Avertir le modérateur

mercredi, 05 mars 2008

"Une nouvelle affaire Ilan a Bagneux?"

Le cimetière serait-il le seul endroit de Bagneux où un juif peut espérer être tranquille ?

NANTERRE (AFP) - La mairie de Bagneux s'est dite "choquée et indignée" mercredi au lendemain de la révélation d'une enquête dans laquelle six jeunes sont soupçonnés d'avoir séquestré une journée un jeune homme de 19 ans et de lui avoir fait subir des sévices à connotations antisémites et homophobes dans cette ville.

 

"Nous sommes choqués et indignés. Nous condamnons de tels actes avec la plus grande fermeté (...) Nos premières pensées vont à la victime et à sa famille", écrit la mairie PCF de Bagneux (Hauts-de-Seine), dans un communiqué.

"Notre ville a toujours porté des valeurs de tolérance, de respect des différences, de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie", ajoute la mairie.

"Il ne faut pas baisser la garde face à l'antisémitisme et ses manifestations", a déclaré mercredi à l'AFP Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) à propos de cette séquestration.

Cette affaire montre que l'antisémitisme "reste profondément présent" en dépit de la baisse constatée du nombre des actes antisémites, a-t-il poursuivi, observant: "Les agresseurs sont jeunes et on constate que dans cette génération, la connotation antisémite des violences vient très vite, cela fait partie de leur fond culturel."

Le Mouvement Ni Putes Ni Soumises (NPNS) ainsi que l'association antiraciste SOS Racisme ont exprimé mercredi leur indignation: "Ces actes, dans la ville même où avait commencé le calvaire d'Ilan Halimi, sont consternants, et démontrent bien tout le travail qu'il reste à entreprendre pour vaincre le terrible fléau de l'antisémitisme", affirme NPNS mouvement dans un communiqué publié mercredi.

Selon une source judiciaire, les six garçons, nés entre 1983 et 1991, ont été écroués le 27 février et sont soupçonnés d'avoir séquestré le jeune homme dans un appartement puis dans un box, après l'avoir accusé de vol.

Selon la même source judiciaire, la victime, de confession juive, aurait été frappée par ses agresseurs, qui auraient écrit "sale juif" et "sale pédé" sur son visage avec un feutre épais et lui auraient fait subir des sévices, notamment à connotation sexuelle. La séquestration se serait déroulée entre 10H00 et 19H30, selon la même source.

Le jeune homme, hospitalisé dans la soirée du 22 février, en est ressorti "très choqué" mais pas grièvement blessé. Il a porté plainte le lendemain.

"Ces faits sont graves. Ils demandent à chacun sérieux, respect pour la population de notre ville, sans amalgame hâtif", écrit la mairie de Bagneux.

La ville avait été le théâtre du meurtre d'Ilan Halimi, un jeune juif français de 23 ans séquestré pendant trois semaines par le "gang des barbares", en janvier et février 2006.

Selon une source proche du dossier, "on n'est pas, dans ce cas, dans un gang à la Fofana", du nom du chef présumé de la bande, qui a récemment fait l'objet d'un renvoi devant les assises.

Les six suspects, qui reconnaîtraient "à peu près l'ensemble des faits", selon la source judiciaire, sont mis en examen pour "violences en réunion en raison de l'appartenance véritable ou supposée à une race ou à une religion et en raison de l'orientation sexuelle, séquestration en bande organisée, actes de torture et de barbarie, vol aggravé, extorsion et menaces".

17:44 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu