Avertir le modérateur

lundi, 06 juillet 2009

La presse des barbares / affaire Halimi

la presse et les barbares



Halimi: "Banalisation du crime" dit Szpiner

Sur Europe 1 mercredi, Francis Szpiner, l'avocat de la famille d'Ilan Halimi, a critiqué les réquisitions de l'avocat général, selon lui trop légères contre les autres membres du "gang des barbares" de Youssouf Fofana. "Ces réquisitions n'ont aucun sens", a-t-il affirmé. "Le garde des sceaux aurait dû donner des instructions pour que le parquet général adopte une position exemplaire et ça n'a manifestement pas été fait", a regretté l'avocat. Il a évoqué "des peines qui procèdent d'une banalisation du crime". "Les jurés ont le devoir d'aller au-delà" de certaines des réquisitions de l'avocat général, a affirmé Francis Szpiner.

JUSTICE Perpétuité requise contre Youssouf Fofana

par La Rédaction du DL | le 01/07/09 à 05h01

L'accusation a requis hier la prison à perpétuité contre Youssouf Fofana pour l'assassinat à caractère antisémite d'Ilan Halimi en 2006. Mais la famille du jeune juif a reproché à l'avocat général de la cour d'assises de Paris son manque de sévérité pour les complices.

La peine réclamée pour le chef du "gang des barbares" est assortie d'une période de sûreté de 22 ans, la sanction maximale prévue par la loi, tandis que les 26 autres accusés ont été visés par des réquisitions allant de la prison avec sursis jusqu'à 20 ans pour les deux complices jugés les plus actifs, sans compter deux acquittements.

Des peines jugées malgré tout "pas à la hauteur du crime" par les parties civiles. "C'est un sentiment d'amertume et d'abandon pour Mme Halimi", la mère de la victime, a réagi son avocat, selon lequel "l'avocat général a donné l'image d'un Etat faible qui n'a pas de courage et ne sait pas être exemplaire". L'avocat a notamment dénoncé les "10 à 12 ans" réclamés contre la jeune fille accusée d'avoir servi d'appât pour attirer Ilan dans un guet-apens : "avec les remises de peine elle sera libre dans cinq ans et Mme Halimi va croiser celle qui a envoyé son fils à la mort", s'est-il indigné, invitant les jurés à "dépasser" les réquisitions.

Un réquisitoire
"un peu léger"

Victime d'une tentative d'enlèvement par la même bande, Mickaël Douieb a lui aussi regretté un réquisitoire "un peu léger". "C'est lamentable et scandaleux".

À ce procès qui se tient à huis clos depuis deux mois, Youssouf Fofana, 28 ans, est le seul accusé à répondre de l'assassinat d'Ilan Halimi, enlevé, séquestré puis torturé trois semaines dans une cité HLM de Bagneux (Hauts-de-Seine), un crime qu'il a reconnu à l'audience. Le verdict est attendu le 11 juillet, épilogue de dix semaines de procès où Youssouf Fofana a multiplié les provocations.

Paru dans l'édition 05A du 01/07/2009 (75fe2184-65a0-11de-99e2-2399bf177995)

07:55 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

samedi, 04 juillet 2009

Un bon conseil ! Bonnes vacances !

Un bon conseil ! Bonnes vacances !

La saison des vacances pointe de nouveau son nez, c'est pourquoi j'aimerais attirer votre attention sur un fait divers malheureux.

Lors d'un trajet en voiture, on utilise presque tous un GPS pour rejoindre son lieu de vacances. Les voleurs aussi.

Une famille part en vacances en voiture. Ils viennent de passer une magnifique journée, ils décident de prendre un rafraichissement et abandonnent leur véhicule sur le parking. Peu après, ils rejoignent la voiture et constatent que leur GPS a été volé. Quelques heures plus tard, les voisins leur téléphonent pour les avertir que leur domicile a été cambriolé.

Les voleurs ont simplement utilisé la fonction vers le domicile . Ils sont tranquilles, les propriétaires sont en vacances et ne seront donc pas dérangés.


Un conseil : remplacez votre adresse (que vous connaissez sans doute) par celle du bureau de police le plus proche.

Les voleurs auront un GPS mais pas le reste de votre maison.


A vous de voir si vous souhaitez transférer ce message à vos amis. Pour ma part, c'est fait.





12:09 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

vendredi, 03 juillet 2009

nous devons envisager une mobilisation le 13 juillet 2009massive

Mes chers amis le procès des "barbares" arrive à son terme. Je crains le pire , le réquisitoire du procureur de la république à été en dessous de tout. Les assassins d'ILAN n'auront pas les condamnations à la hauteur de leur crime et de la souffrance de notre frère ILAN.

Le procureur est la voix de l'état!!! Je suis inquiet, déçu , révolté et je me sens trahi par la justice de mon pays
Le 10 juillet risque d'être un moment noir de notre histoire.

Si le verdict venait à être, comme je le crains , une insulte à la mémoire d'ILAN, nous devrons être à exprimer notre écœurement.

Madoff pour avoir volé à été condamné à 150 années de prison , Alors, pour ces assassins , ces tortionnaires quelle devrait ètre la peine!!


NON! NOUS NE DEVONS PAS ACCEPTER QUE LE MINISTERE PUBLIC COLLABORE AVEC LES ASSASSINS NOUS DEVONS ETRE PRET A NOUS FAIRE ENTENDRE! RESTONS MOBILISE CAR NOUS AURONS A NOUS FAIRE ENTENDRE AU NOM DES VALEURS REPUBLICAINES DE JUSTICE ET D' EGALITE . SOYEZ PRET!!!!! POUR ILAN NOUS NE DEVONS PAS NOUS TAIRE!!!!!!


NOUS DEVONS ENVISAGER UNE MOBILISATION MASSIVE ; DEPUIS PEU, IL PEUT Y AVOIR UN APPEL DANS CE TYPE DE PROCES METTONS EN PLACE UN RESEAU CAPABLE DE REAGIR ET D' AGIR AUPRES DU MINISTERE DE LA JUSTICE DES L ' ANNONCE DU VERDICT! SVP DIFFUSER CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS

GIL TAIEB

13:04 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

dimanche, 28 juin 2009

tollé sur des liens présumés de l'humoriste Gad Elmaleh avec Israël

Liban : tollé sur des liens présumés de l'humoriste Gad Elmaleh avec Israël

 

BEYROUTH (AFP) — L'agent de l'humoriste français Gad Elmaleh, qui doit se produire en juillet au Liban et dont les liens présumés avec Israël font un tollé dans ce pays, a démenti jeudi que le comédien soit un sympathisant de l'Etat hébreu.

L'affaire a éclaté lorsque des sites internet et des médias libanais, notamment la chaîne du Hezbollah, Al Manar, ont présenté M. Elmaleh, en tournée au Liban du 13 au 15 juillet dans le cadre du festival international de Beiteddine (sud-est de Beyrouth), comme un ancien soldat israélien.

Des sites ont même publié une photo présumée de l'artiste en soldat.

"Certains médias libanais ont diffusé hier (mercredi) de fausses informations selon lesquelles l'humoriste Gad Elmaleh serait un sympathisant de l'Etat d'Israël", affirme Gilbert Coullier, producteur des spectacles de l'artiste dans un communiqué transmis au Comité du festival de Beiteddine et obtenu par l'AFP.

"Gad Elmaleh n'a jamais fait partie de l'armée israélienne. Il est évident que ce n'est pas Gad Elmaleh qui figure sur cette photo, quiconque connaissant un minimum l'artiste pourra le constater sans peine", a souligné M. Coullier, qualifiant l'affaire de "canular de mauvais goût".

Selon lui, Gad Elmaleh, d'origine marocaine et de confession juive, "est le seul artiste a avoir été sollicité par le public libanais pour une représentation supplémentaire (trois au lieu de deux)", dans le cadre du festival de Beiteddine.

"L'attaque dont il est l'objet n'a entaché en rien son enthousiasme, sa joie et l'honneur qu'il ressent de se produire devant ce public", a conclu l'agent.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés

Les libanais ne veulent pas rigoler; ou comment empêcher Gad Elmaleh d'y aller ?

Que se passe t-il au pays dy Cèdre ? Que ce soit à la TV (du hezbollah en tout cas), à la radio (du hezbollah également), dans les journaux (du hezbollah?) ou sur des sites et blogs (du hezbollah aussi?) le peuple à l'air de ne pas vouloir la venue de Gad.
Désigné comme étant le meilleur humoriste francophone (3 fois d'affilé), le liban n'a pas l'air d'avoir envie de rigoler des masses... Et pourtant, ca leur ferait du bien de voir Gad Elmaleh au festival de Beittedine.
Selon le blog MiltonDassier, "tout part d’une photo commentée par Gad Elmaleh qui suscite la désapprobation d’une partie des libanais. Le soldat pris en photo ressemble comme deux gouttes d’eau à l’humoriste. Celui-ci dément formellement que ce soit lui.".. Voilà la photo:

http://absikerenor.free.fr/images/album/album11p.jpg

 

Franchement, pas très ressemblant je trouve !

Reste qu'Al Mannar, la chaine TV des terroristes pro-iraniens fait de l'affaire le premier titre de son journal télévisé (de mercredi soir), affirmant que l'humoriste a vécu plusieurs années en Israël, qu'il a la nationalité israélienne et qu'il a "toujours été convaincu que le sionisme était le système politique idéal pour protéger les juifs". Selon Al Manar, il a "également été nommé ambassadeur d'Israël à la Francophonie" et a écrit un message de soutien sur un site de l'armée israélienne.

Biensûr, tout cela est faux. Si Gad Elmaleh aime passer ses vacances en Israël (et on le comprend), il n'a jamais fait l'armée, il n'a pas la nationalité et il semble encore plus attaché au Maroc, sa terre natale qu'à Israël.

Le Liban, ancienne colonie française, n'est décidément plus du tout connecté aux réalités du monde occidental... En tout cas, c'est la malheureuse impression que j'en ai.

http://jss.over-blog.com/article-33122210.html

 

TOLLE

Le Liban voit en Gad Elmaleh un soldat israélien

 

NOUVELOBS.COM | 25.06.2009 | 18:52

Réagissez à l'article20 réactions

Les médias libanais s'insurgent contre la venue de l'humoriste accusé d'être un sympathisant d'Israël, d'après une photo qui le montrerait en soldat. Information démentie par son agent et par l'association qui publie la photo.

Gad Elmaleh (Sipa)

Gad Elmaleh (Sipa)

L'humoriste français Gad Elmaleh suscite un véritable tollé au Liban, où il doit se produire en juillet prochain dans le cadre du festival international de Beiteddine. De nombreux sites Internet et médias libanais, notamment la chaîne du Hezbollah, Al Manar, présente Gad Elmaleh comme un ancien soldat israélien, relayant une prétendue photo de l'artiste en soldat arme à la main.
Certains blogs et commentaires d'internautes sont particulièrement virulents à l'encontre du comédien : "C'est un produit sionniste" ou encore "Boycottez cet ingrat et demander à le déchoir de sa nationalité marocaine !".

"Il ne s'agit absolument pas de Gad Elmaleh"


L'agent de l'humoriste a démenti, jeudi 25 juin, que l'artiste soit un sympathisant d'Israël. "Certains médias libanais ont diffusé hier [mercredi] de fausses informations selon lesquelles l'humoriste Gad Elmaleh serait un sympathisant de l'Etat d'Israël", affirme Gilbert Coullier, producteur des spectacles de l'artiste.
L'affaire résulte d'une photo publiée par l'association d'aide aux soldats israéliens ABSI Keren Or. Contacté par le nouvelobs.com, le président de l'association, Gil Taieb, précise que sur cette photo "il ne s'agit absolument pas de Gad Elmaleh. C'est un jeune soldat israélien qui lui ressemble." Cette image fait partie d'une campagne de soutien aux soldats israéliens à laquelle différents artistes, dont Gad Elmaleh, ont pris part.

"Canular de mauvais goût"


L'humoriste "n'a jamais fait partie de l'armée israélienne. Il est évident que ce n'est pas Gad Elmaleh qui figure sur cette photo, quiconque connaissant un minimum l'artiste pourra le constater sans peine", souligne son agent, qualifiant cette affaire de "canular de mauvais goût".
Reste que la chaîne du Hezbollah a fait de l'affaire le premier titre de son journal télévisé mercredi soir, affirmant que l'humoriste a vécu plusieurs années en Israël, qu'il a la nationalité israélienne et qu'il a "toujours été convaincu que le sionisme était le système politique idéal pour protéger les juifs". Selon Al Manar, il a "également été nommé ambassadeur d'Israël à la Francophonie" et a écrit un message de soutien sur un site de l'armée israélienne.

"Un débat stérile et stupide"


Selon Gilbert Coullier, Gad Elmaleh, d'origine marocaine et de confession juive, "est le seul artiste à avoir été sollicité par le public libanais pour une représentation supplémentaire [trois au lieu de deux]", dans le cadre du festival de Beiteddine. "L'attaque dont il est l'objet n'a entaché en rien son enthousiasme, sa joie et l'honneur qu'il ressent de se produire devant ce public", conclu-t-il.
De son côté, le Comité du festival de Beiteddine a également démenti l'information jeudi. "Le Festival de Beiteddine ne se laissera pas entraîner dans un débat stérile et stupide autour de ce sujet", affirme-t-il, estimant que ces informations "visent à salir l'image du Festival". "Nous n'avons pas besoin de leçons en matière de patriotisme", ajoute-t-il.
(nouvelobs.com avec AFP)

 

Les réactions des lecteurs

rabbipotter

pauvre GAD
je suis triste pour ce désagrément qui j'en suis sûr n'altèrera pas son talent et sa popularité auprès d'une partie de la jeunesse, ceci étant nous sommes bien placés , nous doubles nationaux franco- arabo -musulmans pour comprendre la suspicion qu'il peut soulever,nous les suspectés ou déclarés cinquième colonne d'un ordre obscur et conquérant! raison de plus d' être vigilant lorsqu'on exerce son métier,le show bizz et le militantisme, hormis l'Humanitaire,n'ont jamais fait bon ménage , la discrétion et la neutralité sont la régle; ce dont je suis certains c'est que dans mon cas malgré l'image déformée que je peux renvoyer pour certains nul si ce n'est par la fraude ne pourra produire un document me faisant apparaitre avec des Talibans ou tout autres extrémistes impliqués dans l'injustice,pas plus que je ne soutiens financièrement quelque organisation armée que se soit hormis l'armée française par mes impôts et taxes,en tous cas bon courage à Chou-Chou !
26.06 à 16h00 -
Alerter

 

 

 

fANdEeVOmORAL7S

LES FOUS
On touche pas à Dieu !
26.06 à 14h48 -
Alerter

FanDeEvoMoralès

RESISTANCE
Artistes du monde unissez-vous !
26.06 à 14h46 -
Alerter

libanaislibre

ce n est pas le liban, c'est le hezbollah!
Le liban n'a rien contre gad el mallah, au contraire son humour est tres apprécié dans les milieux francophone. C'est le hezbollah et son allié michel aoun qui voient en chaque juif un sioniste! Il s'agit d'une minorité de libanais raciste et fanatique qui ont pour seul obcession la destruction d'israel. Sachez monsieur el malleh que vous serez toujours le bienvenu au pays des cedres, au pays de la liberté d'expression dans un monde arabe ou elle n'existe quasiment pas. Le hezbollah ne triomphera jamais au liban tant qu'il y'aura des libanais amoureux du vrai liban, celui de la modernité, le liban entre orient et occident.
26.06 à 14h13 -
Alerter

peuimportequijesuis

C'est un devoir que de continuer à se battre contr
On aurait du s'attendre à cette réaction de la part de mal informé, d'ignorants et de malheureux.
On continuera à se battre contre ces types pour l'amour du Liban, de Gad el Maleh et du Festival de Beiteddine.
26.06 à 12h52 -
Alerter

macam

vive gad elmaleh
un peu limite comme article vive gad elmaleh
26.06 à 12h32 -
Alerter

Lila du Liban

Le LIBAN ? NON ! Le Hezb
Ne mettez pas tout le monde dans le même sac, s'il vous plaît... si le Liban portait ce jugement sur Gad Elmaleh, comment expliquez-vous qu'il fasse salle comble durant 3 nuits de spectacle ???
26.06 à 12h21 -
Alerter

beirut

??????
Changez votre titre...c'est FAUX!!
26.06 à 12h10 -
Alerter

LAETITIA250609

L'article de la honte
Je ne sais pas qui a écrit cet article que je n'ai même pas pris la peine de lire tellement le titre m'a écoeurée. C'est une honte pour la rédaction du Nouvel Obs de permettre un tel article qui accuse toute una nation: comment pouvez-vous dire le Liban????????? Gad a été invité par le Comité de Beiteddine. Les libanais ont accouru pour acheter les billets du spectacle. Le problème maintenant est politique et ne concerne qu'un parti. C'est comme si on vous disait que les socialistes ne veulent pas de Johnny Hallyday et que vous intitulez votre article La France ne veut pas de Johnny Hallyday.
Ce n'est pas digne du Nouvel Obs. La liberté d'expression a ses règles. L'objectivité vous connaissez? Gad les libanais vous adorent. Vous nous faites rire comme vous le faites auprès d'autres publics. Alors ne soyez pas initimidé par des réactions semblables.
26.06 à 12h00 -
Alerter

Alainabc

Vive Gad
Moi meme Marocain ayant grandi avec Gad Elmaleh donc le connaissant bien je peux affirmer qu'il n'a jamais fait l'armé en Israel donc ayant juste lu cette histoire rapidement ma conclusion est simple GAD est de confession juive et dans un pays musulman c'est un tord voila tout le reste n'est que litterature.Regardez Enrico macias avec l'algerie.Le seul pays musulman actuel ou un etre humain de confession juive peux exercer reste LE MAROC.Allez GAD ne te laisse pas impressioner par l'obscurentisme du fanatisme religieux.Salut l'artiste
26.06 à 11h45 -
Alerter

incensemalheureux

Madame, Monsieur pourquoi un article pareil?
Vous ne devez pas avoir d'amis libanais pour avoir rédigé cet article. C'est trop fort de parler de "médias libanais". Avez-vous lu L'orient le jour? ne pensez-vous pas que vous véhiculez des informations erronées. En effet par patriotisme je réagis: nous sommes fiers d'avoir Gad et vous ne nous ferez pas dire le contraire.
26.06 à 11h40 -
Alerter

laetitia250609

L'article de la honte !!!
Je ne sais pas qui a écrit cet article que je n'ai même pas pris la peine de lire tellement le titre m'a écoeurée. C'est une honte pour la rédaction du Nouvel Obs de permettre un tel article qui accuse toute una nation: comment pouvez-vous dire le Liban????????? Gad a été invité par le Comité de Beiteddine. Les libanais ont accouru pour acheter les billets du spectacle. Le problème maintenant est politique et ne concerne qu'un parti. C'est comme si on vous disait que les socialistes ne veulent pas de Johnny Hallyday et que vous intitulez votre article La France ne veut pas de Johnny Hallyday.
Ce n'est pas digne du Nouvel Obs. La liberté d'expression a ses règles. L'objectivité vous connaissez? Gad les libanais vous adorent. Vous nous faites rire comme vous le faites auprès d'autres publics. Alors ne soyez pas initimidé par des réactions semblables.
26.06 à 11h34 -
Alerter

rare75016

Le Liban voit en Gad Elmaleh un soldat israélien
Votre titre est faux: Hezbollah n'est pas le Liban, fallait mettre "le Hezbollah voit en..."
Les 3 seances de Gad sont deja completement reservees
26.06 à 10h11 -
Alerter

BLUEMARINE

c'est une honte !!!
on se plaind de trop de guerre et trop de misere mais des que des personnes ont le pouvoir d apporter un peu de gaité ben on les salis !!! c'est dingue !!
allez gad!!! continue à nous faire rire !!!
26.06 à 09h43 -
Alerter

perla

gad Elmaleh
La bêtise primera sur l'homme, s'est ce que je constate. Gad est un humoriste, qui est apprécié non seulement par les juifs, mais aussi
par les arabes ! Alors les ignorants mettez- la en veilleuse.
26.06 à 09h40 -
Alerter

Marcoroz

Honte à Gad Elmaleh !
La réaction de Gad Elmaleh et de son agent, c'est de déclarer qu'il n'est pas un "sympathisant" d'Israël ! On se souvient aussi de son attitude ignoble sur un plateau de TV il y a quelques années... Ce type joue de sa judaïté comme cela l'arrange, il la met en avant quand cela sert sa carrière, et il se désolidarise de son peuple à la première occasion. Honte à lui !
26.06 à 09h12 -
Alerter

francomarocain

GAD est Marocain
Il me semble que Gad ELMALEH est un humouriste Marocain et non Français, mais bon on veut bien partagé
26.06 à 03h14 -
Alerter

le professeur

des preuves ...pas des mots...
effectivement j'ai lu ce que le comité du festival avait dit,mais avait il d'autres choix?
Sur un site internet français,j'avais lu il y a quelques semaines un petit article,sur le supposé aides que cet artiste octroie à l'état d'Israël,
le tollé,si il y a tollé au Liban,contre sa venue,ne vient pas parce qu'il est juif,pas du tout,
mais viendrait du fait que le comité a fait appel et signé un contrat avec jade el mallah,
alors! qu'il est suspecté d'apporter aide à Israël,qui ne respecte aucunes décisions des nations unies,
ainsi,venir gagner de l'argent au Liban,et le filer à Israël,c'est cela qui n'est pas bien compris ni perçu ni accepté,
El Manar du HezbAllah prend de cette histoire une porte lui accordant une bouffée d'air ,après les élections,et la situation en Iran.
Un simple conseil,pour Jade,qui est Franco-Marocain,
si,vous comptez faire des affaires avec le monde qui est en conflit avec Israël,
soyez prudent,dans les prises des positions,et Soyez neutre,l'êtes vouS?
26.06 à 00h03 -
Alerter

Pays du Cèdre.

Ils n'ont pas changé.
Le Hezbollah, toujours affligeant de la connerie la plus crasse...
25.06 à 23h47 -
Alerter

ptitbelge

Honni soit qui Maleh y pense
Ces Libanais si outrés et "solidaires" des Palestiniens, seraient mieux inspirés d'integrer les Palestiniens qui croupissent depuis 60 ans dans des camps situés au Liban !
25.06 à 22h22 -
Alerter

 

تسلل اسرائيلي من نوع اخر الى لبنان وهذه المرة عبر المهرجانات السياحية

تقرير خاص قناة المنار – ضياء ابو طعام /

عدد القراء : 13184

http://almanar.com.lb/NewsSite/WebsiteImages/PicturesFolder/5ea2e9f9-190a-42c9-9318-a821c3512ef2_top.jpg

http://almanar.com.lb/NewsSite/Images/ar/Exclusive.jpg24/06/2009

من من اللبنانيين لم يسمع بمهرجانات بيت الدين، ولكن من منهم سمع بجاد المالح الفنان الفرنسي الجنسية المغربي الاصل سيعتلي منصة منصة بيت الامير الشهابي ليقدم حفلات هزلية من المفترض انها ستضفي نجاحاً على مهرجان هذا العام، إلا اذا تبين ان مجيء المالح الى لبنان سيكون مراً.
يكفي ان تضع اسم جاد المالح في خانة البحث على شبكة الانترنت لتعلم كل شيء عن هذا "الفنان".
"هؤلاء الجنود هم الذي يحمون اطفالنا ومستقبلنا، فإما ان يكونوا او لا نكون"، عبارة ذيلها "جاد المالح" بتوقيعه على موقع الكتروني مرتبط بالجيش الاسرائيلي، وقرب العبارة صورة المالح اثناء خدمته في الجيش الاسرائيلي، اذ انه بسبب انتمائه للديانة اليهودية عاش في كيان العدو لسنوات طويلة حيث اتقن عبريته وحصل على جنسيته، قبل ان يهاجر الى كندا ومن ثم الى فرنسا حيث نال شهرته كممثل هزلي من دون ان يتخلى عن قناعاته بأن الصهيونية هي النظام السياسي الامثل لحماية اليهود، حيث تم تعيينه سفيراً لاسرائيل في الفرانكوفونية.
يوم الثاني عشر من تموز/يوليو، اي في الذكرى الثالثة للعدوان الصهيوني العام 2006 على لبنان، من المفترض ان يصل المالح الى بيروت قبل البدء بتقديم عروضه ايام الثالث عشر والرابع عشر والخامس عشر، مشاركاً بذلك في ابرز مهرجان ثقافي لبناني لطالما تباهى منظموه بأنه رسالة وطنية هي بالتأكيد لا مكان فيها لسطر واحد من اسطر التطبيع ...

وهنا الرابط لموقع مهرجانات بيت الدين ويظهر في الاعلان جاد المالح:
http://www.beiteddine.org/2009/main.html
وهنا الرابط لموقعه على الانترنت ويظهر خلال خدمته في جيش الاحتلال:
http://no-sioniste-medias.blogspot.com/2009/04/le-juif-gad-elmaleh-en-soldat-occupant_16.html

وهنا الرابط لتعيينه سفيراً لاسرائيل في الفرانكوفونية:
http://www.juif.org/video/4253,gad-elmaleh-ambassadeur-d-israel.php
وهنا الرابط لخبر تعيينه سفير لكيان العدو في الفرانكوفونية:
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=6409

 

08:42 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 27 juin 2009

Shalit bientôt transféré en Egypte, dans le cadre d’un accord plus large (info # 012606/9) [Scoop] Par Sami El Soudi © Metula News Agency


En fin de matinée de ce vendredi, l’un des leaders les plus importants de l’Autorité Palestinienne m’a interpelé afin de me faire savoir que, sauf imprévu de dernière minute, Guilad Shalit allait être transféré en Egypte par le Hamas.

Le transfert est "une question d’heures ou de quelques jours", m’a confié mon interlocuteur, fervent lecteur de la Ména.

Ce briefing vient confirmer des rumeurs qui circulaient ces derniers jours, et qui prenaient leur source auprès de diplomates européens et de hauts fonctionnaires égyptiens.

Dans un premier temps, Israël libérera de ses prisons un certain nombre de détenus "non problématiques" de l’organisation islamiste. Il s’agit de mineurs, de femmes, de parlementaires et d’ex-ministres, que l’Etat hébreu a appréhendés lors de diverses interventions de ses commandos en Cisjordanie.

Ces libérations font partie de l’accord, elles viennent aussi signaler, par des faits, l’adhésion d’Israël aux termes qui ont été conclus.

Ces relaxes ont d’ailleurs déjà débuté, toujours selon des sources palestiniennes. Cette semaine, Jérusalem a, par exemple, relâché l’ancien porte-parole Hamas du Conseil législatif palestinien, le cheikh Aziz Dweik. Dweik a passé trois ans dans les geôles israéliennes.

Lors d’une seconde phase, le caporal Shalit sera remis par la Résistance Islamique aux services de renseignement égyptiens, dont le patron, le général Omar Soliman, jouit de l’entière confiance des politiques et des militaires hébreux.

L’actuel otage sera installé dans un complexe appartenant au renseignement du pays du Nil, "où il sera traité comme un hôte et non comme un prisonnier", d’après mon informateur. Il pourra recevoir la visite des ses parents, du personnel diplomatique israélien en poste au Caire, ainsi que de médecins de son pays.

Toutefois, il ne pourra quitter sa résidence cairote que lorsque le Hamas et Israël seront tombés d’accord sur l’identité des détenus islamistes devant être remis en liberté dans le cadre de l’échange, et lorsque l’échange aura pratiquement lieu.

Ce deal, sujet exclusif de la récente rencontre Barak-Moubarak dans la capitale égyptienne, ne concerne pas uniquement le troc des prisonniers. Il s’inscrit dans le cadre d’une très vaste initiative incluant le Hamas, l’Autorité Palestinienne, Israël, l’Egypte, la Syrie, les Etats-Unis, et, indirectement, l’Iran, l’un des deux sponsors de l’organisation de Mashal et Hanya.

Pour la première fois, Damas a joué un rôle positif pour parvenir à une entente, utilisant son influence sur la direction internationale du Hamas qu’il héberge.

C’est l’ex-président Jimmy Carter, qui avait été officieusement chargé par Barack Obama de négocier avec Béchar Al Assad.

La Syrie a déjà touché les dividendes de sa bonne volonté, puisque Washington a renvoyé son ambassadeur à Damas la semaine dernière, alors que la représentation US dans cette ville ne comptait plus d’ambassadeur depuis l’assassinat de Rafic Hariri, en février 2005.

L’accord conclu prévoit l’instauration d’un organe de contrôle conjoint pour Gaza, qui réunira l’Autorité Palestinienne et le Hamas. Le dernier mot, en théorie, appartiendrait à l’AP.

L’organisation terroriste islamiste a toutefois obtenu, lors des négociations, que ce ne soit pas Salam Fayyad, notre 1er ministre, qui soit en charge de l’organe de contrôle pour l’AP, mais, directement, le Président Mahmoud Abbas.

Les islamistes et leurs commanditaires ont émis cette exigence, considérant que Fayyad est un trop ardent partisan d’une coordination sécuritaire pleine et complète avec les Israéliens.

En principe, cette hydre a deux têtes pour gouverner Gaza n’aurait aucune chance de régner sans s’entre-dévorer dans l’heure. Mais les Américains et les Egyptiens, à la base de cette tentative, comptent sur le fait que – comme nous l’avons décrit à maintes reprises dans ces colonnes – le Hamas, à Gaza, trône sur un tas de ruines et sur une population traumatisée, qui s’éloigne chaque jour un peu plus de ses valeurs.

A Damas et à Téhéran, on a fini par saisir que, faute des moyens promis par les pays donateurs, et faute de l’acceptation d’Israël de laisser transiter les matériaux de construction nécessaires à la restauration de la Bande, le règne du califat n’avait non seulement aucun intérêt, mais, de plus, il allait avoir des effets négatifs sur la popularité et l’acceptation de leurs protégés.

C’est l’endroit, dans cet article, de répéter que, dans la situation sécuritaire qui prévaut après Plomb fondu, les milices d’Hanya ne disposent plus des moyens de terroriser les agglomérations israéliennes qui les entourent.

Privé de cette fonction terroriste, le Hamas n’a plus de bonne raison de régner à Gaza et d’endosser le malheur et la stagnation de la population.

Le deal consiste donc à permettre la reconstruction de la Bande, à la condition expresse que celle-ci se fasse sous l’autorité et au crédit d’Abbas, et non à la gloire d’Hanya et de l’islam conquérant.

Si le Hamas passe effectivement la main, il mettra ainsi un terme à deux années de fermeture des frontières de la Bande par Israël et l’Egypte, mais il espère aussi sortir de l’isolement international dans lequel il est assez strictement tenu.

Hanya aurait reçu des promesses officieuses dans ce sens de la part d’Obama, qui lui ont été apportées par Carter, qui est également venu offrir ses bons offices à Gaza.

Ces évolutions majeures s’inscrivent dans l’optique du nouveau président US, qui entend promouvoir son plan de paix dans la région, et qui a compris – ce que nous n’avons cessé également de répéter depuis des années – que, faute d’une refonte Hamas-Fatah au sein du mouvement palestinien, avec claire prédominance Fath’, aucune négociation déterminante avec Jérusalem n’était envisageable.

C’est dans le cadre de la volonté et des pressions washingtoniennes qu’il convient de replacer les déclarations faites par Khaled Mashal, selon lesquelles le Hamas envisageait maintenant l’éventualité d’un accord de paix avec l’entité sioniste, et non plus uniquement, d’une impraticable trêve à long terme.

Pendant ce temps, Obama fait des appels du pied aux membres de l’Axe du mal de Bush, en exhibant, à bon compte, son "intransigeance" à l’égard d’Israël. C’est ainsi que le président étasunien a fait annuler la réunion qui devait se tenir à Paris, entre son envoyé spécial George Mitchell et le 1er ministre Netanyahu.

Explications fournies par la Maison Blanche : cette rencontre était inutile, puisque Jérusalem refuse toujours de geler totalement l’expansion des implantations.

En vérité, cela n’a aucune importance, et le meeting aura lieu avec Ehoud Barak, dans quelques jours à Washington. Mais cela fait dire à Khaled Mashal, "qu’il accueille favorablement la nouvelle approche du Président Obama au Moyen-Orient".

Si on met bout a bout l’affirmation sur l’éventualité d’une paix, que Mashal a prononcée à trois occasions différentes, le discours de Netanyahu à l’Université Bar-Ilan, acceptant le principe d’un Etat palestinien, et le récent rappel effectué par le négociateur Fatah Saëb Erekat, l’on obtient les pièces d’un puzzle qui pourraient, théoriquement, pour la première fois, s’imbriquer les unes dans les autres.

Sans que personne ne le lui demande, Erekat a, en effet, rappelé que, lors des négociations avec le gouvernement Olmert, ce dernier avait proposé un échange de territoires entre son pays et le futur Etat palestinien. A suivre cette offre, Israël nous transférerait des territoires qu’il contrôle, d’une superficie équivalent à celle des grosses concentrations d’implantations, qu’il pourrait conséquemment conserver.

A l’époque, le leadership de l’AP s’était soigneusement gardé de répondre à cette proposition, car Ehoud Olmert n’était pas dans une situation politique domestique où il aurait pu imposer ce compromis.

Dans la nouvelle constellation politique, avec le Likoud à la tête de l’entité sioniste et les travaillistes dans sa coalition, l’hypothèse de travail Olmert devient très intéressante.

Les développements dont je parle dans ce papier aident à saisir la ferveur exceptionnelle des manifestations qui viennent de se tenir à l’occasion des trois ans de détention de Guilad Shalit. On entrevoit probablement mieux ainsi les pressions publiques orchestrées par la famille du caporal otage sur le cabinet Netanyahu. Il s’agit pour elle de s’assurer que le gouvernement en question ne puisse plus sortir de l’accord qui s’est tissé, et qu’il ne se montre pas trop regardant lorsqu’il s’agira de relaxer des terroristes du Hamas dont les mains sont couvertes de sang.

D’autre part, et pour conclure, il faut encore remarquer que l’Etat hébreu a démantelé des dizaines de check-post en Cisjordanie, dont certains que son armée jugeait "stratégiques". A la Moukata de Ramallah, siège du gouvernement de l’AP, on considère que ce geste prépondérant est autant destiné à apaiser la Maison Blanche, qu’à soutenir Salam Fayyad, tandis qu’il lui est demandé de ne pas participer à la gestion de la Bande de Gaza.

Derrière les grandes manœuvres qui se déroulent apparaissent la lueur initiale d’intérêts concordants au Moyen-Orient ; une encore pâle lumière d’un espoir timide et très incertain. Mais d’un espoir tout de même.    

Metula News

Agency ©

Cette diffusion est destinée aux professionnels de l'information aussi bien qu’aux personnes privées.


Toute reproduction entière ou partielle de cet article est strictement soumise à la détention d’un contrat ad hoc valide selon les conditions générales de la Metula News Agency.

Pour cesser de recevoir nos dépêches, pressez sur « désinscrire » à la fin de cet article.

Sans manifestation de votre part nous considérerons que vous souhaitez continuer à recevoir nos dépêches.

Le site de la na : www.menapress.com

Le forum de la na : www.menapress.com/forum.php

Les emails de la na info@menapress.com pour en savoir davantage sur la na, pour les questions administratives, pour les questions attenantes au droit de reproduire nos articles et celles relatives aux abonnements

redaction@menapress.com pour communiquer avec notre rédaction.

08:11 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu