Avertir le modérateur

dimanche, 20 juillet 2008

AFFAIRE AL DURA.Réponse à la pétition ‘’pour Charles Enderlin’’ Par Gérard Darmon

AFFAIRE AL DURA

 

 

Réponse à la pétition  ‘’pour Charles Enderlin’’

 

 

La Pétition : Voilà 7 ans qu’une campagne obstinée et haineuse s’efforce de salir la dignité professionnelle de notre confrère Charles Enderkin, correspondant de France 2 à Jérusalem. Voilà 7 ans que les mêmes individus tentent de présenter comme une ‘’supercherie’’ et une ‘’série de scènes jouées’’ son reportage montrant la mort de Mohammed Al Dura, 12 ans, tué par des tirs venus de la position israélienne, le 30 septembre 2000, dans la bande de Gaza, lors d’un affrontement entre l’armée israélienne et des éléments armés palestiniens.

 

Le 19 octobre 2006, le tribunal correctionnel de Paris avait jugé le principal animateur de cette campagne, Philippe Karsenty, coupable de diffamation.

 

L’arrêt rendu le 21 mai par la cour d’appel de Paris, saisie par Philippe Karsenty, reconnaît que les propos tenus par ce dernier portaient ‘’incontestablement atteinte à l’honneur et à la réputation des professionnels de l’information’’ mais admet curieusement, la ‘’bonne foi’’ de Philippe Karsenty qui ‘’a exercé son  droit de libre critique’’ et ‘’n’a pas dépassé les limites de la libre expression’’. Cet arrêt qui relaxe Philippe Karsenty nous surprend et nous inquiète.

 

Il nous surprend car il accorde la même crédibilité à un journaliste connu pour le sérieux et la rigueur de son travail, qui fait son métier dans des conditions parfois difficile et à ses détracteurs, engagés dans une campagne de négation et de discrédit, qui ignorent tout des réalités du terrain et n’ont aucune expérience du journalisme dans une zone de conflit.

 

Il nous inquiète, car il laisse entendre qu’il existerait désormais à l’encontre des journalistes une ‘’permission de diffamer’’ qui permettrait à chacun, au nom de la ‘’bonne foi’’, du ‘’droit de libre critique’’ et de la ‘’libre expression’’, de porter atteinte impunément ‘’à l’honneur et à la réputation des professionnels de l’information’’.

 

Au moment où la liberté d’action des journalistes est l’objet d’attaques répétées nous rappelons notre attachement à ce principe fondamental, pilier de la démocratie, et nous renouvelons à Charles Enderlin notre soutien et notre solidarité.          27 Mai 2008

 

Suivent quelques centaines de signatures de journalistes et ‘’personnalités’’

 

 

REPONSE A LA PETITION

 

 

 

LYNCHAGE EN FAMILLE  DANS LA PRESSE FRANCAISE

 

 

 

     Galilée? Ils l’auraient fait exécuter.

La Sainte Vérité de l’Eglise mise en doute par un obscur manipulateur d’éprouvettes, vous pensez ! Oser affirmer que la terre tourne autour du soleil ! L’impudent ! Pétition et exécution. Méritées !

Et le tribunal qui ne l’aurait pas condamné mis au ban des accusés. 

Quoi !  ‘’Une campagne obstinée et haineuse s’efforce de salir la dignité’’ de la Sainte Eglise connue pour le ‘’sérieux’’ de ses investigations inquisitoriale et pour sa ‘’rigueur’’ à faire partager Sa Vérité !

 

      Dans ces milieux, Messieurs, la Vérité ne se démontre pas, elle se pétitionne. Et si elle fâche, tout de suite le bâillon. Enfin, du knout …démocratique, pour qui oserait insinuer que le roi est nu.

C’est là que la corporation des intouchables montre les crocs. La liberté de parole ? Leur chasse gardée, qu’il faut à tout prix défendre…aux autres, bien sûr. En meute, quoi !

Oser toucher à l’un d’eux ! Le sacrilège est consommé, et désignée aussitôt la proie à déchirer.

Alors ça ronfle de leurs titres, pour la bonne presse de leur nom, pour faire plus authentique et donner du pesant à la pétition. Tous mâchin de la caste des ‘’pas n’importe qui’’. Les ‘’aristos’’ de la ronéo se déchaînent. Attention !!

 

Et pourquoi se pressent-ils à la queue leuleu,  les uns les autres, pour remplir une page de journal ? Et pour qui ? Pour Enderlin. Non ! Contre Karsenty. Pas plus. Pour Al Dura ? Vous n’y êtes pas. Pour l’honneur de la profession ? Savent-ils quelque chose de cet honneur ?

Alors ?

Alors, le mot qui leur fait mal, à leur retordre le boyau, c’est ‘’le sionisme’’, c’est Israël, dans toute sa légitimité.

C’est la tache qu’ils plaquent sur Israël et qui risque avec le temps, de pâlir, à force d’être grattée. Et ça, ça les étouffe de rage.

Vous vous rendez compte, réhabiliter l’image  d’Israël, c’est pour eux comme faire avaler à Monseigneur Lefèvre que les Juifs ne sont pas déicides. De quoi lui faire déglutir sa chasuble et sa mitre.

Alors, quand on en est là, c’est tout d’un coup revenus, blasphème et affaire des caricatures, fatwa contre Rushdie, et affaire Rédecker revécue.

Qui a dit Dreyfus ? Dreyfus, vous croyez ? Bon, bon ! Si vous voulez. Il me semble que c’est une autre affaire. Quoique…

Mais, à propos, sont-ce les mêmes qui ont pétitionné pour Rédécker ? Ah ! Qu’on me dise où.

 

Alors qui trouve-t-on dans cette pétition ? Allez ! Au hasard…

 

 - Issue du ‘’Nouvel Observateur’’, Sara Daniel, qui n’en pouvait plus d’exhiber ses fantasmes dans le ‘’Nouvel Observateur’’ du 8 Novembre 2001 avec son ‘’viol de palestiniennes par des soldats israéliens, pour les rendre victimes des crimes d’honneur de leur famille’’.  Fantasmes qui furent peu après démentis.

Est-ce pour sauver l’honneur d’Enderlin que, patronymes et titres en tête, ils endossent tous le déshonneur d’une Sara Daniel ? 

 Mais non ! Mais non ! La haine seulement, et parfois la haine de soi, balayant comme fétu de paille leur alibi de vérité et de liberté.

 

- On y trouve certain de ‘’Libération’’, qui ne protesta pas lorsqu’en couverture du même journal, en l’an 2000, la photo d’un ‘’ palestinien’’ en sang frappé par un policier israélien (selon la légende du journal), se révéla être en fait celle d’un jeune juif blessé par des palestiniens à qui le policier israélien venait  porter secours. Le père juif identifia son fils.

Quelques jours après - mais pas à la une bien sûr – en 3 lignes, au fin fond du journal, l’erreur est signalée. Vous avez dit intox… ?

 

 - Et bien sûr, Jean Daniel, instigateur très digne de cette indigne liste, et digne inspirateur de la sus citée Sara, coincé d’un coup, et tiraillé entre 2 confrères ou amis, Enderlin, et Barnavi, parce que de gauche l’un et l’autre, qui d’une pirouette adroite, s’en remettrait depuis peu au résultat d’une enquête demandée par Elie Barnavi sur cette affaire.

Plus très sûr de ses positions, le chef de file de la pétition s’défile.  On fait comme on peut pour déstaliniser  sa bonne petite conscience.

On voit d’ici demain la débandade ‘’pétitionnariste’’, et le capitaine Jean Daniel quittant le bateau dès que le vent a commencé à tourner. D’autant plus qu’ils affirment, tous mordicus, et contre la récente rétractation d’Enderlin et de France 2, que les tirs provenaient de la position israélienne. Décidément, c’est une vraie fixation. 

France, ma pauvre France !

 

Et puis on y trouve l’amère Esther Benbassa, l’inénarrable Benbassa qui qualifia, entre autre, le centre Simon Wiesenthal de ‘’Disneyland du génocide’’ (sic !) , qui se dit ‘’juive du hasard’’ et s’en remet au hasard de ses préjugés pour condamner systématiquement Israël.

         - On y trouve le transfuge Abraham Burg ex président de la knesset qui qualifie Israël d’ ‘’Etat haïssable’’ depuis qu’il s’est fait jeter de son parti politique. Amour-propre et haine de soi, c’est sa marque déposée.

        - On y trouve Daniel Mermet (l’animateur d’une émission non filtrée où florissaient des messages antisémites d’auditeurs). Certains affirment que c’est sans mauvaise intention. Allez savoir !

        - Et puis Maurice Szafran de ‘’Marianne’’ , stigmatisant ‘’une prétendue faiblesse quasi intrinsèque, presque ontologique, du peuple juif’’. Comme au temps du ‘’peuple dominateur et sûr de lui-même’’ (Charles De Gaulle, 1967).

         - Tiens ! Comme de bien entendu, Théo Klein, qui s’est toujours campé contre les ‘’communautaristes juifs’’, cette tourbe du repli identitaire criant pour si peu à l’antisémitisme, et qui proclame, rien de moins, qu’Israël est responsable du terrorisme. Autant dire que l’existence du juif est responsable de l’antisémitisme.

       - Et puis là ! Hubert Védrine, no comment ! Officiellement et inconditionnellement hostile à Israël. Quai d’Orsay oblige. La pétition ? Une occasion de plus pour l’exprimer.

        Et j’en passe, mais en ceux-là, vous en subodorerait des autres.

 

‘’La réalité du terrain’’

 

 

        Et maintenant, à tous ceux de la pétition qui parlent de la ‘’réalité du terrain’’. La connaissent-ils eux-mêmes cette ‘’réalité’’?

          - Celle où l’on a vu un palestinien ‘’tué’’ par les ‘’sionistes’’ , dans son cercueil porté par la foule. Et puis une perte d’équilibre et le voilà–t-il pas qu’il sort de son cercueil, et qu’il détale à tous vents. Si, si VU A LA TELE française. VU sauf par les journalistes de la pétition. Il courait tellement vite.

       C’est là la constante de l’information palestinienne pour gogos ‘’empétitionnés’’ par la propagande.

 

     Et s’il vous en faut encore des scoops, alors à vos grimoires, MM les journalistes et ‘’personnalités’’.

          - Voici tiré d’un journal cairote : des chewing-gums aphrodisiaques israéliens distribuées par Israël pour égarer les femmes musulmanes dans de pervers et brûlants transports.  

         - Et aussi d’un journal palestinien : des bonbons radioactifs offerts par Israël aux enfants palestiniens, ou même, paraît-il, propageant le sida.

        Quoique dans la foulée, ils aussi citent aussi les crimes rituels des Juifs contre les enfants pendant la Pâque au cours des siècles jusqu’aujourd’hui, et puis ‘’Les protocoles des sages de Sion’’.etc.etc.

La preuve de tout cela, la vraie preuve, c’est le meurtre de l’enfant Al Dura dans les bras de son père, qui fait suite logique à toute leur histoire. C’est aussi la caméra qui le dit. Et même que des pétitions de centaines de professionnels, journalistes et ‘’personnalités’’ de renom, l’affirment. Alors !

L’autre preuve, c’est que les sionistes disent le contraire.

 

     En fait, ‘’la réalité du terrain’’ n’est-elle pas, en dehors de la voix des armes, celle de la guerre de l’information, de la propagande, de la communication’’ ? Ne traduit-elle pas une tentative de délégitimisation d’Israël, de son ex-communication de l’assemblée des nations, et l’affaire Al Dura ne pourrait-elle pas en être le paragdime ?  

Ce qui donnerait du crédit à la thèse de Karsenty est le tollé passionnel soulevé contre toute raison, contre tout prononcé de justice de leur pays, par les pétitionnaires frustrés d’une réalité différente de leurs désirs.

Et pourquoi, un journaliste de ‘’réputation’’ n’aurait-il pas pu se tromper, ou être trompé, ou tenter aujourd’hui de tromper tout le monde ? 

Désolés pour vous MM les pétitionnaires, les sionistes n’ont pas vocation au sacrifice pour votre bien-être. Qu’elle vous dérange ou non, l’enquête tranchera, en dépit de votre agitation et vos tentatives d’intimidation.

 

Alors de deux choses l’une.

 

      Sachant qu’avant toute enquête d’experts sur le sujet, la preuve n’est ni acquise du côté Enderlin,  ni du côté Karsenty.

 

1) Ou bien l’enquête démontre comme non avérées les assertions de Karsenty - et la pétition reste nulle et non avenue, puisqu’elle s’appuie seulement sur le critère de ‘’rigueur’’ et de ‘’sérieux’’ d’Enderlin, qui ne constituent nullement des preuves de véracité des faits avancés, et qu’il est légitime de mettre en doute dans un pays encore démocratique.

 

 2) Ou bien l’enquête donne raison à Karsenty.

Et là j’accuse toute la bande d’avoir tenté sciemment d’entraver la  vérité.

Je l’accuse de complicité de falsification de l’information à des fins de propagande ayant entraîné des actes de terrorisme, avec morts de personnes en raison de leur appartenance ethnique : assassinat de Daniel Pearl, en tant que juif, devant cette même photo de ‘’la mort de Mohammed Al Dura’’ qu’ils authentifient collectivement, et diffusée sur toute la planète, le lynchage de 2 israéliens à Ramallah, le déchaînement d’actes anti-juifs dans les cités, et l’opprobre jetée sur l’armée israélienne, sur Israël, et sur le peuple juif.

     J’accuse enfin leur terrorisme intellectuel de saper les bases de la liberté de presse, de la liberté de pensée, de la liberté de parole, et des principes établis de la République et de la démocratie.

                                               Gérard DARMON

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu