Avertir le modérateur

vendredi, 10 octobre 2008

Un portrait de Gilad Shalit à la mairie du 16ème

 
Un portrait de Gilad Shalit à la mairie du 16ème
08/10/08
  imprimer cet article envoyer à un ami  
- - Thème: Solidarité


 

 

Emouvante cérémonie le 7 octobre 2008 sur le parvis de la mairie du 16ème arrondissement de Paris. Devant une foule imposante, et en présence de nombreuses personnalités, Claude Goasguen, ancien ministre, député-maire de l’arrondissement et président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée Nationale, a dévoilé un portrait géant du jeune franco-israélien accompagné d’un message demandant sa libération. Entouré de son équipe municipale et d’un groupe d’écoliers juifs, Claude Goasguen, fustigeant les preneurs d’otages, a insisté sur la nationalité française du détenu qui, selon lui, n’a pas été capturé comme soldat au cours d’une opération militaire, mais qu’il est bel et bien un citoyen indûment capturé alors qu’il se trouvait en patrouille sur le territoire israélien. Avant d’inviter la foule à entonner La Marseillaise, Claude Goasguen a insisté sur le rôle de la France dans la libération du jeune français Shalit comme ce fut le cas précédemment avec Ingrid Betancourt. : « Nous sommes forts car nous sommes du côté de la justice. Ce portrait restera accroché au fronton de la mairie jusqu’à ce que Gilad Shalit soit libéré » Dès son entrée en fonction comme maire de l’arrondissement, Claude Goasguen avait lancé une campagne de soutien pour sa libération. Depuis le 21 avril, des cahiers de signatures sont disposés à l’accueil de la mairie.
Le CRIF était représenté à cette manifestation par son président, Richard Prasquier, accompagné de Meyer Habib, vice-président, de Jean-Pierre Allali, membre du Bureau Exécutif et de plusieurs membres du Comité Directeur dont Bernard Gahnassia, président de la Commission des Relations avec les Elus locaux. On notait également la présence du Dr Joël Mergui, président du Consistoire Central et de Paris, accompagné du nouveau Grand rabbin de France, Gilles Bernheim, du Grand rabbin de Paris, David Messas et du Grand rabbin du Consistoire René Samuel Sirat , de Pierre Besnaïnou, président du FSJU, de Jacques Jacubert, président du B’nai B’rith France et de son prédécesseur, Marc Lumbroso.
 
Photo : © 2008 Alain Azria

 

 

www.crif.org

08:44 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Bravo pour la Mairie du 16eme arrondissement ! Mais l'etat d'Israel fait il tout son possible pour sa liberation ?Voyez monsieur Pollard croupissant encore dans les geoles americaines !

et Israel reste impuissant devant son meilleur allie ! on se pose des questions ?! Je fais plus confiance a Sarkozy qu'a Olmert pour la liberation de ce pauvre gosse !

Gerard

Écrit par : gerard | mercredi, 22 octobre 2008

et les OTAGES palestiniens entassés dans les prisons israéliennes étaient tous capturés lors d'opérations militaires??? NON.... 99% d'entre eux ont été INDUMENT capturés chez eux. Stop à l'hypocrisie dans le discours.

Écrit par : mourad | mardi, 10 mars 2009

Merci pour votre article, je viens de twitter votre billet. Merci encore !

Écrit par : cotes | mardi, 06 avril 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu