Avertir le modérateur

mercredi, 01 août 2007

EL AL ,LES AILES DE L'ALYAH.

El Al, les ailes de l'aliyah

Société - El Al, les ailes de l'aliyah

Société

Partenaire de l'Agence juive, la compagnie israélienne El Al est associée à toutes les grandes vagues d'immigration qui ont peuplé Israël. De du transport des Juifs d'Ethiopie à l'arrivée de 600 olim de France en juillet dernier, El Al est devenu en 60 ans d'existence, le symbole d'Israël, les ailes de l'aliyah. 01/07/07

WWW.INFOLIVE.TV

 

22:23 Publié dans ALYAH | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 28 juillet 2007

Bienvenue aux 600 olim de France

-->

 

5h du matin, Jérusalem...le ciel virait au gris, le jour se levait et un bus partait vers l aéroport ben gourion...Terminal 1

Dans cet autobus des volontaires et des permanents, de l agence juive, d ami et bien sur de l unifan....

Tous émus.tous silencieux ou excites.tous unis regardant vers le ciel...

Quelques 2h âpres...l aéroport reprenait vie.un orchestre entonnait Evenou shalom aleihem.deux avions, puis un troisième se posaient ...des autobus...et il apparut sous les youyous, les mazal tov, les chants, les rires et l émotion..

medium_Depart_et_arriver_des_olims_le_25_juillet_2007_235_.2.jpg.
Le premier olé cuvée du 25 juillet 2007...il a, tout au plus 7 ans...casquette et tee shirt, sourire aux lèvres, heureux fier et si émouvant...accueilli par une haie d honneur de hayalim et hayalot ...


Puis ils déferlent dans la salle, agitant des drapeaux, riant et pleurant a la fois.Ils étaient 600 environ a rejoindre la terre d Israël, nos olim de France....

Embrassades, retrouvailles, son du chofar venu de je ne sais ou.Ici et al des minyanim pour shaarit, l arrivée du grand rabbin Charly Bismuth avec son épouse marie claire, olim.eux aussi
medium_Depart_et_arriver_des_olims_le_25_juillet_2007_281_.2.jpg
puis le silence.l accueil triomphal réservé au président de l état d Israël, Shimon Peres, les brahot du Grand rabbin ashkénaze Y Metzger, les allocutions du Ministre de l intégration Yossi .Edry, de Pierre Besnainou, de Zeev Bielsky Président  mondial de  l’Agence  Juive, les chansons d’ espoir et medium_Depart_et_arriver_des_olims_le_25_juillet_2007_312_.jpgde paix interprétées par la troupe de l armée, la Tikva...et puis les papiers,.quelques heures après avoir atterris, ils étaient citoyens de l’ État d Israël, un sang nouveau, l oxygène qui nous fait revivre qui nous dynamise et qui nous renforce tous dans notre travail pour l alfa et la klita des juifs de France.
Ze ayom assa achem naguila vé nissmeha bo
medium_Depart_et_arriver_des_olims_le_25_juillet_2007_450_.2.jpg

Bravo a Ariel Di Porto et son équipe du desk français pour l organisation de cette arrivée.et  David Roche et Amir Lapid  et  a toute léquipe de l’agence juive de France pour le travail fais avec joie ainsi qu’avec AMI  Avi Zana et Gil Taieb ,et son équipe de France .

 medium_Depart_et_arriver_des_olims_le_25_juillet_2007_541_.jpgMerci a Odette, Myriam, Yaël, Bernard, Esther, Yossi, Brigitte, Ilanit, Jean Emmanuel, et bien sur a Noam qui a organise l équipe de l UNIFAN

18:10 Publié dans ALYAH | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 24 juillet 2007

ANTISEMITISME EN FRANCE EN EUROPE ET PERSPECTIVES D'ALYAH .

 


 

1. Antisémitisme en France en Europe et perspectives d’Alyah

 Les sentiments antisémites progressent en Europe, selon un sondage, de 30% en deux ans. Analyse des causes et de la situation en France…

Ce sondage, commandé par l'Anti-Defamation League, a été réalisé par l'institut TNS-Sofres. La moitié des sondés pensent qu'il est "probablement vrai" que les juifs sont plus fidèles à Israël qu'à leur propre pays. Ils n'étaient que 38% à faire cette réponse il y a deux ans. En Autriche et en Belgique, 54% des sondés sont de cet avis, contre seulement 44% en Suisse. Par ailleurs, 60% (!) des Hongrois estiment que les juifs ont un trop grand rôle dans le monde des affaires. En moyenne, plus du tiers (!) des sondés partagent cet avis, contre 27% en 2005. Quelques 43% des sondés estiment que les juifs parlent trop de la Shoah et 20% que les juifs sont "responsables de la mort du Christ".

            Ces résultats, comparés à 2005, montrent donc une nette hausse de plus de 30% (!) des sentiments négatifs à l'égard des juifs. L'enquête montre que les stéréotypes antisémites ont la peau dure dans les pays concernés (Autriche, Belgique, Hongrie, Pays-Bas, Royaume-uni et la Suisse).

            Ces attitudes persistent et légitiment les actes antisémites qui ont une vieille histoire en Europe. Preuve en est l’exemple particulier de l’Alsace, à cheval sur la France et l’Allemagne qui, lorsque les français remplissent les « cahiers de doléance » à la veille d’une fraternité nationale persistent à truffer les leurs d’accusations démesurées par leurs gravités et leurs volumes. Les alsaciens récidivent après la Révolution pour s’opposer physiquement aux juifs au péril de la vie de ces derniers, dont certains devront trouver refuge à Bâle dans une Suisse jusqu’alors aussi réputée antisémite. Même topo à la Restauration de Juillet (pas celle du présent article 4,B…) où les alsaciens s’opposent à nouveau à la complète intégration des juifs dans tous les corps de l’Etat.

            De nos jours, Israël est réputée la cause de tous les risques de guerre et on oublie l’Inde, le Pakistan, la Corée, l’Iran, les différents gréco-turcs et russo américains toujours assez vivace. Les juifs qui y sont naturellement attachés deviennent le péril du monde.

            De même, les juifs qui veulent respecter les dix commandements que les Eglises disent pourtant respecter à la lettre, sont accusés de semer le trouble dans les Universités en refusant les examens le Chabatt et peu à peu sont amenés à être obligés de quitter leur cursus pour migrer massivement à Tel Aviv , New York ou Bruxelles, tant l’intégrisme laïciste qui les rejette du système laïc ( !) flaire l’antisémitisme et les empêche physiquement de poursuivre leurs études.

            Preuve en est ce fils d’un médecin toulousain que le Doyen de la Fac de Médecine de Toulouse empêche, malgré une très large mobilisation locale, de se représenter en première année car il avait manqué ses examens de Pentecôte. Certes, avant notre recours juridique, qui va sans doute conduire ce doyen à de la prison avec sursis, tant son comportement dans cette affaire a été glauque.  A toutes ces composantes européennes, laïcistes, antijudaïques se rajoutent  les dimensions extrêmistes (rouge/brun/vert dénoncées pour la première fois en public par Roger Cukiermann) et un antisémitisme islamiste dérivé directement, mais sans scrupule, d’un anti israélisme primaire et conduisant à des comportements facsistos-voyous pourrissant la vie de nombreux juifs au jour le jour.

            La vie n’est donc pas rose pour les juifs de France dont nombre d’entre eux envisagent l’Alyah dans un pays aux indicateurs économiques favorables, où l’on peut développer son potentiel spirituel et ses valeurs familiales. Yerouchalmi fera tout avec l’Agence Juive et le World Mizrahi pour les y aider sur le plan pratique et sur la construction de projets à court, moyen et long terme.

Il en va de la survie du peuple juif dans la pleine capacité des moyens que D. ieu met à sa disposition !

 

===========================================

Les sentiments antisémites progressent en Europe, selon un sondage, de 30% en deux ans. Analyse des causes et de la situation en France…

Ce sondage, commandé par l'Anti-Defamation League, a été réalisé par l'institut TNS-Sofres. La moitié des sondés pensent qu'il est "probablement vrai" que les juifs sont plus fidèles à Israël qu'à leur propre pays. Ils n'étaient que 38% à faire cette réponse il y a deux ans. En Autriche et en Belgique, 54% des sondés sont de cet avis, contre seulement 44% en Suisse. Par ailleurs, 60% (!) des Hongrois estiment que les juifs ont un trop grand rôle dans le monde des affaires. En moyenne, plus du tiers (!) des sondés partagent cet avis, contre 27% en 2005. Quelques 43% des sondés estiment que les juifs parlent trop de la Shoah et 20% que les juifs sont "responsables de la mort du Christ".

            Ces résultats, comparés à 2005, montrent donc une nette hausse de plus de 30% (!) des sentiments négatifs à l'égard des juifs. L'enquête montre que les stéréotypes antisémites ont la peau dure dans les pays concernés (Autriche, Belgique, Hongrie, Pays-Bas, Royaume-uni et la Suisse).

            Ces attitudes persistent et légitiment les actes antisémites qui ont une vieille histoire en Europe. Preuve en est l’exemple particulier de l’Alsace, à cheval sur la France et l’Allemagne qui, lorsque les français remplissent les « cahiers de doléance » à la veille d’une fraternité nationale persistent à truffer les leurs d’accusations démesurées par leurs gravités et leurs volumes. Les alsaciens récidivent après la Révolution pour s’opposer physiquement aux juifs au péril de la vie de ces derniers, dont certains devront trouver refuge à Bâle dans une Suisse jusqu’alors aussi réputée antisémite. Même topo à la Restauration de Juillet (pas celle du présent article 4,B…) où les alsaciens s’opposent à nouveau à la complète intégration des juifs dans tous les corps de l’Etat.

            De nos jours, Israël est réputée la cause de tous les risques de guerre et on oublie l’Inde, le Pakistan, la Corée, l’Iran, les différents gréco-turcs et russo américains toujours assez vivace. Les juifs qui y sont naturellement attachés deviennent le péril du monde.

            De même, les juifs qui veulent respecter les dix commandements que les Eglises disent pourtant respecter à la lettre, sont accusés de semer le trouble dans les Universités en refusant les examens le Chabatt et peu à peu sont amenés à être obligés de quitter leur cursus pour migrer massivement à Tel Aviv , New York ou Bruxelles, tant l’intégrisme laïciste qui les rejette du système laïc ( !) flaire l’antisémitisme et les empêche physiquement de poursuivre leurs études.

            Preuve en est ce fils d’un médecin toulousain que le Doyen de la Fac de Médecine de Toulouse empêche, malgré une très large mobilisation locale, de se représenter en première année car il avait manqué ses examens de Pentecôte. Certes, avant notre recours juridique, qui va sans doute conduire ce doyen à de la prison avec sursis, tant son comportement dans cette affaire a été glauque.  A toutes ces composantes européennes, laïcistes, antijudaïques se rajoutent  les dimensions extrêmistes (rouge/brun/vert dénoncées pour la première fois en public par Roger Cukiermann) et un antisémitisme islamiste dérivé directement, mais sans scrupule, d’un anti israélisme primaire et conduisant à des comportements facsistos-voyous pourrissant la vie de nombreux juifs au jour le jour.

            La vie n’est donc pas rose pour les juifs de France dont nombre d’entre eux envisagent l’Alyah dans un pays aux indicateurs économiques favorables, où l’on peut développer son potentiel spirituel et ses valeurs familiales. Yerouchalmi fera tout avec l’Agence Juive et le World Mizrahi pour les y aider sur le plan pratique et sur la construction de projets à court, moyen et long terme.

Il en va de la survie du peuple juif dans la pleine capacité des moyens que D. ieu met à sa disposition !

http://CLUBdu17.net/Yerouchalmi.aspx

 

 

===========================================

05:45 Publié dans ALYAH | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 23 juillet 2007

Agence Juive Alyah

L’agence Juive a annoncé l’arrivée mercredi de 600 nouveaux immigrants de

France dans deux avions spécialement affrétés pour l’occasion. Si les prévisions

de la Sohnout se confirment, l’année 2007 devrait être un record pour le nombre

d’Olim de ce pays avec près de 3.000 nouveaux immigrants, le chiffre

le plus important depuis 1972. Le Président de l’Etat, Shimon Peres sera

présent mercredi matin à l’aéroport pour accueillir les nouveaux immigrants

www.israelinfos.net 

08:35 Publié dans ALYAH | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 18 juillet 2007

EN ROUTE POUR LA TERRE PROMISE.

En route pour la Terre promise.medium_Drapeau_Etat_d_Israel.2.jpg


Demain soir, les Samama s'envoleront pour Israël. Ils font partie de la soixantaine de familles juives lyonnaises qui ont décidé de quitter la France, cette année.

Dans leur belle maison nichée sur les hauteurs de Saint-Cyr-au-Mont d'Or, la famille Samama observe, pour la dernière fois, le coucher du soleil sur les Monts du Lyonnais. Dans quelques heures, elle va quitter la France pour s'installer définitivement en Israël.


« Nous étions arrivés au bout de notre chemin ici ! Après s'être battu pour avoir une vie convenable, il nous manquait l'essentiel », explique aujourd'hui Éric. Ce médecin de 46 ans, dont le cabinet situé au coeur du sixième arrondissement de Lyon ne désemplit pas depuis 1996, a alors décidé de tout vendre pour faire son alya. Épilogue d'une réflexion débutée en février 2006 quand la famille est partie en vacances en Israël. « Sur place, nous avons éprouvé un sentiment de bien-être. Dans ce pays, être juif est une évidence et non plus une exception », ajoute Karine, l'épouse d'Éric.


L'été dernier, Lauren, 17 ans, est partie quelques semaines dans le cadre du volontariat civil en Israël. « C'était en pleine guerre du Liban », se souvient Éric. L'adolescente rentre à Lyon avec la ferme décision de poursuivre ses études universitaires en Israël. « Là-bas, j'ai rencontré des médecins israéliens qui m'ont expliqué que je pouvais trouver très facilement un emploi car mon diplôme était équivalent. L'idée a alors germé. Pourquoi ne pas partir ? J'avais besoin à 46 ans de vivre quelque chose de fort. » Le reste de la famille est d'accord à l'exception de Victoria, 16 ans, un peu ennuyée de laisser ses amies à Lyon.

« Un complot juif »
Le sentiment d'un climat antisémite en France n'est pas étranger à cette décision. « J'étais un peu inquiète pour mes filles. Surtout après l'agression du jeune Ilan Halimi », ajoute Karine. En avril, la famille prend sa décision. « L'agence juive à Lyon a été parfaite. Ses membres ont tout organisé notamment concernant la scolarité des filles. » La maison a été rapidement vendue et les amis ont été prévenus.


« Moi qui n'ai jamais été aventurier, je ne me reconnais plus », s'amuse le docteur Samama. Mercredi matin, Éric, Karine, Lauren et Victoria vont atterrir à Tel Aviv. Ils font partie d'un groupe composé d'une soixantaine de familles juives lyonnaises. « Nous allons d'abord passer quelques semaines dans un centre d'intégration où nous allons apprendre la langue. Après, on verra. »


Le premier mai dernier, le docteur Samama a informé sa clientèle qu'il partait. « Mes patients ont été tous très surpris. Ils ne comprenaient pas ! » Un de ses patients lui a tout de même déclaré : « Si les juifs quittent la France, c'est bien qu'il existe un complot et qu'ils sont au courant de quelque chose. » Le docteur Samama a souri. C'est aussi pour ne plus jamais entendre ce type de réflexion, qu'avec sa famille, il a décidé d'émigrer.

 

NOUS LES AIDONS AFFRANCHIR  LE CAP

Amir Lapid , directeur du département  de l’Alya  de l’ Agence  Juive  en France 

 

 

medium_amir_lapid2.2.jpgL'année dernière, près de 3 000 juifs ont quitté la France pour se rendre en Israël. Ce chiffre marque une grosse progression par rapport aux années précédentes malgré la baisse des actes antisémites enregistrés en France. Pourtant, ce qui s'est passé depuis l'an 2000 a laissé une vive inquiétude chez certains.

L'Agence Juive a, par exemple, enregistré une augmentation sensible des appels depuis l'assassinat du jeune Ilan Halimi et le nombre de personnes participant aux réunions d'information a presque doublé.


Aujourd'hui, tout a été facilité pour qu'un juif émigre en Israël. C'est le travail de l'agence juive. « Nous aidons tous les candidats au départ à franchir le cap et nous essayons de lever tous les barrages réels ou imaginaires, susceptibles d'empêcher un juif de France de faire son alya », explique Amir Lapid, directeur du dept de l'alyah à l'agence juive en France.

Et d'expliquer qu'aujourd'hui « les juifs ne partent plus à l'aventure. Lorsque nous recevons un projet d'alya, nous prenons du temps pour monter le dossier. Nous les aidons dans la recherche d'emploi notamment dans l'élaboration de CV.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'hébreu, nous proposons des cours intensifs en France et mais aussi en Israël. Il faut cesser de croire que la situation économique est catastrophique en Israël ». Une fois sur place, les « olims » ne sont pas abandonnés. « Un conseiller francophone est en relation permanente avec lui pour l'accompagner, l'aider à trouver un logement et surtout ce conseiller permet la mise en relation avec la communauté francophone pour échanger, partager, se soutenir », ajoute Amir Lapid.

Jean-Didier Derhy  www.leprogres.fr

 

 

Pour info Agence Juive à  Paris 01 44 15 23 23




 

00:15 Publié dans ALYAH | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu