Avertir le modérateur

lundi, 13 avril 2009

L'uejf a organisée une chaine humaine pour soutenir Guilad Shalit à la Bastille

300 personnes à Paris pour demander la libération de Gilad Shalit
Mis à jour: 13/avril/2009 15:39
12_04_09 (350).JPG
Photo: Photo: Alain Azria
Outils
Envoyer par email à un ami
Imprimer cette page
Signet
Votre opinion

PARIS (EJP)--- Environ 300 personnes se sont rassemblées dimanche, place de la Bastille à Paris, à l'appel de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), pour demander la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit, enlevé par des Palestiniens en juin 2006, près de la bande de Gaza.

"Nous voulions montrer notre soutien à Gilad Shalit, en cette période de Pessah (la Pâque juive). Cela fait plus de 1.000 jours qu'il est enfermé, dans un endroit inconnu, sans visites et sans visite médicale", a déclaré Raphaël Haddad, président de l'UEJF.

"Nous demandons à la France qu'elle pèse de tout son poids pour le faire libérer le plus vite possible",a-t-il ajouté.

Des tee-shirts, sur lesquels étaient inscrits «Liberté pour Gilad» en français, en hébreu, en arabe et en anglais, avaient été distribués.
Des tee-shirts, sur lesquels étaient inscrits ‘Liberté pour Gilad’ en français, en hébreu, en arabe et en anglais, avaient été distribués. Photo: Alain Azria
Une chaîne humaine a été formée sur le parvis de l'Opéra Bastille. "La volonté du Hamas est de faire oublier Gilad, nous sommes là pour dire que nous ne l'oublierons pas", a indiqué Raphaël Haddad.
Les efforts de la France -le Président Nicolas Sarkozy a écrit le 13 mars dernier une lettre aux parents du jeune soldat afin de leur "témoigner sa solidarité" et confirmer les efforts incessants de la diplomatie française pour obtenir sa libération- de même que les ultimes tentatives de l’ancien gouvernement d’Ehud Olmert, via la médiation de l’Egypte, n’ont pas abouti.

22:31 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

samedi, 11 avril 2009

Des croix gammées dessinées sur le wagon et le Mémorial de Drancy

Des croix gammées dessinées sur le wagon et le Mémorial de Drancy :


Des croix gammées ont été dessinées sur le Wagon et la stèle du Mémorial de Drancy, a-t-on appris samedi auprès de la préfecture de Seine-Saint-Denis. La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a condamné "avec la plus grande fermeté" ces "inscriptions antisémites" sur des lieux "emblématiques de la mémoire de la déportation et de l'extermination des juifs de France".

Les inscriptions ont été découvertes samedi matin vers 9h30, selon la préfecture. Une croix gammée d'1,53m sur 1,53m a été dessinée à la peinture noire sur le Wagon et une autre, d'un mètre sur un mètre, sur la stèle du Mémorial, précisait-on de même source. La surêté départementale est saisie de l'enquête.

Dans un communiqué, Michèle Alliot-Marie, "condamne avec la plus grande fermeté les inscriptions antisémites faites à Drancy sur le Wagon et la stèle du Mémorial, lieux emblématiques de la mémoire de la déportation et de l'extermination des juifs de France". La ministre de l'Intérieur "assure que tous les moyens sont mis en oeuvre pour identifier les responsables de ces actes inqualifiables et les traduire en justice".

Le Mémorial de la déportation de Drancy est érigé sur le site de l'ancien camp, "antichambre de la mort", où des milliers de juifs furent internés avant d'être déportés vers les camps d'extermination. Un "wagon-témoin" symbolise relié au mémorial, symbolise la déportation. AP

sb/com

Copyright 2009 The Associated Press. All rights reserved. This material may not be published, broadcast, rewritten or redistributed.

 


23:01 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 02 avril 2009

Un portrait géant de Guilat Shalit au Centre Communautaire de Paris

Un portrait géant de Guilat Shalit à étè dévoilé au centre communautaire de Paris en présence de nombreuses personalités ,le 31 mars .

31_03_09 (7).JPG31_03_09 (49).jpgPhotos Alain Azria
31_03_09 (23).JPG
31_03_09 (38).JPG31_03_09 (3).JPG

20:17 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 30 mars 2009

Grand succès du lancement du projet Aladin a l’Unesco

Le Crif en action
 
Grand succès du lancement de l’opération Aladin a l’Unesco
30/03/09
  imprimer cet article envoyer à un ami  
- - Thème: Shoah

 

 
 

 

1 (109).jpgLa conférence de lancement du projet « Aladin », le 27 mars 2009, dans le grand amphithéâtre de la Maison de l’Unesco, a constitué incontestablement un  immense succès si l’on s’en tient au nombre et à la qualité des personnes présentes : présidents, anciens présidents, ministres, anciens ministres, ambassadeurs, dont celui d’Israël, S.E. Daniel Shek, responsables religieux, juifs, chrétiens et musulmans, intellectuels prestigieux, journalistes ainsi qu’une délégation importante du CRIF conduite par son président Richard Prasquier.
 Le projet « Aladin », une initiative complètement inédite, initiée par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah que préside David de Rothshild et que dirige Anne-Marie Revcoleschi, a pour objet de lutter contre le négationnisme et l’antisémitisme qui en découle, qui sévissent en terre d’islam. C’est pourquoi, des programmes traitant de l’histoire de la Shoah, de la culture juive, des relations entre Juifs et Musulmans, des traductions en arabe, en persan et en turc d’ouvrages classiques comme « Le journal d’Anne Frank » ou les textes de Primo Levi seront proposés sur les sites www.aladdinproject.org et www.aladdinlibrary.org. Avec l’espoir qu’ils finissent par remplacer, dans les bibliothèques et sur les étals des libraires, les « Protocoles des Sages de Sion », « Mein Kampf » et autres horreurs très en vogue dans de nombreux pays arabo-musulmans.
Animée par Serge Moati, la séance de lancement, après une minute de silence en mémoire des six millions de mort de la barbarie nazie, a été l’occasion pour les intervenants prestigieux qui se sont succédés à la tribune, de dire leurs espoirs et leurs attentes.
Intervenant en premier, le directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura a émis le vœu que l’interculturalité et la diversité permettront une mémoire vivante de l’Holocauste dans un rapport apaisé entre civilisations en promouvant un message universel de tolérance pour les générations futures. David de Rothschild a insisté sur la volonté commune des participants de ne pas se résigner devant la prolifération du négationnisme et de l’antisionisme. Après la projection d’un petit film explication sur le projet, Anne.Marie .Revcolevschi, très émue, a rappelé que le 27 mars 1942, un premier convoi de déportés se dirigeait vers Auschwitz, le 27 mars 1943, un autre allait vers Sobibor, autre camp de la mort et le 27 mars 1944, le convoi n°70 emportait 1000 Juifs vers la mort. « Et, si nous sommes ici, un 27 mars 2009, c’est pour lutter contre l’insulte faite à la mémoire des morts ».
Le président du Sénégal et président de l’Organisation de la Conférence Islamique, Abdoulaye Wade, rappelant que le mot « Aladin » vient de l’arabe, a considéré que la Shoah est un affront à l’humanité et attaqué avec virulence le révisionnisme établissant au passage un parallèle avec celui qui concerne l’esclavage et la colonisation.
La ministre de la Justice Rachida Dati a lu une lettre du président Nicolas Sarkozy soulignant "l'urgence d'agir contre les falsifications de l'Histoire" ainsi que celle de "renforcer le dialogue interculturel" qui est, a-t-il souligné, le "sens profond" du projet d'Union pour la Méditerranée qu'il a lancé en juillet dernier.
 
Pour Jacques Chirac, un des parrains du projet,  « Aladin » est légitime. « Aladin, c’est la lumière, le symbole de cette connaissance à laquelle nous croyons ensemble ».
L’ancien président, tout comme d’ailleurs d’autres orateurs qui lui ont succédé a choisi d’introduire le conflit proche-oriental dans son discours : « J’ai dit aux Israéliens que la colonisation était une faute. On ne construit pas la paix avec son voisin en expropriant ses terres, en arrachant ses arbres, en bouclant ses routes… ». L’ancien président a également reproché  à certains de « vouloir faire porter aux pays musulmans une culpabilité qui n’est en aucun cas la leur ».
Les orateurs se sont succédé jusqu’à la clôture de la cérémonie de lancement par Madame Simone Veil, présidente d’honneur de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Photo : © 2009 Alain Azria

www.crif.org

 

 

14:40 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 28 mars 2009

Communiqué de L'UPJF /Des associations pro-palestiniennes se sont rendus dans plusieurs Carrefour de la région Parisienne, pour y supprimer les produits israéliens.

Logo UPJF new normal

Union des Patrons et des Professionnels Juifs de France

COMMUNIQUE DE L’UPJF

Des associations pro-palestiniennes se sont rendus dans plusieurs Carrefour de la région Parisienne, pour y supprimer les produits israéliens. Ils appellent par la force la grande distribution à ne plus acheter et distribuer de produits israéliens.

Ces actes de vol et de terreur et ces appels au boycott sont punis par l’article 225-2 (2°) du code pénal et l'article 23 de la loi du 29 juillet 1881.

L’UPJF demande au gouvernement de tenir avec fermeté et sans délais les engagements exprimés dans sa réponse ministérielle du 12 août 2002 (Assemblée nationale - Question écrite n° 1491 - Garde des Sceaux, ministère de la justice) qui rappelait :

« Il appartient aux parquets de veiller à engager des enquêtes pénales afin de caractériser les éléments constitutifs de ces infractions et de faire connaître aux victimes de ces actes les suites judiciaires qui leur ont été réservées. Enfin, le garde des sceaux entend assurer à l'honorable parlementaire que les services de la Chancellerie veilleront à ce que de telles procédures reçoivent le traitement pénal le plus approprié et ne subissent aucun retard injustifié. »

Les associations et participants à ces manifestations haineuses et illégitimes qui sont en totale violation du pacte républicain peuvent aisément être identifiés, au vu des nombreuses vidéos que l’UPJF tient à la disposition de quiconque.

Afin d’assurer la cohésion nationale et de faire prévaloir les principes de la république sur la terreur, que les palestiniens et leurs supporters veulent importer de Gaza en France, L’UPJF demande de façon urgente à ce que le Parquet soit saisi sans délai, pour poursuivre les associations et participants à ces actes de terreur et de vandalisme illégaux.

www.upjf.org


 

23:25 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu