Avertir le modérateur

jeudi, 29 janvier 2009

64 ème Commémoration de la Libération du camp d’Auschwitz Synagogue Place des Vosges Paris

 

64 ème Commémoration de la Libération du camp d’Auschwitz

Les murs des synagogues vivent de tous les murmures et de toutes les prières, aime à répéter M. Le Rabbin Olivier Kauffman, de la Synagogue de la Place des Vosges. En ce mardi 27 janvier, les murs s’étaient élargis pour accueillir près de 350 personnes venues se recueillir et porter témoignage de leur fidélité au souvenir des millions de martyrs de la barbarie nazie. Après l’allumage des bougies accompagné d’un poignant violon, Milo Adoner rescapé a voulu rappeler que la libération fut bien plus tardive. Entre temps la Marche forcée dite Marche des Morts, plus de 70 kilomètres par — 25° dans des conditions monstrueuses - sans nourriture, sans chaussures - avait continué à causer des milliers de morts dont son frère Salomon, ses amis et tous ceux qui manquent et manqueront toujours.

M. Joël Mergui, Président du Consistoire a souligné que chaque témoignage de survivant est « une chance » d’apprendre et d’approfondir notre connaissance de la Shoah, car nous ne devons pas seulement commémorer mais « retenir, aiguiser notre vigilance, et construire ensemble un judaïsme plus vivant ». Nous devons être « avertis et vigilants » pour ne plus jamais laisser advenir l’horreur.

La place centrale des enfants dans l’effort nécessaire de transmission a été fortement valorisée par la participation des jeunes : lectures de récits comme l’engagement dans la résistance du jeune Raymond Winter, éclaireur israélite, fusillé à 21 ans parce qu’ il avait contribué à sauver des enfants. Ou le Chant en yiddish du petit Ethan, hommage à M. Roland un survivant dont le témoignage a été recueilli par les élèves du Talmud Torah de la Place des Vosges. C’est la capacité de renouvellement quotidien qui permet de présenter un judaïsme vivant. M. le Rabbin Kauffman a insisté sur la place de la Schule dans la construction d’une mémoire active et s’est félicité de la collaboration avec la Fondation de la Mémoire de la Shoah, présidée par Mme Revkolewski, présente. Ce sont des dizaines d’enfants qui ont pris part à des programmes leur demandant des efforts de recherche, de créativité et d’écoute les rendant ainsi désormais aptes à porter le message impératif de la Shoah.

M. David Messas, Grand Rabbin de Paris, n’a pas hésité à parler de sa stupeur devant la perpétuelle haine qu’inspirent les juifs. C’est avec retenue qu’il a évoqué la réhabilitation récente par Rome d’un homme d’Eglise négationniste, le négationnisme une atteinte abjecte à la Mémoire tant des vivants que des morts.

M. le Grand Rabbin de France, Gilles Bemheim a donné une définition de l’antisémitisme en évoquant une scène du film Shoah de Jacques Lanzmann ou l’on voit le déploiement de moyens mis en oeuvre par les nazis pour déporter sept ou huit juifs. Cet acharnement obsessionnel marque l’antisémitisme.

Une cérémonie très solennelle avec le Kaddich lu par M. Kauffman et la sonnerie aux Morts mais où la participation active des enfants a montré, comme le dit souvent Joël Mergui, que la flamme du judaïsme lorsqu’elle unit pédagogie, respect et engagement est bien vivante et porteuse de futur, la meilleure réponse aux «meurtriers de l’espérance»

 

Copyright © www.consistoire.org

Photo/ Alain Azria

17:17 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

lundi, 26 janvier 2009

Quitter Gaza, le rêve d’Ahmad et Mohammad

Quitter Gaza, le rêve d’Ahmad et Mohammad

Deux adolescents qui n’ont pas peur de critiquer le Hamas.



L'ORIENT LE JOUR DU SAMEDI 24 JANVIER 2009

Reportage de jacques clément ( AFP)

Quitter Gaza, le rêve d’Ahmad et Mohammad
Deux adolescents qui n’ont pas peur de critiquer le Hamas.
Ahmad et Mohammad sont nés en 1988, quelques mois après le début de la première intifada. Du haut de leurs 20 ans, les deux étudiants en architecture n’ont aujourd’hui qu’un rêve : quitter Gaza, où ils disent n’avoir aucun avenir tant que le Hamas la contrôlera. « Partir, dès qu’on pourra sortir de la bande de Gaza », répond Mohammad quand on lui demande ce qu’il veut faire. S’il songe surtout à retrouver sa sœur en Suède, le jeune homme longiligne aux traits fins n’hésiterait pas à s’installer dans n’importe quel autre pays s’il en avait la chance.
Ahmad, la barbe de trois jours et les cheveux en bataille, voudrait, lui, partir en Syrie où vit sa mère. « Si le Hamas reste au pouvoir, demain sera pareil qu’aujourd’hui. Rien ne changera », explique-t-il, attablé à un restaurant de kébab du centre-ville de Gaza. Mohammad est convaincu aussi qu’en dépit de la guerre qui vient d’opposer Israël au Hamas, c’est ce dernier mouvement, et pas le Fateh, au pouvoir en Cisjordanie, qui fait le jeu de l’État hébreu. « Les Israéliens préfèrent ceux qui leur disent “non”, parce que cela leur donne un prétexte pour venir nous écraser », dit-il. « Israël n’aime pas les gens qui disent “oui”, comme (Mahmoud) Abbas », le président palestinien et chef du Fateh, engagé dans des négociations de paix avec Israël. Ahmad renchérit : « On n’est de toute façon pas assez fort pour gagner contre Israël. »
Tous les deux n’ont pas de mots assez durs pour critiquer le chef du Hamas, qu’ils accusent de mensonges, depuis son exil syrien. « Khaled Mechaal est bien au chaud à Damas, il mange bien, il dort bien. Il nous dit qu’on a gagné alors que 1 300 Palestiniens sont morts », assène tout haut Mohammad, sans souci du qu’en-dira-ton. « S’il était sous les bombes, à Jabaliya (nord de Gaza), son opinion serait différente. » « Le Hamas tient la bande de Gaza par la gorge », ajoute Ahmad qui, comme son ami, n’hésite pas à critiquer le mouvement islamiste, alors que la population de Gaza se garde généralement de le faire de crainte de représailles. Tous deux parlent de paix sans sembler y croire vraiment, sans illusion non plus sur ce que l’entrée à la Maison-Blanche de Barack Obama pourrait changer au sort des Palestiniens. Pour eux, M. Obama est avant tout « l’ami des juifs ».
Tous deux habitent un quartier du sud de Gaza-ville où les blindés israéliens ne sont pas entrés durant l’offensive de 22 jours qui a dévasté le territoire palestinien. « S’ils étaient venus chez nous, on les aurait combattus. Même si on n’a pas d’armes à feu », affirme Mohammad. Ils étudient à l’Université de Palestine, sur le site de l’ancienne colonie juive de Netzarim, évacuée en 2005 par Israël, mais ne vont plus en cours car leur faculté, endommagée dans l’offensive israélienne, n’a pas encore rouvert ses portes. Après avoir passé leurs journées de guerre à suivre les nouvelles à la télévision, ils profitent de l’arrêt des combats pour passer à nouveau des soirées dehors. « Pendant les 16 premiers jours de la guerre, il n’y avait plus d’électricité chez moi, puis c’était un jour sur deux. Dans ces cas-là, le soir, on ne sort pas, on dort », explique Mohammad.
Guitariste en herbe, il dit adorer la musique, en citant pêle-mêle comme chanteurs favoris Britney Spears, Feyrouz, Christina Aguilera ou l’Égyptien Amr Diab. Épris de football, Ahmad, lui, devra attendre pour rechausser les crampons. Le terrain de son équipe a été bombardé par l’armée israélienne.

Jacques CLÉMENT (AFP)
http://www.connec-sion.com/Quitter-Gaza,-le-reve-d-Ahmad-et-Mohammad_a276.html?preaction=nl&id=10378364&idnl=44766&


Dimanche 25 Janvier 2009

08:19 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (2)

Le BNVCA condamne les propos antisémites d'un infirmière libérale,proférés devant sa patiente de confession juive

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTSEMITISME

Parrainé par le Centre Simon Wiesenthal ;Verbe et Lumière

8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY

Le Président

Sammy GHOZLAN

0609677005

LE 25/1/09

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne avec force le comportement et les propos antisémites inadmissible d’une infirmière  à sa patiente de confession juive

Mme Patricia B…  dont la grand mère a été déportée et assassinée dans les camps d’extermination,a déposé plainte. Dans sa déposition elle relate que le 24/01/09 à 20H40 l’infirmière était en train de la soigner lorsuquà  à la télé la journaliste annonçait l’incendie criminel qui a détruit à Montreuil un entrepôt de produits  cachers. La patiente marque son émotion,et à ce moment l’infirmière à domicile madame A.L.  s’exprime sans réserve et déclare ceci :JE NE SUIS PAS D ACCORD. CEST BIEN FAIT POUR EUX.JE SUIS PROARABE ET PROPALESTINIENNE .HITLER N A PAS FINI SON TRAVAIL .IL NE LES A PAS STERILISES

AFIN QUE LA RACE NE SE REPRODUISE PAS….etc.. »

Considérant la gravité de la nature des propos Le BNVCA a décidé de saisir le conseil de l’ordre des infirmières ainsi que la DASS de Bobigny au travers du Préfet du Département.

Nous demandons que l’infirmière en question soit immédiatement interdite d’exercice , par crainte pour la santé d’autres patients de confession juive.

Nous demandons qu’après l’enquête, des sanctions pénales sévères soient prononcées à son encontre.

Le venin contenu dans ces propos condamnables , intolérables, confirme s’il le fallait encore le lien établi entre le soutien à la cause palestinienne et l’antisémitisme.

07:56 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

samedi, 24 janvier 2009

POURQUOI JE PEUX ÊTRE FIER D’ÊTRE JUIF… /Transmis par Bruno Rosen

POURQUOI  JE  PEUX  ÊTRE   FIER D’ÊTRE JUIF…

 

 

 

Voilà pourquoi j’aime être Juif –

C’est uniquement la télé et les médias qui font en sorte que les gens pensent que la fin du monde est proche.

 

Il y a seulement 60 ans, les Juifs étaient menés à l’abattoir comme des moutons. Pas de pays. Pas d’armée. Il y a 60 ans !

 

Sept pays arabes déclarèrent la guerre au petit Etat juif, seulement quelques heures après sa création !

 

Nous étions alors 650 000 Juifs !

Contre le reste du monde arabe !

Pas de Tsahal (armée de défense d’Israël).

Pas de puissante Armée de l’Air, seulement des gens courageux avec nulle part où aller.

Liban, Syrie, Irak, Jordanie, Egypte, Libye, Arabie Saoudite attaquèrent tous en même temps.

 

Le pays que l’ONU nous a « donné » était un désert à 65%.

Le pays est sorti de nulle part !

 

Il y a 35 ans ! Nous avons combattu les trois armées les plus puissantes du Moyen-Orient, et nous les avons balayées en six jours.

 

Nous nous sommes battus contre différentes coalitions de pays arabes, qui avaient des armées modernes et de nombreuses armes soviétiques, et nous les avons toujours battues !

 

Aujourd’hui nous avons :

Un pays,

Une armée,

Une puissante Armée de l’Air,

Une économie à la pointe de la technologie, qui exporte des millions de dollars.

Intel – Microsoft – IBM y développent des produits,chez nous .

Nos docteurs remportent des récompenses pour leurs recherches dans le domaine médical.

Nous faisons fleurir le désert, et vendons des oranges ,des fleurs et des légumes au monde entier.

 

Israël a envoyé ses propres satellites dans l’espace !

Trois satellites en même temps !

Nous sommes fiers d’être au même rang que :

Les Etats-Unis, qui ont 250 millions d’habitants,

La Russie, qui a 200 millions d’habitants,

La Chine, qui a 1.3 milliards d’habitants ;

Les Européens – France, Grande-Bretagne, Allemagne – qui ont 350 millions d’habitants.

Les seuls pays au monde à envoyer des objets dans l’espace !

 

Israël fait aujourd’hui partie de la famille des puissances nucléaires,

Avec les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Inde, la France, et la Grande-Bretagne.

(Nous ne l’avons jamais admis officiellement, mais tout le monde le sait…)

 

Et dire qu’il y a seulement 60 ans,

Nous étions menés, honteux, sans espoir, au massacre !

 

 

Nous nous sommes extirpés des ruines fumantes de l’Europe,

Nous avons remporté nos guerres ici avec moins que rien

Nous avons construit notre petit  « empire » à partir de rien.

 

Qui est M. Arafat pour me faire peur ?

Pour me terrifier ?

Vous me faites rire !

 

Pessah’ a été célébré ;

N’oublions pas de quoi il s’agit.

Nous avons survécu à Pharaon,

Nous avons survécu aux  Grecs,

Nous avons survécu aux Romains,

Nous avons survécu à l’Inquisition en Espagne,

Nous avons aux pogroms en Russie,

Nous avons survécu à Hitler,

Nous avons survécu aux Allemands,

Nous avons survécu à l’Holocauste,

Nous avons survécu face aux armées de sept pays arabes,

Nous avons survécu à Saddam.

Nous survivrons aux ennemis présents également.

 

Pensez à n’importe quelle époque de l’histoire humaine !

Pensez-y, pour nous, le peuple juif,

La situation n’a jamais été meilleure !

Alors regardons le monde en face,

 

Rappelons-nous :

Toutes les nations ou les cultures

Qui un jour ont voulu nous détruire,

N’existent plus aujourd’hui – alors que nous vivons toujours !

 

L’Egypte ?

Les Grecs ?

Alexandre de Macédoine ?

Les Romains ? (Quelqu’un parle-t-il encore latin de nos jours ?)

Le troisième Reich ?

Et regardez-nous,

La nation de la Bible,

Les esclaves d’Egypte,

Nous sommes toujours là,

Et nous parlons la même langue !

Ici, et maintenant !

 

Les Arabes ne le savent pas encore,

Mais ils vont apprendre qu’il y a un D.ieu.

 

Tant que nous gardons notre identité, nous sommes éternels.

 

Alors excusez-nous de ne pas nous inquiéter,

De ne pas pleurer,

De ne pas avoir peur.

Les choses vont bien ici.

Elles pourraient certainement aller mieux,

 

Cependant :

Ne croyez pas les médias,

Ils ne vous disent pas

Que les fêtes continuent d’avoir lieu,

Que les gens continuent à vivre,

Que les gens continuent à sortir,

Que les gens continuent à voir des amis.

 

Oui, notre moral est bas.

Et alors ?

 

C’est seulement parce que nous pleurons nos morts pendant que d’autres  se réjouissent du sang versé.

 

C’est la raison pour laquelle nous gagnerons, en fin de compte.

 

Faites suivre cet e-mail à toute la  communauté  ,

Et à des gens dans le monde entier.

Ils font partie de notre force.

 

 



Bruno Rosen

13:27 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (2)

vendredi, 23 janvier 2009

La guerre de Gaza se poursuit entre le Hamas et le Fatah : Yasser Abed Rabbo tire à boulet rouge contre les islamistes

La guerre de Gaza se poursuit entre le Hamas et le Fatah : Yasser Abed Rabbo tire à boulet rouge contre les islamistes - Mediarabe.info


La guerre de Gaza se poursuit entre le Hamas et le Fatah : Yasser Abed Rabbo tire à boulet rouge contre les islamistes

jeudi 22 janvier 2009 - 12h00, par Mediarabe.info

Logo MédiArabe.Info

Yasser Abed Rabbo dénonce le comportement du Hamas à Gaza, comparé à celui de Saddam Hussein au lendemain de sa défaite en 1991 au Koweït. Il accuse le Hamas de transformer les écoles et les hôpitaux de Gaza en centres de détention et de torture, où sont alternés les militants du Fatah.

« Ce que fait le Hamas aujourd'hui est une vengeance contre le peuple palestinien, qui rappelle les exploits de Ali le chimique, en Irak, quand il a réprimé dans le sang le soulèvement chiite de Bassorah, après le retrait forcé du Koweït », souligne à l'instant Yasser Abed Rabbo, dans une conférence de presse tenue à Ramallah. Il accuse le Hamas d'exécuter tous ses opposant à Gaza, le Hamas qui retourne ses armes contre le Fatah. Les islamistes considèrent tous leurs opposants de traîtres et les liquident de sang froid.

Abed Rabbo revient également sur les propos tenus hier par Khaled Mechaal depuis Damas, lequel avait comparé la victoire du Hamas à celle du Hezbollah au Liban en 2006, appelant son mouvement à « transformer cette victoire militaire en victoire politique ». Pour Mechaal, la guerre de Gaza est un tournant stratégique qu'il convient de fructifier, ce qui revient à dire que comme le Hezbollah, « le Hamas entend imposer sa stratégie de défense et la transformer en stratégie de libération de la Palestine, toute la Palestine, ainsi que les pays arabes et la nation islamique ».

Les efforts pour former un gouvernement d'union nationale semblent ainsi anéantis. En arrêtant les cadres du Hamas, et en exécutant ses militants, le Hamas poursuit sa guerre soutenue par l'Iran pour diviser et séparer définitivement Gaza de la Cisjordanie, estime Abed Rabbo. Le responsable de l'OLP et de l'Autorité palestinienne est sans concessions : il accuse le Hamas de « voler les aides humanitaires envoyées par la communauté internationale à Gaza, et de les détourner pour ses propres partisans ».

MediArabe.info

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source « MediArabe.info »

08:14 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu