Avertir le modérateur

mardi, 28 avril 2009

L’assassin d’Ilan Halimi en procès

Revue de presse

L’assassin d’Ilan Halimi en procès
28/04/09
imprimer cet article envoyer à un ami
- - Thème: Assassinat

 

 

fofanaimahchemog.jpg

 

Entre eux, ses geôliers l'appelaient « l'Autre », rapporte le Monde, mardi 28 avril 2009. Comme pour mieux désincarner leur otage, Ilan Halimi. L'opération d'enlèvement qu'ils voyaient comme un « petit règlement de comptes » a été lancée le 20 janvier 2006. Elle ne devait durer « que trois jours », avant la libération de l'otage contre une part de la rançon réclamée par Youssouf Fofana. Agé de 25 ans à l'époque des faits, connu dans cette bande de banlieue parisienne sous les sobriquets de « Django », « Oussama », « Mohamed »ou « le Boss », celui-ci avait mis à contribution ses comparses en leur faisant miroiter des gains dont ils seraient « contents ». Le corps nu du jeune homme a été découvert, brûlé et supplicié, gisant le long d'une voie ferrée à Sainte-Geneviève-des-Bois, le 13 février 2006. Il a succombé durant son transport à l'hôpital.
Youssouf Fofana comparaît à partir du 29 avril et jusqu'au 10 juillet devant la cour d'assises des mineurs de Paris, pour « meurtre avec préméditation commis à raison de l'appartenance vraie ou supposée de la victime à une religion déterminée », meurtre précédé de « séquestration en bande organisée » et « d'actes de torture et de barbarie ». A ses côtés, vingt-six autres accusés, âgés de 17 à 32 ans au moment des faits, en répondront pour avoir joué les filles-appâts, les ravisseurs, les négociateurs, les geôliers ou pour non-dénonciation de crime.
Lundi 27 avril 2009, le monstrueux criminel a demandé à la justice administrative d'interdire, au nom de la « dignité humaine » son incarcération dans la « souricière » insalubre du palais de justice, pendant son procès.
Parmi les nombreux médias qui consacrent leurs colonnes à cette terrible affaire, le site Internet du Journal Chrétien publie, ce mardi 28 avril 2009, un résumé des faits, à l’adresse : http://journalchretien.net/article17582.html
Photo : D.R.

17:50 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Malheureusement, la famille n'obtiendra pas justice comme il le mérite puisque M.Badinter aura réussi à faire passer l'abolition de la peine de mort. Les Francais n’ont pas eu le droit à un référendum... Quelle démocratie ... Mais qui sommes-nous pour avoir été obliger de nous taire .

Écrit par : Bernardo | jeudi, 28 mai 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu