Avertir le modérateur

lundi, 23 juillet 2007

Agence Juive Alyah

L’agence Juive a annoncé l’arrivée mercredi de 600 nouveaux immigrants de

France dans deux avions spécialement affrétés pour l’occasion. Si les prévisions

de la Sohnout se confirment, l’année 2007 devrait être un record pour le nombre

d’Olim de ce pays avec près de 3.000 nouveaux immigrants, le chiffre

le plus important depuis 1972. Le Président de l’Etat, Shimon Peres sera

présent mercredi matin à l’aéroport pour accueillir les nouveaux immigrants

www.israelinfos.net 

08:35 Publié dans ALYAH | Lien permanent | Commentaires (0)

Désinformation concernant le Garde des Sceaux ,Rachida Dati


Une "information" mettant en cause le ministre de la Justice Rachida Dati a circulé ces temps-ci, entre autres, sur Internet. Selon cette "information," elle aurait invité à sa garden party des homologues du pourtour de la Méditerranée, palestinien y compris, mais à l'exception du ministre de la Justice israélien...Et des conclusions aussi dures que hâtives en étaient tirées.
Vérification faite auprès de sources sûres cette "information" était entièrement fausse.

 

 

 

http://isranews.20minutes-blogs.fr/archive/2007/07/22/d%C3%A9sinformation-concernant-le-garde-des-sceaux-rachida-dati.html

00:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 22 juillet 2007

Cérémonie pour le 65e anniversaire de la Rafle du Vel d'hiv

"Nous ne sommes pas et ne pourrons jamais être guéris de l'holocauste", a déclaré dimanche François Fillon à l'occasion du 65e anniversaire de la Rafle du Vel' d'Hiv.

Ce dimanche 9h00 départ du Marathon de la mémoire ,au mémorial de la Shoa constitué d'une équipe de jeune du Maccabi  avec le concours de l'Absi avec le Président Maurice Benhayoun du Maccabi et Gil Taieb de l'Absi ,le plus jeune coureur devait avoir 6 ans .

medium_Ceremonie_du_22_juillet_2007_18_.jpg
 

"Il y a 65 ans, des responsables de Vichy, des fonctionnaires, des collaborateurs, se sont souillés d'une faute pleine, indélébile", a déclaré le Premier ministre lors d'une cérémonie à Paris, square des Martyrs juifs, près du pont de Grenelle où s'élevait le Vélodrome d'hiver.

Du 16 au 21 juillet 1942, 8.160 des 13.152 juifs arrêtés à Paris et dans la région parisienne lors de la plus importante rafle conduite sur le territoire français furent parqués au Vel d'Hiv, avant d'être conduits dans des camps de concentration.

medium_Ceremonie_du_22_juillet_2007_56_.jpg

"65 ans. Le temps a passé, reléguant dans une mort obscure les coupables historiques, et avec eux la nécessité d'expier. L'horreur, elle, n'a pas diminué; et avec elle s'est perpétuée notre obligation de protester, de pratiquer l'exercice du souvenir et de la vigilance", a souligné François Fillon.

Le 16 juillet 1995, Jacques Chirac avait reconnu la responsabilité de la France dans la rafle ("Ces heures noires souillent à jamais notre Histoire et sont une injure à notre passé"), un geste salué comme un "acte de courage et de lucidité" par François Fillon.

medium_Ceremonie_du_22_juillet_2007_155_.jpg

"Il fallait cet acte de courage et de lucidité pour regarder en face le passé de notre nation, pour décider d'en assumer les responsabilités et les conséquences", a dit le chef du gouvernement, qui use d'ordinaire d'un registre plus critique à l'égard de l'ancien chef de l'Etat.

"Notre pays doit célébrer ses jours de grandeur et reconnaître ses heures de honte car la mémoire d'un grand peuple ne se divise pas. C'est dans la pleine reconnaissance des lumières et des ombres du passé que la nation s'instruit et se grandit", a-t-il ajouté.

medium_Ceremonie_du_22_juillet_2007_585_.jpg

François Fillon a lancé un appel à la jeunesse pour qu'elle perpétue le souvenir de la Shoah.

"Lorsque la voix de ceux qui ont vécu cette tragédie se sera tue, il vous reviendra, à vous jeunesse de France, de prendre le relais de leurs paroles, de leur mémoire. Vous le ferez pour eux, vous le ferez pour la France", a-t-il dit en présence notamment de rescapés, de Simone Veil, déportée à Auschwitz, et du président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier.

23:50 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Renaud ,Israel et les Juif. Par David Reinharc Pour Israel Magazine en collaboration avec André Darmon


DEBAT SUR ISRAEL-PALESTINE, LES JUIFS, L’ISLAMISME ET L'OCCIDENT

Entretien avec Renaud

 

 

propos recueillis par David Reinharc. Avec la collaboration d’André Darmon

 

C'est l'histoire d'un type, qui mêle dans ses chansons révolte, poésie,

 tendresse, engagement, humour et autodérision auquel un magazine

 israélien rend visite le pour lui dire que l'antisionisme, cela peut déraper,

 et que s’il perdure, le monde est ″en cloque″ d'une catastrophe à venir.

 

 Et puis, c'est un Renaud surprenant qu'on rencontre : sincère, vrai ami

 des Juifs et d'Israël, provocateur, franchissant des lignes jaunes, reconnaissant

 ses erreurs.

 Un Renaud qui est un type bien, et à qui la guerre israélo-arabe pique les yeux. Renaud

a le cerveau empli d'étincelles, d'intelligence, de provoc mais aussi de gentillesse

et de générosité à revendre. Même s'il a souvent divagué en tenant des propos blessants,

 Renaud rêve juste, parfois maladroitement, d'un monde qui chanterait un tout petit peu plus juste.

 

« Avant tout, sachez à quel point les insinuations à mon encontre blessent ma conscience

 d'homme de gauche et d'humaniste anti raciste et en lutte contre l'antisémitisme.

 Je suis un homme de conviction, je crois être honnête et sincère ; je n'ai pas la répartie

 d'un Coluche, la langue de bois d'un politique, l'esprit d'un Desproges, l'analyse politique d'un BHL :

 bref, je suis un poète et je réagis parfois bien plus avec mon cœur qu'avec des discours élaborés.

 Cela ne pardonne pas quelques maladresses, mais cela les explique.

 Je veux, cela dit, désamorcer les critiques, les griefs, les insultes, les calomnies,

 les maladresses ou provocations qui ont pu me faire passer pour un ignoble antisémite auprès de la

 communauté juive de France.

 À dix ans, j’ai vu le film " nuit et brouillard" ; mes parents m’ont raconté

la 2ème guerre mondiale et la Shoah et Dominique et moi, nous avons éduqué notre fille dans la connaissance

 de ces crimes les plus barbares de l’histoire de l’humanité, dans le respect de la mémoire des victimes du nazisme

et le rejet total viscéral du racisme et de l’antisémitisme ».

 

medium_david_R.3.jpgDavid : Peut-être que cet « ignoble » malentendu part d'un antisionisme qui aujourd'hui réconcilie la gauche

 anti impérialiste et la droite antisémite...

 

: Je vous rassure : je ne suis pas un « rouge-brun »... les Dieudonné et consorts qui utilisent la souffrance

 des peuples africains ou palestinien pour donner libre cours à un antisémitisme sournois de moins en moins

 inavoué ne sont pas de mon bord. Je suis un militant anti-FN de la première heure. D'ailleurs, contrairement

à quelques amis -juifs ou non- qui voyaient en lui le Le Pen bis, je combats Sarkozy qui a labouré électoralement

sur le même terrain nauséabond, en opposant les Français de souche et immigrés, riches et pauvres,

 jeunes et vieux, villes et banlieues.

 

DR : Oui, mais en ayant participé à la nouvelle solitude d'Israël, en ayant hurlé avec les loups antisémites,

 n'avez-vous pas le sentiment d'avoir été manipulé ?

 

R : Je méprise ces loups et j’ai arrêté mes chroniques dans "L'Idiot international",

à la suite d’un édito violemment antisémite d’Edern Hallier pendant la 1ère guerre du Golfe

sur la communauté juive de France. Manipulé par qui ? Par les médias quand ils montrent l'horreur de l'Intifada,

 l'horreur de la répression contre des civils, des gamins ? Quand ils montrent des soldats qui fracassent

le bras d'un lanceur de cailloux rebelle ? J’ai vu aussi l'horreur de

 ces soldats israéliens lynchés à mort et défenestrés par des palestiniens hystériques! Les médias français

sont-ils à la botte du Hezbollah ou d'un lobby palestinophile en montrant ces images ?

 

D.R : Vous pensez qu'on peut résumer la complexité de trois mille ans d'Histoire à l'image d'un enfant qui lance un caillou?

 

R. : Vit-on dans une démocratie où les medias sont libres et intègres ? Beaucoup le prétendent mais s’en plaignent pour tout

ce qui touche au conflit israélo-palestinien. J’ai vu bien plus d’images de la Shoah que de reportages manichéens pro Palestiniens.

 Je ne suis pas de ceux qui appellent cela l’obscénité mémorielle.

 

D.R : Et je ne connais pas une démocratie au monde qui réprime une émeute de rue – violente, certes – à balles réelles.

 Dans les démocraties, les flics répondent aux cailloux, aux cocktails Molotov et aux pavés par des grenades,

 des camions à eaux, des coups de matraque; pas à balles réelles* (balles en caoutchouc en réalité, ndlr).

 C'est une erreur fondamentale des israéliens de jouer le jeu de la violence et de toujours surenchérir. Même si en face,

 ils n’ont pas vraiment affaire à des colombes.

 

R. : Vous avez l'air de penser que je tiens depuis trente ans et chaque jour de ma vie, des propos anti Israéliens,

anti colonies, anti Tsahal.... Relisez ou réécoutez les interviews que j’ai données depuis vingt ans, vous constaterez

 que ce n’est qu’un des multiples combats que je mène pour la justice, la liberté et la paix.

 

J'ai un parcours artistique, politique et humain qui prouve, si besoin était,

 que l'on ne peut pas résumer ma carrière ni ma vie à une phrase idiote.

 

DR : Pour discuter, il va falloir d'abord que vous abandonniez les images d'Epinal,

 telle celle de l'enfant palestinien muni d’un caillou contre un tank israélien.

 

R. : Je suis d'accord. Mais c'est aussi une image d'Epinal de parler des hommes armés derrière les enfants.

 Quand je regarde des images à la télévision, je vois rarement des hommes en armes tirer sur des soldats de Tsahal...

S’il y en a, ce sont de piètres tireurs. Ces enfants sont peut-être manipulés, mais si j'étais aujourd'hui un gamin des ghettos

 de Ramallah ou de Djénine, je serais en première ligne pour jeter des cailloux.

 

D.R : Pouvez-vous me donner un seul exemple d'une action non violente palestinienne

 qui aurait suscité une réaction violente ou meurtrière de la part d'Israël ?

 

R. : Est ce qu'ils ont d'autres choix que la violence quand les traités de paix et les poignées de main historiques

-comme l'Accord d'Oslo- ne sont pas respectés ? Quand ils vivent non seulement dans la misère, et de plus humiliés ?

 

DR : en ce moment, les Palestiniens tirent des missiles Kassam sur Sdérot depuis que Gaza leur a été donné.

 Pourquoi êtes-vous si sensible au sort des enfants palestiniens et si indifférent à la souffrance des gosses israéliens ?

 

R. : Gaza leur a été rendu, non ? Je ne suis pas «plus» sensible : une bombe dans un autobus israélien,

 ça me fait gerber pareil. Une victime, c’est une victime de trop. Mais combien y-a-t-il de victimes de ces roquettes en carton ?

 Deux, trois? Le moindre raid sur Gaza en fait quinze, et pour un chef terroriste éliminé, combien de dommages collatéraux ?

 Le terrorisme, quels que soient ses raisons idéologiques, je trouve ça abominable et indéfendable.

 Même si le racisme est inhérent à l'être humain – la peur de l’autre, de la différence - la dignité d'un homme,

 c'est de lutter contre ses pulsions...Les assumer, cela fait les barbares.

 

Suite dans Israel Magazine N°78

 

 

 

 

 

 

 

 


07:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

vendredi, 20 juillet 2007

TEL- AVIV A L'HONNEUR .Par Sylvie Bensaid pour Tribune Juive

TEL-AVIV À L’HONNEUR


Tzvi Lotan, Etty Gargir, Albert Benabou, Eli Ziv. © Alain Azria
Tzvi Lotan, Etty Gargir, Albert Benabou, Eli Ziv. © Alain Azria

Pour la douzième année consécutive, les hôteliers de Tel-Aviv se sont retrouvés à Paris, à l’initiative d’Albert Benabou, directeur de l’Office du tourisme israélien, pour annoncer l’ouverture de la saison estivale. Les professionnels, qui souhaitent profiter largement de la croissance de l’activité touristique, vont engager un vaste programme de développement, en augmentant, notamment, la capacité hôtelière. L’ouverture de deux mille deux cents chambres est prévue les trois prochaines années pour héberger le demi-million de touristes français attendus en 2010. Sur ce point, les professionnels du tourisme estiment avoir un rôle prépondérant à jouer. Au début de l’année 2009, pour l’ouverture des festivités du centenaire de Tel-Aviv, « la première ville hébraïque des temps modernes », les projets d’aménagement du port de Jaffa seront terminés. La grande ville côtière représente une part importante du tourisme en provenance de l’Hexagone, qui s’est toujours maintenu à un niveau très satisfaisant malgré la guerre en 2006, a tenu à rappeler Eli Ziv, directeur de l’Association des hôteliers de Tel-Aviv. « Les Français représentent la majorité des clients de la ville en été. Ils ont assuré 64 % du remplissage des établissements pendant les mois de juillet et août 2006. Les liens qui unissent nos deux pays sont très forts, vous êtes un exemple de fidélité. »

Associer loisirs et religion
« Je veux que vous vous sentiez bien chez nous », a annoncé Etty Gargir, directrice du département Tourisme à la mairie de Tel-Aviv. Les écarts de prix pratiqués par certains hôteliers et restaurateurs l’an dernier à l’égard du public français ne se reproduiront plus. Le programme des festivités de cette année ne vous décevra pas. » Tzvi Lotan, directeur du département Europe du ministère du Tourisme, souhaite, quant à lui, normaliser la destination à un tourisme plus large et pas spécifiquement juif, perçue le plus souvent comme un voyage de solidarité. « Je considère que l’avenir du tourisme en Israël passe par un développement des séjours combinant loisirs et motifs religieux. » Daniel Shek, ambassadeur d’Israël en France, a assisté à la soirée de clôture, à laquelle les agents de voyages étaient conviés. Il a décrit Tel-Aviv « comme le laboratoire d’Israël où nous avons déjà réussi ». Belle formule.

http://www.tribunejuive.fr/index.php?option=com_content&a...

 

21:05 Publié dans Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu