Avertir le modérateur

dimanche, 09 mars 2008

Les partisans d’Israël dans le monde doivent organiser des manifestations massives,écrit le président de l'Agence Juive Zeev Bielski

Les partisans d’Israël dans le monde doivent organiser des manifestations massives, et des veillées de prières publiques à la mémoire de ceux assassinés lors de l’attaque de jeudi dans une yeshiva à Jérusalem, écrit le président de l’Agence Juive Zeev Bielski, dans une lettre aux dirigeants juifs cette semaine.


Au cours de la pire des attaques terroristes en Israël depuis 2006, huit étudiants ont été tués, dont sept adolescents


La lettre de Bielski sera intégrée dans un dossier d’information qui sera envoyé à plus de 500 émissaires de l’Agence à travers le monde dans les jours à venir, accompagnée de photographies des attaques, de bannières, d’autocollants et de matériel d’information.


« Nous devons nous unir et porter la parole sur cette attaque aux quatre coins du monde, pour étendre le cercle du soutien et de l’identification avec la lutte actuelle d’Israël contre le terrorisme », écrit Bielski dans sa lettre.


Un communiqué de presse de l’Agence a indiqué que les dossiers d’information seront aussi envoyés aux groupes sionistes, aux synagogues et aux mouvements de jeunesse, dans ce qu’un représentant de l’Agence a qualifié de « campagne de cette ampleur lancée par  l’Agence Juive, pour la première fois au 21ème siècle et de mémoire récente ».


En plus des manifestations de soutien à Israël, l’Agence a appelé à des manifestations massives en dehors des ambassades d’Iran dans le monde pour protester contre le soutien de ce pays au Hamas

14:41 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

La communauté juive de l’Ile de France en deuil après l’assassinat de enfants d’une école talmudique massacrés par un terroriste arabe israélien qui les connaissait.

UNION DES COMMUNAUTES JUIVES D’ ILE DE France 2O avenue de Longchamp PARIS 16 Le Président Sammy GHOZLAN 06 09 67 70 05 COMMUNIQUE DE PRESSE La communauté juive de l’Ile de France en deuil après l’assassinat d' enfants d’une école talmudique massacrés par un terroriste arabe israélien qui les connaissait, est profondément choquée, profondément troublée ,très attristées.
En signe de solidarité avec les familles des victimes, les élèves des écoles talmudiques, et le peuple d’Israel éprouvé par les nombreux attentats terroristes ainsi que par les bombardements ,quotidiens, meurtriers et destructeurs  visant délibérément les populations civiles des villes de SDEROT et d’ASHKELON 
; L’Union des Conseils des Communautés Juives de l’Ile de France Présidé par Sammy GHOZLAN qui a condamné l’horrible et lâche attentat commis contre des enfants juifs à Jérusalem, invite toutes les communautés, tous les rabbins à rappeler la mémoire des 8 étudiants de la Yeshiva HARAV , Tout les jours dans toutes les synagogues de toutes obédiences. En les citant chacun par leur nom .
NERIA COHEN 15 ANS
SEGUEV PANIEL AVIHAIL 15 ANS
 YANATHAN USSAC HELDER 16 ANS
 AVRAHAM DAVID MIZES  16 ANS
 ROI ROT  18 ANS YOHAI LIFSHITS 18 ANS
YONDAV HAIM HIRSHFELD 19 ANS
DORON MAHARTA 26 ANS
 Et y associer le soldat franco israélien tué la semaine dernière Laurent ASSOULINE dont la famille est voisine à Ashdod du Président de la Communauté de Drancy Nous leur demandons de prier pour la guérison des blesses.

11:30 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (1)

mercredi, 05 mars 2008

Sequestration et torture à Bagneux

 

publicité

Séquestration et torture pour un jeune homme à Bagneux

La résidence Pablo-Picasso à Bagneux où a eu lieu l'agression.
En ce moment à la une
  •  «S. POUZET / 20 MINUTES ¦ La résidence Pablo-Picasso à Bagneux où a eu lieu l'agression.
Six hommes, soupçonnés d'avoir séquestré une journée un jeune homme de 19 ans et de lui avoir fait subir
des sévices à connotations antisémites et homophobes à Bagneux (Hauts-de-Seine), ont été écroués la semaine
dernière.

Un «bizutage qui a mal tourné»

Les six hommes, nés entre 1983 et 1991, reconnaissent «à peu près l'ensemble des faits», en parlant
d'un «bizutage qui a mal tourné» à la suite d'un différend financier, a indiqué une source judiciaire à l'AFP
. Dans la matinée du 22 février, deux d'entre eux auraient attiré le jeune homme au nom juif mais non pratiquant
chez un membre de la bande en l'accusant de vol et en le sommant de venir s'expliquer. Selon «Le Parisien»,
les aggresseurs lui auraient demandé de rendre un caméscope que la victime n'avait pas et d'honorer une
prétendue dette.

Le jeune garçon aurait alors été attaché avec des menottes, puis frappé par ses agresseurs. Avec un feutre
 épais ou un Typex, ils auraient écrit «sale juif» et «sale pédé» sur son visage, avant de lui faire avaler des
mégots de cigarette et de l'obliger à sucer un préservatif déroulé sur un bâton.

La victime très choquée

Le garçon aurait d'abord été séquestré dans un appartement, puis emmené dans un box. Le rapt se serait
déroulé entre 10h et 19h30 , heure à laquelle les agresseurs ont relâché leur victime sans réclamer de rançon.
Le jeune homme, hospitalisé dans la soirée du 22 février, en est ressorti «très choqué» mais pas grièvement blessé.
 Il a porté plainte le lendemain. Les six suspects ont été arrêtés dans les jours qui ont suivi et placés en détention
 le 27 février.

Ils sont mis en examen pour «violences en réunion en raison de l'appartenance véritable ou supposée à
 une race ou à une religion et en raison de l'orientation sexuelle, séquestration en bande organisée, actes
 de torture et de barbarie, vol aggravé, extorsion et menaces».

La ville de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, avait été le théâtre du meurtre d'Ilan Halimi, un jeune juif
français de 23 ans séquestré pendant trois semaines par le «gang des barbares», en janvier et février 2006.

>> Notre dossier sur le meurtre d'Ilan Halimi


Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, «on n'est pas, dans ce cas, dans un gang à la Fofana»,
 du nom du chef présumé de la bande, qui a récemment fait l'objet d'un renvoi devant les assises. Selon le
 «Parisien»
 toutefois, la bande a fait référence à Youssouf Fofana et au «gang des barbares».

«Mort de trouille»

Le jeune homme séquestré a quitté la ville et «ne veut pas revenir pour l'instant», a-t-on appris auprès de la Licra,
en contact avec la famille. «J'ai eu la maman, elle est retournée par ce qui est arrivé à son fils. Le papa est dans
 un état terrible et leur fils est mort de trouille», a déclaré le président de la Ligue internationale contre le racisme
et l'antisémitisme (Licra), Patrick Gaubert.


A.S. et Sa.C. avec agence

 

22:55 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

Invité de l’émission « C’ à dire » sur France 5 présenté par Thierry Guerrier, l’ambassadeur d’Israël en France Daniel Shek est revenu le 3 mars sur la situation en Israël depuis la montée des violences.

be6e9d82fa03e2b42e18d35042eed99c.jpg

http://www.france5.fr/c-a-dire/index-fr.php?page=emission&id_article=285

click et son Son
Invité de l’émission « C’ à dire » sur France 5 présenté par Thierry Guerrier, l’ambassadeur d’Israël en France Daniel Shek est revenu le 3 mars sur la situation en Israël depuis la montée des violences.

22:20 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

Encore Bagneux...

Encore Bagneux...

 

Deux ans après l’assassinat ignoble et dans des conditions atroces d’Ilan Halimi, en même temps qu’un étudiant est roué de coups et insulté à Grenoble au motif qu’il était juif (lire), voici qu’une nouvelle affaire nauséabonde éclate à Bagneux. Bagneux, faut-il le rappeler, où Ilan Halimi fut séquestré et torturé avant d’être assassiné lors de l’hiver 2006.

 

Selon une source judiciaire, six garçons, nés entre 1983 et 1991, ont été écroués le 27 février et sont soupçonnés d'avoir séquestré un jeune homme dans un appartement puis dans un box, après l'avoir accusé de vol.

 

Selon la même source judiciaire, la victime, de confession juive, aurait été frappée par ses agresseurs, qui auraient écrit «sale juif» et «sale pédé» sur son visage avec un feutre épais et lui auraient fait subir des sévices, notamment à connotation sexuelle. La séquestration se serait déroulée entre 10H00 et 19H30 le 22 février, selon la même source.

 

La mairie de Bagneux s'est dite «choquée et indignée» mercredi au lendemain de la révélation de l’enquête.

 

«Il ne faut pas baisser la garde face à l'antisémitisme et ses manifestations», a déclaré mercredi à l'AFP Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

 

Selon une source proche du dossier, «on n'est pas, dans ce cas, dans un gang à la Fofana», du nom du chef présumé de la bande, qui a récemment fait l'objet d'un renvoi devant les assises.

 

Le fait que l’on soit ou non dans un cas «à la Fofana» ne change en rien l’analyse développée par les membres de Primo dans leur ouvrage paru en avril 2006, Ilan Halimi, le canari dans la mine.

 

Et la manière dont les médias relatent les derniers événements proche-orientaux n’arrangent rien à l’affaire. Elle encourage l'antisémitisme. D'interprétations partisanes en informations incomplètes, ils donnent d'Israël une image falsifiée. Le droit de se défendre devient agression. D'inexactitudes en mensonges, la haine est attisée tous les jours un peu plus.

Ce matin encore, LCI passait en boucle un reportage faisant état de la mort d’un bébé palestinien. L'émotion et la peine que suscitent une telle nouvelle , quand on ne rappelle pas pourquoi l'attaque a eu lieu, sont prêtes à se transformer en haine. La mort d'un enfant ne peut appeler qu'à la vengeance. La condamnation d'Israël est tacite. Bientôt, elle ne pourra faire l'objet d'aucune contestation.

 

Pendant ce temps, «l’opinion» ne saura jamais que le fameux «cycle de la violence» instrumentalisé par le Hamas n’est qu’un écran de fumée.

 

Pendant ce temps, «l’opinion» aura oublié que les attaques du Hamas proviennent d’un territoire entièrement évacué par Israël en août 2005 ; un territoire qui aurait pu devenir l’Eldorado palestinien si la manne financière iranienne perçue par le Hamas avait été utilisée à autre chose que l’entreprise de guerre.

 

Pendant ce temps, «l’opinion» ne comprendra pas qu’il suffirait que la pluie de roquettes qui s’abat sur Israël depuis 7 ans s’interrompe pour que les malheurs palestiniens cessent instantanément.

 

Pendant ce temps, «l’opinion» ne verra que cette famille palestinienne éplorée et se dira que des agressions et des crimes comme ceux de Bagneux ou de Grenoble peuvent se comprendre à défaut d’être excusés.

 

Le 6 mai 2007, on pouvait s’attendre à une rupture, y compris dans le traitement de l’information dans les médias.

 

Pour le moment, c’est raté.

 

© Primo (avec AFP), 5 mars 2008

 


Informations légales : Selon l’article 27 de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression de vos données personnelles. Vous pouvez exercer c

22:13 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu