Avertir le modérateur

mardi, 01 juillet 2008

Quand le New York Times croyait que la prison avait « calmé » Adolf Hitler…

http://michelgurfinkiel.com/articles/175-Histoire-Le-demon-assagi.html

Histoire/ Le démon assagi


Quand le New York Times croyait que la prison avait « calmé » Adolf Hitler…

PAR MICHEL GURFINKIEL


Je ne résiste pas au plaisir amer de relire une très vieille coupure de presse : un entrefilet paru le 20 décembre 1924 dans le New York Times, le journal le plus influent des Etats-Unis, sinon du monde.

TITRE : « La prison a calmé Hitler ».

SOUS-TITRE : « Libéré sous condition, il va probablement retourner en Autriche ».

TEXTE : « Berlin, 20 décembre. Adolphe Hitler, qui faisait naguère figure de demi-dieu aux yeux de  l'extrême droite, a été libéré aujourd'hui sous condition de la forteresse de Landsberg, en Bavière, où il purgeait une peine de prison. Il a immédiatement gagné Munich en automobile. Il avait l'air beaucoup plus triste et raisonnable qu'au printemps dernier quand, inculpé avec Ludendorff et d'autres extrémistes de complot en vue de renverser le gouvernement, il comparaissait devant un tribunal de Munich. Son comportement pendant son emprisonnement a convaincu les autorités qu'il ne présentait plus aucun danger pour les institutions, pas plus que son organisation, connue sous de nom de Völkischer, c'est-à-dire de nationalistes racistes. On pense qu'il va abandonner toute vie publique et se retirer dans son pays d'origine, l'Autriche ».

Joliment tourné, n'est-ce pas ?

Ce que le correspondant du New York Times à Berlin ne savait pas, c'est que Hitler avait mis à profit son séjour à Landsberg, qui d'ailleurs avait beaucoup plus ressemblé à une résidence surveillée qu'à un emprisonnement, pour écrire un livre, Mein Kampf. Muni de cet ouvrage, qui devint rapidement une sorte de Bible, l'agitateur autrichien put remobiliser les extrémistes de droite, s'imposer comme acteur politique de premier plan en Allemagne dès 1930 et finalement prendre le pouvoir en 1933.

Je recommande la lecture de cet entrefilet, et de beaucoup de textes similaires, à ceux qui s'imaginent – de bonne foi - que les tyrans ou les apprentis tyrans peuvent un jour se calmer, s'assagir, se repentir et s'acheter une conduite.

En particulier au Moyen-Orient et sur le pourtour de la Méditerranée.


© Michel Gurfinkiel, 2008



RETROUVEZ MICHEL GURFINKIEL SUR www.michelgurfinkiel.com

08:21 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu