Avertir le modérateur

samedi, 16 août 2008

Une journée remplie d'émotions à Hébron/Par Yael Ancri


Recherche

Ils sont venus par centaines marquer leur soutien à la communauté juive d'Hébron. Mardi, les rues d'Hébron ont retenti de joyeux chants sionistes entonnés par des Juifs venus de France et de diverses villes d'Israël. Dès onze heures, plusieurs autocars ont envahi le parking de la Ma'arat HaMakhepla, déposant leur flot de Juifs venus exprimer leur amour pour la Cité des Patriarches.

a-soldats_(Custom)

 

L'événement a commencé dans la joie dans les jardins du Caveau des Patriarches, qui accueillaient pour l'occasion des jeux gonflables à volonté et des jeeps de Tsahal. Les enfants se sont fait un plaisir de porter les fusils et les gilets pare-balles, qui malgré leur poids n'ont pas effrayé jusqu'au plus petit d'entre eux.

a-enfantambiance_(Custom)

 

Les parents ont pu admirer et acheter les œuvres d'artisans de Judée-Samarie, venus des environs et même d'Itamar en Samarie. Parmi les spécialités de la région, des bijoux faits mains, des crèmes, des peintures édifiantes et un vin savoureux…

a-mitnaphim_(Custom)

 

C'est la Yéshiva Shavei Hévron qui a organisé cette journée pour faire connaître le courage des jeunes gens qui consacrent leurs journées à l'étude de la Torah là où Avraham Avinou a acheté sa première parcelle de terrain en Israël, malgré un environnement hostile.

 

a-hebron_(Custom) 

 

La joie était de la partie grâce à l'animation de Yaël Fellous de Tova Events, qui s'est occupée de toute la logistique de l'événement et qui a eu l'excellente idée d'inviter la famille de Rudy Haddad à faire un pèlerinage au Tombeau des Patriarches afin d'exprimer sa reconnaissance à D. pour le miracle qu'Il a fait à Rudy.

a-rudymaarafond_(Custom)

 

Rappelons que Rudy a été agressé en France par trois voyous de 26 ans alors qu'il se rendait à la synagogue en juin dernier. Ces antisémites ont essayé de le tuer. Après ce lynchage, Rudy est resté deux jours dans le coma à l'hôpital Cochin à Paris.

Sa mère nous a raconté comment toutes les prières et les bougies allumées pour demander à D.ieu le prompt rétablissement de Rudy ont permis qu'il revienne à lui. "C'était un miracle. Cela n'a rien de médical. Rudy est un miraculé", s'est-elle exclamé.

a-ruddygomel3_(Custom)

 

C'est pour cela que le jeune homme de 17 ans est venu prononcer à la Ma'arat HaMakhepéla la bénédiction du Gomel (des bontés de D.ieu). Les personnes présentes au Tombeau des Patriarches ont été émues par cet événement qui a vivement impressionné les Juifs de France. Message d'unité et de victoire d'une communauté vivante et active.

a-mergietpapa_(Custom)

Joël Mergui, président du Consistoire central de France, était présent à cette manifestation, accompagné de son père, le rabbin Mergui. Interrogé sur ce que représentait la présence de Rudy à Hébron en cette occasion, il a affirmé :

"Il est important que Rudy voit combien la communauté juive de France est aujourd'hui autour de lui dans ces moments d'identité avec ses parents à un endroit où on se recueille avec ses prières personnelles. C'est une plaie, un traumatisme qu'il a eus."

 

a-margiotoctone_(Custom)

 

Tout au long de cette journée, M. Mergui a tenu à souligner l'importance de l'unité de la communauté juive française. "Il ne faut pas que nous attendions d'être attaqués, agressés, d'être dans la difficulté pour être unis. On a le droit d'être unis, même sans adversité. C'est le message que nous sommes venus chercher ici à Hébron."

a-marche_(Custom)

 

Après la prière, le groupe a rejoint joyeusement la Yéshiva de Shavei Hévron à Beit Romano, sous les yeux attentifs et malveillants d'anarchistes pro-palestiniens.

 

 anarchistes_(Custom)

 

La Yeshiva a été construite là où selon la tradition se trouvait la tente d'Avraham Avinou. Elle est dirigée par les rabbins Mishaël Rubin et Hananel Etrog. Ces dernières années, la Yeshiva a créé de nombreuses infrastructures : une école de préparation à l’armée, un Talmud Torah, une Midrasha où sont données des conférences au public, une maison d’édition, une Midrasha pour les jeunes filles, une Yéshiva pour les lycéens et un institut de formation d’institutrices.

a-bienvenue_(Custom)

 

a-femmes_(Custom)

A la Yéshiva, un repas de fête a été servi dans une ambiance chaleureuse à l'intérieur du splendide Beit Midrash de Beit Romano. Plusieurs rabbins ont honoré la Yeshiva et ses hôtes de leur présence. Parmi eux, le Rabbin Yossef Taïeb, le Rabbin Rafaël Pinto et des rabbins de la Yeshiva. Ils ont tous insisté sur l'importance de l'étude dans la Ville des Patriarches. Les rabbins ont béni le jeune Rudy dans l'émotion générale.

a-benedictionruddy_(Custom)

 

a-ravtaieb_(Custom)

 

Le député Effie Eitam (Ihoud Léoumi-Mafdal) a prononcé un court discours, traduit par l'ancien directeur de la Yeshiva David Bar-Hen. Eitam a affirmé que l'arme du peuple d'Israël contre ses adversaires n'était pas constituée de roquettes et de missiles, mais de l'étude des jeunes gens qui passent leurs journées au cœur d'Hébron.

a-eitambarhen_(Custom)

 

Le président du Consistoire central de France a introduit ce rassemblement en déclarant :

"Aujourd'hui mon émotion est multipliée par dix, j'étais ici l'année dernière pour une inauguration, pour une pose de Mézouza et pour la venue d'un nouveau Sefer Torah pour cette Yéshiva. Or on ne sait jamais ce qu'une inauguration va donner ensuite. Aujourd'hui nous mangeons copieusement dans la musique la plus belle, celle de nos enfants, qui sont assis dans un lieu de Torah où étudient 500 jeunes qui construisent l'âme de notre peuple.

"Il est important de montrer qu'il y a des hommes qui sur ce lieu historique ont décidé – quelques soient les vicissitudes de la région – de donner une âme à Kiryat Arba, de donner une âme à Hévron. Sans étude, il n'y a pas de judaïsme. Sans Torah, il n'y a pas d'avenir. Sans synagogue et sans Yéshivot il n'y a pas de transmission.

"Alors ce qui me paraît important aujourd'hui c'est la présence de nombreux jeunes et enfants. J'aimerai faire aux parents une demande officielle – sur laquelle vous allez me voir travailler toute l'année en France. Nos enfants ne peuvent plus rester à la maison et à l'école."

M Mergui a expliqué que le message à retenir d'un passage dans le Beit Midrash de la Yéshiva d'Hébron était le suivant : la meilleure façon de transmettre le judaïsme aux enfants est de les voir fréquenter la synagogue pour cultiver la tradition du peuple juif, comme le font les jeunes gens qui consacrent leur vie à l'étude dans cette ville, malgré les difficultés.

 

 a-mergiruddy_(Custom)

 

A 17 heures les autocars ont rejoint les divers hôtels, emportant des souvenirs qui marqueront ces vacances d'août d'une spiritualité renouvelée.

Photos prises par le photographe Shlomi Shalmoni.

http://www.a7fr.com/article/55638.htm

 

11:08 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

bonjour
c malheureux d'étre si content de démolir les vies des palestiniens .
ce n'est pas votre terre, c la leur, vous les chasser , vous n'etes que des barbares pire que les nazis.
vous alimentez les extrémiste islamistes, on ne peut nous les démocrates que constater le gachis, vous leur donnez raison, vous etes le pire colonislisme de l'histoire de l'humanité, vous qui dieu a donner les milliers de prophétes.
les rabes de tout bord ne vous pardonnerons jamais ce que vous faites aux palestiniens , jamis jamais

Écrit par : basam | vendredi, 26 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu