Avertir le modérateur

vendredi, 14 mars 2008

Le président de l’Etat d’Israël se rend à la grande synagogue de la victoire.

Le président de l’Etat d’Israël se rend à la grande synagogue de la victoire pour assister à la cérémonie à la mémoire des victimes de l’attentat contre la Yeshiva Merkaz Harav de Jérusalem

''Il nous faut renforcer l'amour et l'unité d'Israël.
Aucun autre Etat comme le nôtre n'a été attaqué sept fois en 60 ans.
Nous n'avons perdu aucune guerre''
Shimon Pérès

Tout juste arrivé sur le sol français pour sa visite d’Etat, et après une première entrevue avec le Président de la République Nicolas Sarkozy, le Président de l’Etat d’Israël Shimon Pérès s’est rendu lundi 10 mars à la grande synagogue de la Victoire où avait lieu une cérémonie à la mémoire des huit victimes innocentes assassinées lors de l’attentat à la Yeshiva Merkaz Harav de Jérusalem.

Dans une synagogue comble, la cérémonie, organisée par le Consistoire de Paris en urgence, s’est déroulée en présence notamment du grand rabbin de France, du grand rabbin de Paris, du Président du Consistoire central, du Président du Consistoire de Paris, du Président du CRIF, du Président du FSJU, de l’ambassadeur d’Israël en France, de nombreux élus, rabbins et dirigeants communautaires.

Le Président du Consistoire de Paris Joël Mergui a rappelé qu’ « Ici, à la Grande Synagogue de la Victoire, dans ce lieu symbole de l’unité de toutes les communautés juives de France, nous avons pris l’habitude de nous réunir aussi bien pour les moments de joie que pour les moments de tristesse. ». « Par cet acte lâche, ignoble et barbare, ils ont voulu tuer notre jeunesse, ils ont voulu tuer Jérusalem, ils ont voulu tuer ce symbole fort du sionisme religieux autour duquel s’est construit Israël, foyer du Peuple juif, autour duquel vit et vibre les juifs du monde entier, autour duquel nous prodiguons, ici au sein de nos communautés juive de Paris et de France, l’enseignement juif et sioniste à nos enfants. ». Et en s’adressant directement au Président Pérès, d’ajouter « Quelques jours après ce drame, et plus que jamais, vous pouvez nous savoir à vos côtés. (…) Quelques jours avant Pourim, symbole de cette volonté de nos ennemis de toujours de nous détruire, mais aussi de la capacité du Peuple juif de résister et de continuer à espérer, vous pouvez nous savoir à vos cotés pour continuer de défendre avec fierté les valeurs du judaïsme et du sionisme, pour continuer de lutter pour la paix, pour continuer de construire ensemble ce pays unique qui nous lie à tout jamais, Israël et sa capitale éternelle et indivisible, Jérusalem. ».

Ce fut alors au tour du grand rabbin de France Joseph Sitruk et du Grand rabbin de Paris David Messas de rappeler avec ferveur le martyr des huit enfants tués dans la Yeshiva au moment même où ils étudiaient nos textes et récitaient nos prières.
Le Président de l’Etat d’Israël Shimon Pérès est alors monté à la tribune et, face à une assistance de près de 1 500 personnes émues et touchées par les prières récitées tout au long de la cérémonie, a tout d’abord rappelé les liens étroits qui unissent Israël et la France, qualifiée « d’amie indéfectible dans les moments difficiles traversés par notre pays ». Après avoir insisté sur le destin souvent tragique du Peuple juif dans son Histoire, Shimon Pérès a martelé avec force que « dans les larmes et dans le sang, nous n’avons pas le choix, nous devons vaincre ! ». Et le Président de l’Etat d’Israël a conclu en rendant hommage à la Communauté juive de France, « unie et chaleureuse à nos cotés » avant de rendre un dernier hommage aux jeunes garçons tués dans cette tragédie.

Visiblement ému par le Kaddish récité par toute l’assistance debout et par le climat de ferveur émanent de toute la cérémonie, le Président Pérès a reçu de la part du Président du Consistoire Central Jean Kahn la médaille d’honneur du Consistoire de France, avant de se retirer pour rejoindre le dîner d’Etat donné en son honneur à l’Elysée.

Dans une atmosphère mêlée de dignité et d’émotion, des dernières prières ont ponctué la cérémonie dans le recueillement et le silence.

 

Crédit Photos © Alain Azria

www.consistoire.org

 

15:30 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu