d’une solution reconnaissant deux États."

 

Un sioniste extrémiste ? Non. Un néocon ? Non. Un adventiste du 7ème jour délirant ? Non plus. C’est Franco Frattini, vice-président de la Commission européenne et commissaire européen pour la Justice, la Liberté et la Sécurité. Apparemment, il a parlé tout bas car les médias français n’ont pas entendu. Liliane Messika © Primo, 1er février 2008.

 


08:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Israel est le cancer du moyen orient. De gaule avait prévue cette guerre interminable depuis le début.Il avait aussi prevue que les israeliens appeleraient "terroristes" ce qui se battrons pour récuperer leur terre.Israel a liberer 429 palestiniens mais ce chiffre coresspond aux rafles effectués en 1 seul mois,des hommes mais aussi des femmes et des enfants dont certains n'ont meme pas quinze ans(11.000 prisoniers au total).Israel repousse chaque jours, les limites de la barbarie mais malgré toute leur technologie, tout leur armement et toute leur inhumanité,ils n'arrivent pas a mettre a genou le peuple palestinien fier et debout.Les dirigeants sionistes sentent en ce moment, le danger et leur fin toute proche,les victoires de la resistance arabe se succedent après celle du hezbollah,le hamas a briser le blocus israelien.La victoire appelant la victoire la resistance sent qu'israel n'a jamais été aussi faible et qu'il est temps de retirer cette tumeur.

Écrit par : brahim | samedi, 02 février 2008

Magnifique article ....

Écrit par : Di Meglio | samedi, 02 février 2008

Effrayant.

Écrit par : Elsa | samedi, 02 février 2008

Israel est une greffe artificielle qui ne prend pas depuis 1948...et qui sème malheur et désespoir depuis 60 ans!
Pourquoi ne pas revenir en arrière et ramener la paix dans ces terres bibliques
en rétablissant un seul Etat englobant Israeliens et Palestiniens, gouverné par une assemblée et un gouvernement issus des...urnes?

Écrit par : galupini | samedi, 02 février 2008

enfin un article qui REtablit la verité . ca fait du bien de penser que d'autres ont cette analyse .
Dommage pour les palestiniens qu'ils n'aient pas su tirer profit d'voir des juifs comme voisins. on a souvent parlé de gaza comme d'un autre singapour. Mais pour ca il aurait fallu travailler et tirer des charrues plutot que tirer des roquettes ...
Pour ce qui est des enfants en prison ;15 ans est ce l'age minimum pour se faire exploser ?. La encore il est plus facile d'apprendre à tuer que d'apprendre à lire...
la différence ? la democratie et la modernité

Écrit par : chet | samedi, 02 février 2008

Je suis entierement d'accord avec votre analyse.Israel est un peuple courageux et fier qui se bat pour son independence et sa liberté.les palestiniens sont des barbares obscurentistes qui vivent encore à l'age de pierre avec des croyances moyenageuses .l'islam est le cancer de l'humanité et le terrorisme est son expression la plus ignoble et nous devons tous etre solidaires d' Israel pour le combattre et l'aneantir avant qu'il ne contamine le monde entier.

Écrit par : ludovic | samedi, 02 février 2008

Salut Ludovic !
les palestiniens sont des barbares obscurentistes qui vivent encore à l'age de pierre ?
l'islam est le cancer de l'humanité et le terrorisme ??

Comme ça, sans preuves ? :-)

Écrit par : YOHAN | lundi, 04 février 2008

Je suis là pour corriger un petit peu.

Le peuple Juif n'est pas de l'état d'Israël.
Le peuple Juif a vécu parmi les arabes en paix pendant des siècles ils y sont toujours, c’est ce qu’on appel les Juifs Arabes. C’est des arabes de croyance Juif. Il est dangereux de mélanger Arabes Islam et Terrorisme.

Je vais me contenter de trois points (j’en ai d’autres si vous voulez) :


1- 1ere campagne de nettoyage de l’Europe « Peste Noir » :
« Dès 1348, la peste provoque des émeutes antijuives en Provence. La synagogue de Saint-Rémy-de-Provence est incendiée (elle sera reconstruite hors de la ville en 1352). Des Juifs sont brûlés à Serres, en Dauphiné, d'autres massacrés en Navarre et en Castille. Le 13 mai 1348, le quartier juif de Barcelone est pillé[8].
Les Ashkénazes d’Allemagne sont victimes de pogroms. En septembre 1348, les Juifs de la région de Chillon, sur le lac Léman en Suisse, sont torturés jusqu’à ce qu’ils avouent faussement avoir empoisonné les puits[9]. Leurs confessions provoquent la fureur de la population qui se livre à des massacres et à des expulsions. Trois cents communautés sont détruites ou expulsées. Six mille Juifs sont tués à Mayence. De nombreux Juifs fuient vers l’est, en Pologne et Lituanie.
De nombreux juifs sont brûlés à Strasbourg le 14 février 1349[10], d'autres sont jetés dans la Vienne à Chinon. En Autriche, le peuple, pris de panique, s’en prend aux communautés juives soupçonnées d’avoir diffusé l’épidémie et Albert II d'Autriche doit intervenir pour protéger ses sujets juifs.[11].



2-Deuxieme campagne de nettoyage de l’Europe.

Une partie de Juifs Arabes et Musulmans Arabes ont étés chassés de l’Espagne après la reconquista 1609 par le roi catholique Philippe III.

« L'Inquisition espagnole est une juridiction ecclésiastique instaurée en Espagne en 1480, avant la fin de la Reconquista, par une bulle de Sixte IV à la demande du roi et de la reine Ferdinand le Catholique et Isabelle la Catholique. Dirigée par 3 évêques et dépendant de la couronne, elle eut un pouvoir juridique absolu pour juger et condamner les hérétiques. Furent visés en premier chef les marranes (« porcs » en espagnol) conversos, c'est à dire les juifs convertis depuis le XIIIe siècle par la force ou par peur de violence à leur encontre »

Un nombre impressionnant de juifs se sont refugies au Maroc (Pays Musulman et Arabe si vous ne le savez pas).

2-Troisieme campagne de nettoyage de l’Europe « Shoah ».


Le terme Shoah (hébreu : השואה) désigne l'extermination par l'Allemagne nazie des trois quarts des Juifs de l'Europe occupée, soit les deux tiers de la population juive européenne totale et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale — ce qui représente entre cinq et six millions de victimes selon les estimations des historiens[1]. Ce génocide des Juifs constituait pour les nazis « la Solution finale à la question juive »


Le seule qui c’est opposé à l’exécution massive de Juifs pendant la deuxième guerre mondiale est un Roi Musulman qui a refusé de les livrer au gouvernement FRANÇAIS de vichy.

http://www.bladi.net/5689-l-eternelle-reconnaissance-des-juifs-du-maroc-envers-mohammed.html


Il faut mesurer ses mots avant d’insulter les Arabes et les Musulmans.

C'est dangereux!!

Écrit par : Venom | mardi, 05 février 2008

-Venom ,
Je vois que 90% des juifs ont fui le `paradis` Marocain après la
Guerre . Qu`est-il arrivé au paradis ? Le fanatisme musulman ? Non ,
bien sur , cela doit être de la faute des juifs , n`est-ce pas...
Vive Israel !

Écrit par : andré guimont | mercredi, 06 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu