Avertir le modérateur

vendredi, 24 octobre 2008

Mobilisés pour la libération de Guilad Shalit

Mobilisés pour la libération de Guilad Shalit
23/10/08
imprimer cet article envoyer à un ami
- - Thème: Solidarité

 

 

Des personnalités se sont réunies, mercredi 22 octobre, autour de Noam Shalit, le père de Guilad, lors d’une conférence de presse organisée à Paris, pour alerter sur le cas de ce jeune franco-israélien retenu en otage depuis plus de deux ans par le Hamas.
« Je m’étonne de voir que la presse ne s’intéresse pas beaucoup à son cas » a déclaré Patrick Bruel, expliquant que les médias s’étaient plus investis pour la libération d’Ingrid Betancourt.
Pour Florence Aubenas, « Guilad ne doit pas devenir un enjeu politique et le fait qu’il soit un soldat franco-israélien ne doit pas non plus entrer en considération ».
D’après les informations de Métro, le quai d’Orsay a entamé des négociations avec les membres du Hamas.
Photo : © 2008 Alain Azria
www.crif.org

07:23 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 22 octobre 2008

Tentative d'élimination du leader du Hezbollah Hassan Nassrallah

Infolive.tvwww.infolive.tv

18:11 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

Lettre ouverte à Charles Enderlin/Par Victor Perez

Lettre librement reproductible accompagnée de la mention de l’url suivante : http://victor-perez.blogspot.com

Victor PEREZ

Lettre ouverte à Charles Enderlin,

Etant habitué à ce que Charles Enderlin ne publie pas tous mes messages sur son blog, mais n’hésite pas pour autant m’y nuire, je me permets de rendre public ma réponse à son dernier commentaire. Etant destinée à être publiée sur son blog, il ne m’en voudra donc pas de ce fait.

Cher Mr Enderlin,

A vous lire depuis quelques années, j'ai l'impression que vous êtes un être exceptionnel.  Lorsque je lis votre prose , je ne peux que m'incliner devant votre professionnalisme et votre abnégation. Ainsi, lorsque je lis votre dernier post (1) j'ai l'impression d'être quelqu'un de tout petit auprès de vous.

Ainsi, chacun sait que vous avez la double nationalité, et que vous avez immigré très tôt en Israël. Comme chaque israélien, vous avez du faire votre service militaire, puis des périodes annuelles de trois à quatre semaines. Ce qui n'est, je vous l'avoue, pas toujours réjouissant mais, oh combien, nécessaire au pays que nous aimons tous les deux.

Vous avez du, également, allez combattre (ce que je suppose), lorsque nos voisins devenaient un peu trop agressifs (et peut être même -d’une pierre deux coups- envoyé vos reportages à France 2 en direct du front). Vous avez, théoriquement du moins, mis en danger votre vie, la sérénité de votre famille, et ceux qui ne l'ont pas fait vous doivent beaucoup. Ceux en général qu'on appelle les planqués, qui incitent les appelés à se faire dispenser du service national, se revendiquent souvent de gauche et manifestent généralement aux côtés de l'association la Paix maintenant qui est devenue la Paix à tout prix pour de nombreux, voire la majorité d'Israélien. Moi compris.

Vous avez de surcroît une autre coiffe à celle-militaire ci-dessus. Celle de journaliste permanent de France 2 à Jérusalem. Celle qui vous a permis de diffuser à longueur d’années les atrocités du conflit proche-oriental et permis de devenir célèbre de par le monde. On se souvient, notamment, du scoop de l’assassinat de l’enfant Mohamed Dura par les soldats israéliens (c’est du moins ce que vous nous dîtes) et qui vous a valu de nombreux prix. Certes ! Vous n’y était pas ce jour là, mais foi de votre caméraman, sympathisant du Fatah selon ses propres termes, c’est tout comme. ‘’Assassinat’’ qui, vous en conviendrez, a servi les intérêts des ennemis -et ils sont nombreux- d’Israël, pays que j’aime et, semble t-il, vous aussi. ‘’Meurtre’’ qui fut, nul n’en doute, l’excuse pour lancer aussitôt une intifada Al-Aqsa à l’assaut des infidèles que nous sommes. ‘’Crime’’ qui a justifié le lynchage de deux soldats, et la décapitation de Daniel Pearl. ‘’Infanticide’’ qui a coûté la vie à des centaines d’Israéliens et valu presque un isolement diplomatique à ce petit pays qui refuse, sondages et élections à l’appui, de se mettre entre les mains de ces officiers de réserve qui ne recherchent que la PAIX et vous sont si chers.

Bref ! De quoi, vous le reconnaissez vous-mêmes à mon propos, devenir défaitiste et renoncer à la création d’un état terroriste sur le flanc d’Israël, mais gardant espoir d’un renouveau au sein du peuple ‘’palestinien’’ aux fins d’une paix sincère et définitive comme je l’ai écrit des dizaines de fois dans mes articles, disponibles sur mon blog.

En conclusion ! Je reconnais humblement que je n’ai pas votre palmarès. Comme la très grande majorité des Israéliens heureusement. Ce qui me qualifie, à contrario, à être autorisé à dire mon mot à ceux qui imposent, sans être nullement élus, une direction politique dangereuse, voire néfaste pour mon pays, celui où j’ai décidé de vivre, de payer mes impôts, et à élever mes enfants quoiqu’il advienne.

Toujours cordialement, vous le savez bien.

Victor PEREZ ©

(1) Le lundi 20 octobre 2008 à 11:59, par Charles Enderlin

J'ai décidé de ne pas laisser passer le qualificatif "défaitiste" que Monsieur Perez accole au mouvement la Paix Maintenant, une organisation extra parlementaire fondée- il faut le rappeler - par des officiers de réserve. Je suppose qu'il se permet ce genre de liberté parce qu’il a combattu pour Israël. Pour ma part, je ne l'ai pas vu en uniforme de l'autre côté du canal de Suez en 1973, ni en opération au Liban en 1982 ou à Gaza dans les années 90. Peut être était-il sous les roquettes dans le nord d'Israël en 2006? Il paye certainement ses impôts en Israël et ses enfants font ou ont fait l'armée en Israël... Si ce n'est pas le cas, Victor Perez est la dernière personne qui peut qualifier la gauche israélienne de défaitiste. Les vrais défaitistes sont ceux qui veulent garder les territoires palestiniens avec le sang du dernier soldat israélien.

08:56 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 16 octobre 2008

Ni fiers ni dominateurs :Les vrais dessous de la politique française.

Ni fiers ni dominateurs :

Les vrais dessous de la politique française



         

 

Pour voir l'intervention de Roger Cukierman chez Karl Zéro sur BFM TV : 

http://www.dailymotion.com/bluebloodfr/video/x6x2tj_ni-fiers-ni-dominateurs-dessous-de_news

 

Des manifestations de rue aux bureaux feutrés du pouvoir, Roger Cukierman, président du CRIF jusqu'en 2007 raconte, dans un style direct et sans tabou, ses contacts et interventions au plus haut niveau. Il n’hésite d’ailleurs pas à critiquer la politique étrangère de la France, qu’il juge trop sévère à l’égard d’Israël. Roger Cukierman se révèle un président de combat dont Chirac dira : "Celui-là quand il s’énerve, la fumée lui sort par les naseaux."

Dans ce livre, l’auteur restitue le contenu de ses conversations politiques les plus marquantes, éclairant d’une lumière nouvelle des personnalités comme Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, Lionel Jospin. C’est un homme de convictions et de responsabilité qui revient sur cette période très récente de notre histoire, conscient du travail accompli mais aussi lucide sur les maux qui continuent de ronger la société française.

Achetez l'ouvrage directement sur AMAZON.FR, port offert :

http://www.amazon.fr/Ni-fiers-dominateurs-Roger-Cukierman/dp/2354170335

Achetez l'ouvrage directement sur FNAC.COM, port offert :

http://livre.fnac.com/a2259915/Roger-Cukierman-Ni-fiers-ni-dominateurs?Mn=-1&Ra=-1&To=0&Nu=1&Fr=3

 

 

 


08:14 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 14 octobre 2008

Le Protocole des sages de Wall Street

Le Protocole des sages de Wall Street

 

[Une fausse information concernant un soi-disant transfert de 400 milliards

de $ de la banque Lehman vers Israël circule largement]

 

Ha’aretz, 12 octobre 2008

 

www.haaretz.com/hasen/spages/1028069.html

 

Les Protocoles des Sages de Wall Street

Anshel Pfeffer

 

Une nouvelle théorie antisémite du complot se répand ces derniers jours sur

le Net : à la veille de la faillite de la banque Lehman, celle-ci aurait

transféré 400 milliards de $ en Israël.

 

Cette théorie, qui se présente sous la forme d’une information, est déjà

reprise sur plusieurs dizaines de sites antisémites et anti-israéliens.

D’après elle, d’importants cadres juifs de la banque d’investissement Lehman

Brothers auraient transféré l’argent de leurs clients à des banques

israéliennes, avec l’intention de s’enfuir en Israël pour profiter de leur

méfait sans risquer l’extradition.

 

Depuis la faillite de la banque Lehman Brothers, fondée aux Etats-Unis en

1850 par des immigrants juifs originaires d’Allemagne, le web est inondé de

commentaires antisémites qui accusent les Juifs d’avoir provoqué la crise

économique mondiale et qui les désignent comme les grands bénéficiaires du

désastre. Ces commentaires sont particulièrement fréquents sur les sites

clairement racistes, mais on peut aujourd’hui en trouver sur des sites plus

populaires et non idéologiques. Au cours de la dernière quinzaine, la

Anti-Defamation League et d’autres organisations internationales de

surveillance de l’antisémitisme ont recensé plusieurs centaines de cas

semblables. 

 

Un certain nombre d’organisations islamistes, dont le Hamas à Gaza (qui a

qualifié la crise économique de punition de l’Amérique pour ses mauvaises

actions) se sont jointes au chœur qui accuse le lobby juif d’être

responsable de la crise.

 

Mais la théorie du transfert de 400 milliards de $ depuis la banque Lehman

vers Israël est beaucoup plus précise. Cette "information" qui fait le tour

du monde a été rédigée comme s’il s’agissait d’une dépêche en provenance de

Washington, et comporte une citation de "La Voix de la Maison-Blanche". Elle

nomme trois banques israéliennes qui auraient reçu l’argent, explique en

détail les lois israéliennes concernant l’extradition et le secret bancaire,

et accuse les autorités américaines d’avoir été au courant du transfert.

Elle cite en outre des extraits d’une vraie dépêche du service de presse

économique Bloomberg concernant des pertes estimées à 400 milliards de $

subies par le département courtage de la banque Lehman.

 

Cette "information" a fait d’abord son apparition sur le site web de Jeff

Rense, ancien journaliste qui a publié de nombreuses théories du complot

impliquant des Juifs, Israël et l’administration américaine. Depuis, elle a

été reprise par plusieurs dizaines de sites et de blogs antisémites. Des

internautes qui l’ont lue ont tenté de la diffuser sur des sites plus

respectables comme The Huffington Post aux Etats-Unis et The Independent en

Grande-Bretagne. 

 

Cette théorie du complot rappelle d’autres fausses accusations contre les

Juifs, allant des "Protocoles de Sion" de l’époque tsariste aux rumeurs qui

ont beaucoup circulé selon lesquelles le Mossad israélien aurait été au

courant à l’avance de l’attentat du 11 septembre 2001 contre le World Trade

Center et aurait averti tous les employés juifs de ne pas venir au travail

ce matin-là.

 

23:42 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu