Avertir le modérateur

dimanche, 12 octobre 2008

Compter les Islamistes.Par Daniel Pipes





http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid22017492126&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull


Adaptation française de Sentinelle 5769 ©


La récente distribution de quelques 28 millions de copies du documentaire ‘Obsession’ aux USA a déclenché un débat agité sur son contenu. L’une des lignes éclairantes de la critique concerne ma déclaration dans le film : « 10 à 15 % des Musulmans dans le monde soutiennent l’islam militant ».


La Conseil Musulman des Affaires Publiques a déclaré cette estimation à la fois « totalement sans fondement » et « complètement dénuée de preuve ». Masoud Kheirabadi, Pr. à l’université d’Etat de Portland et auteur de livres pour enfants sur l’islam, a informé le journal ‘Oregonian’ qu’il n’y a pas de base à mon estimation. Daniel Ruth, écrivant dans la ‘Tampa Tribune’  demanda avec suspicion comment j’étais arrivé à ce résultat. « A-t-il recouru à un sondage ? Ce serait éclairant ! Que signifie ‘soutien’  à l’islam radical ? Pipes n’apporte aucune réponse ».


En réalité, Pipe fournit des réponses. Il a réuni et publié de nombreux résultats dans « Combien d’islamistes ? », un blog Internet initié en mai 2005.


Tout d’abord cependant, une explication de ce j’ai signifié par Musulmans qui « soutiennent l’islam militant » : ce sont des islamistes, des individus qui recherchent une application totalitaire, mondiale de la loi islamique, la sharia. En particulier, ils cherchent à bâtir un état islamique en Turquie, à remplacer Israël par un Etat islamique, et la constitution des USA par le Coran.


Comme pour toute estimation d’attitude, cependant, plusieurs facteurs empêchent l’approximation du pourcentage des islamistes.


Quantifier la ferveur : L’institut Gallup a sondé plus de 50.000 Musulmans à travers 10 pays et trouvé que, si l’un définit les radicaux comme ceux qui ont jugé
les attaques du 11 septembre 2001 « complètement justifiées » , leur nombre constitue environ 7 % du total de la population. Mais si on inclut les Musulmans qui considéraient les attaques « largement justifiées », leurs rangs grimpent  à 13,5 %. En y ajoutant ceux qui considéraient les attaques « quelque peu justifiées », cela propulse le nombre des radicaux à 36.6 %. Quel nombre doit-on retenir ?


Mesurer les intentions de vote : les élections mesurent le sentiment islamiste en désordre, car des partis islamistes gagnent le soutien de non islamistes de manière erratique. Ainsi, le Parti de la Justice et du développement  turc (AKP) a obtenu 47 % des voix aux élections de 2007, 34 % aux élections de 2002, et son précurseur, le Parti de la Vertu, n’a obtenu que 15 % en 1999.


Le mouvement islamique de la faction du Nord a gagné 75 % des voix dans la ville israélienne de Umm el-Fahm aux élections de 2003, alors que le hamas, l’organisation terroriste palestinienne, a gagné 44 % des voix au sein de l’Autorité Palestinienne en 2006. Quel nombre doit-on sélectionner ?


Que mesurer : beaucoup de sondages mesurent des attitudes différentes de l’application de la loi islamique. Gallup s’intéresse au soutien pour le 11 septembre. Le projet ‘Pew’ sur les attitudes dans le monde évalue le soutien aux attentats suicides à la bombe. Nawaf Obaid, spécialiste saoudien de la sécurité, se concentre sur les opinions en faveur d’Osama ben Laden. L’agence de sécurité intérieure allemande, ‘Verfassungsschutz’, [Atchoum ! Ndt], compte l’adhésion à des organisations islamistes. Margaret Nydell de l’université de Georgetown dénombre « les islamistes qui recourent à la violence ».


Des résultats inexplicablement variables : une enquête dans une université de Jordanie a révélé que de larges majorités de Jordaniens, de Palestiniens, et d’Egyptiens souhaitent que la sharia soit la seule source de la loi islamique – mais seulement un tiers des Syriens. L’enquête indonésienne et les résultats de l’élection, ont conduit R. William Liddle et Saiful Mujani en 2003 à conclure que le nombre d’islamistes « n’est pas supérieur à 15 % de la population indonésienne musulmane ». A l’opposé, une enquête en 2008 auprès de 8.000 musulmans indonésiens conduite par l’institut ‘Roy Morgan Research’ a trouvé que 40 % des Indonésiens sont en faveur des punitions pour crimes, régies par le ‘hadd’ (comme couper les mains des voleurs) et 52 % sont en faveur d’u certain code islamique légal.


D’un côté, Hisham Kabbani, du Conseil Suprême Islamique d’Amérique dit que 5 à 10 % des musulmans américains sont des extrémistes. Selon cette complexité, il n’est pas surprenant que les estimations varient considérablement. D’un autre côté, Daniel Yankelovich, un sondeur, trouve que « les fondamentalistes islamistes haïssant l’Amérique… constituent en moyenne environ 10 % de tous les Musulmans ». D’autre part, en relisant 10 enquêtes sur l’opinion des Musulmans britanniques, j’en ai conclu que « plus de la moitié parmi eux veulent la loi islamique, et 5 % soutiennent la violence pour parvenir à cette fin ».


Ces pourcentages ambigus et contradictoires ne conduisent pas à un décompte clair et spécifique des islamistes. En dehors d’un méli-mélo quantitatif, j’ai suggéré seulement trois jours après le 11 septembre 2001 que quelques 10 à 15 % des Musulmans sont des islamistes déterminés. La preuve qui a suivi a généralement confirmé cette estimation et suggéré, pour le moins, que les vrais nombres pourraient bien être plus élevés.


De façon préoccupante, ce pourcentage 10 à15 % suggère que le nombre des islamistes se monte à 150 millions sur un total d’un milliard de Musulmans – plus que tous les fascistes et communistes qui n’ont jamais vécu. De façon positive, cela implique que la plupart de Musulmans peuvent être entraînés contre le totalitarisme islamique.


L’auteur est directeur du centre de réflexion ”Middle East Forum” et membre expert invité de l’Institution Hoover à  l’Université Stanford en Californie.


www.DanielPipes.org

09:58 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu