Avertir le modérateur

jeudi, 20 septembre 2007

Le BNVCA salue la décision de la Cour d'Appel de Paris dans l'affaire concernant l'assassinat le 19/11/2003, de Sebastien SELLAM alias DJ LAM C.jeune d'origine juive,par son voisin musulman.

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ ANTISEMITISME

8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY

 

medium_sammy_g_photo_alain_azria.2.jpgLe Président

Sammy GHOZLAN

06 09 67 7005

 

COMMUNIQUE

 

DRANCY LE 20 SEPTEMBRE 2007

 

 

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisemitisme salue la décision récente -17-9-07-du Président de la Chambre de l’Instruction de la Cour d’Appel de Paris,de permettre à la famille SELAM d’interjeter appel contre une ordonnance de non lieu rendue le 8/8/06 par le TGI de Paris,dans une procédure suivie contre Adel AMASTAIBOU pour assassinat ,de Sebastien SELAM. La Chambre de l’Instruction a considéré que la partie civile n’a jamais reçu notification de cette ordonnance,en raison d’une erreur de LA POSTE qui a reconnu sa faute.

Nous rappelons que dans la nuit du mercredi 19 au Jeudi 20 novembre 2003,le jeune juif Sébastien SELAM , célèbre D.J, alias DJ LAMC, a été sauvagement assassiné par son voisin ,musulman,dans le parking de l’immeuble-Paris 10°-

.A ce jour la famille ne comprend pas comment le criminel peut bénéficier d’autorisations de sorties,et pourquoi cette affaire qu’elle considère comme manifestement antisémite, n’a pas été reconnue comme telle,d’autant que l’auteur qui a tendu un guet -apens à sa victime,aurait avoué à sa mère avoir tué Sebastien,avoir tué un juif, avoir accompli sa mission, et ce après avoir fait ses ablutions et s’être rendu à la mosquée.

Nous saluons la détermination de l’avocat de la famille SELAM ,maitre Axel METZKER,qui a découvert l’anomalie qui empêchait la partie civile de faire appel contre cette ordonnance de non lieu que la famille a du mal à accepter,de même qu’elle n’accepte pas le fait que le meurtrier puisse  être considéré comme irresponsable .

La famille et son défenseur estiment que l’assassinat de Sébastien SELAM constitue le premier meurtre antisémite avant celui d’Ilan HALIMI et entend le faire reconnaitre.

Le BNVCA reste attentif au nouveau développement de cette affaire.

13:15 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

LA COUR D'APPEL DE PARIS DEMANDE A FRANCE 2 LES RUSHES SUR L'INCIDENT AL-DURA

La Cour d’appel de Paris demande à France 2 les rushes sur l’incident al-Dura WWW.GUYSEN.COM

La Cour d’appel de Paris demande à France 2 les rushes sur l’incident al-Dura
> Lire la suite

 

10:45 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

COMMUNIQUE du BNVCA

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME

8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY

 

medium_sammy_g_photo_alain_azria.jpgLe Président

Sammy GHOZLAN

06 09 67 7005

 

COMMUNIQUE

 

DRANCY LE 20 SEPTEMBRE 2007-

 

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisemitisme denonce et condamne l’agression violente commise contre une jeune fille de confession juive, au bas de son  immeuble à Paris 15° le 18/9/07 à 16h30,par un groupe de jeunes filles qu’elle decrit comme d’prigine maghrebine,une metisse et trois hommes qu’elle décrit comme de couleur d’origine africaine.

Selon la victime, Mlle Friedman Chrystel,alors qu’elle rentrait chez elle, constate que trois jeunes filles occupaient le hall en buvant de la biere et fumant des produits toxiques.Elle les invite à quitter les lieux,et c’est à ce moment que les jeunes femmes se jettent sur elle et « la massacrent et la rouent de coups »Pendant qu’elle fait appel à la police,3 hommes surgissent, dont l’un qu’elle reconnait comme un voisin ,armés de couteaux et la menaçant. Mlle FRIEDMAN  a déposé une plainte, dans laquelle elle précise le signalement des auteurs,ainsi que les vociférations menaçantes de l’une des antagonistes qui l’ « insulte » et lui crie « Je vais te crever,que je te retrouve pas ,t’es morte…je te croise t’es morte » …

La victime nous déclare qu’elle n’a pas entendu de propos antisémites,mais considère que la violence qui s’est exercée sur elle resulte du fait que les agresseurs la connaissent et savent qu’elle ést juive.

Traumatisée la victime dit souffrir de blessures (au visage,au ventre,au genou,au coude…)qui justifient une première «  ITT de 5 jours.sous réserves de complications psychologiques ».

Nous rappelons que Mlle FRIEDMAN avait déjà agressee très violemment il y a deux ans, dans le métro,par deux hommes d’origine maghrébine qui avaient vu sa médaille juive sur son chandail.Elle en garde encore des séquelles psychologiques.

Nous saluons l’intervention rapide des policiers sur les lieux,et qui ont procédé à l’arrestation d’une l’une des filles auteur présumée des coups et des menaces.

Nous demandons à la police de tout mettre en œuvre pour identifier tous les auteurs de l’agression,établir l’incrimiation raciste s’il y a lieu,et les mettre à la disposition de la justice.

Mle FRIEDMAN nous exprime que désormais,par crainte  de représailles,elle reste enfermée dans son appartement.

A sa demande Mlle FRIEDMAN sera assistée juridiquement par le BNVCA..

 

 

10:39 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 17 septembre 2007

L’Allemagne paiera les allocations des rescapés

L’Allemagne paiera les allocations des rescapés
Rebecca Serfaty
dimanche 16 septembre 2007 - 23:13



Selon Haaretz, le gouvernement a décidé de demander à l’Allemagne de payer les allocations de 8000 rescapés de la Shoah qui pour différentes raisons ne reçoivent pas d’argent actuellement. La somme de ces allocations est de 150 millions de shekels par an. C’est ce qu’ont convenu les représentants du gouvernement et les organisations de rescapés de la Shoah, leurs ententes ont été transmises dimanche 16 septembre par le directeur du bureau du gouvernement Raanan Dinour au dirigeant des organisations de rescapés de la Shoah Noah Plog.

La principale entente entre les partis concerne les 8000 rescapés des ghettos et des camps de concentration qui, pour différentes raisons, ne recevaient pas d’allocation jusqu’aujourd’hui. Selon les accords, ces rescapés recevront une allocation mensuelle de 1000 shekels ainsi qu’un coupon de services annuel d’une valeur de 2400 shekels. L’allocation atteindra 1600 shekels en 2010. « L’élément qui doit porter la responsabilité du paiement des dommages à payer à ce groupe est le gouvernement allemand ».

La demande faite au gouvernement allemand d’augmenter les allocations a été transmise ces derniers jours, mais aucune réponse officielle n’a été donnée. De hauts officiels allemands ont estimé que leur gouvernement devrait accéder à cette demande du fait de la reconnaissance de sa responsabilité du sort des recapés qui jusqu’à ce jour n’entraient dans aucune catégorie. De plus, il est entendu au sein du gouvernement allemand que la chancelière Angela Merkel a déjà décidé de répondre positivement au gouvernement israélien concernant ce sujet.

De plus, il a été entendu que les rescapés dans le besoin recevront une bourse de 4000 shekels. Une nouvelle loi sera votée qui donnera aux rescapés de la Shoah des réductions sur les prix des médicaments et dispensera tous les rescapés de payer la taxe de télévision, les impôts locaux et la TVA sur les produits électroménagers. De plus, l’allocation gouvernementale pour les services de santé sera de 100 millions de shekels pour les rescapés de la Shoah l’année prochaine. En 2009, elle atteindra 200 millions de shekels. Cette somme sera distribuée en majorité par le fonds pour le bien être des rescapés de la Shoah.

Toutes les ententes ne sont pas couvertes par le budget de l’Etat. Il a été décidé qu’en plus de l’augmentation de l’aide de l’Allemagne, « des fonds seront obtenus en Israël et à l’étranger », c’est à dire par la Commission des plaintes et la société qui s’occupe de retourner les biens volés pendant la Shoah. Le gouvernement israélien espère que ces deux organisations apporteront des fonds pour les rescapés. Le gouvernement et les rescapés ont aussi décidé de mettre en place un centre d’information qui informera les rescapés de la Shoah en Israël sur leurs droits. Par ailleurs, au cours des cérémonies de célébration des 60 ans d’Israël, tous les rescapés seront symboliquement décorés.

Le sujet des réfugiés de la Shoah n’a pas encore été traité. Il s’agit de juifs qui ont fui les zones occupées par les nazis, ils seraient 65 000 en Israël. Malgré la demande des rescapés, le gouvernement a refusé de donner des droits spécifiques à ces réfugiés et décidé que leur cas sera inclus dans le programme d’aide aux personnes âgés rédigé en ce moment le dirigeant du Conseil national d’économie, le professeur Manuel Tehtenberg.

L’Allemagne paiera les allocations des rescapés
Rebecca Serfaty
dimanche 16 septembre 2007 - 23:13



Selon Haaretz, le gouvernement a décidé de demander à l’Allemagne de payer les allocations de 8000 rescapés de la Shoah qui pour différentes raisons ne reçoivent pas d’argent actuellement. La somme de ces allocations est de 150 millions de shekels par an. C’est ce qu’ont convenu les représentants du gouvernement et les organisations de rescapés de la Shoah, leurs ententes ont été transmises dimanche 16 septembre par le directeur du bureau du gouvernement Raanan Dinour au dirigeant des organisations de rescapés de la Shoah Noah Plog.

La principale entente entre les partis concerne les 8000 rescapés des ghettos et des camps de concentration qui, pour différentes raisons, ne recevaient pas d’allocation jusqu’aujourd’hui. Selon les accords, ces rescapés recevront une allocation mensuelle de 1000 shekels ainsi qu’un coupon de services annuel d’une valeur de 2400 shekels. L’allocation atteindra 1600 shekels en 2010. « L’élément qui doit porter la responsabilité du paiement des dommages à payer à ce groupe est le gouvernement allemand ».

La demande faite au gouvernement allemand d’augmenter les allocations a été transmise ces derniers jours, mais aucune réponse officielle n’a été donnée. De hauts officiels allemands ont estimé que leur gouvernement devrait accéder à cette demande du fait de la reconnaissance de sa responsabilité du sort des recapés qui jusqu’à ce jour n’entraient dans aucune catégorie. De plus, il est entendu au sein du gouvernement allemand que la chancelière Angela Merkel a déjà décidé de répondre positivement au gouvernement israélien concernant ce sujet.

De plus, il a été entendu que les rescapés dans le besoin recevront une bourse de 4000 shekels. Une nouvelle loi sera votée qui donnera aux rescapés de la Shoah des réductions sur les prix des médicaments et dispensera tous les rescapés de payer la taxe de télévision, les impôts locaux et la TVA sur les produits électroménagers. De plus, l’allocation gouvernementale pour les services de santé sera de 100 millions de shekels pour les rescapés de la Shoah l’année prochaine. En 2009, elle atteindra 200 millions de shekels. Cette somme sera distribuée en majorité par le fonds pour le bien être des rescapés de la Shoah.

Toutes les ententes ne sont pas couvertes par le budget de l’Etat. Il a été décidé qu’en plus de l’augmentation de l’aide de l’Allemagne, « des fonds seront obtenus en Israël et à l’étranger », c’est à dire par la Commission des plaintes et la société qui s’occupe de retourner les biens volés pendant la Shoah. Le gouvernement israélien espère que ces deux organisations apporteront des fonds pour les rescapés. Le gouvernement et les rescapés ont aussi décidé de mettre en place un centre d’information qui informera les rescapés de la Shoah en Israël sur leurs droits. Par ailleurs, au cours des cérémonies de célébration des 60 ans d’Israël, tous les rescapés seront symboliquement décorés.

Le sujet des réfugiés de la Shoah n’a pas encore été traité. Il s’agit de juifs qui ont fui les zones occupées par les nazis, ils seraient 65 000 en Israël. Malgré la demande des rescapés, le gouvernement a refusé de donner des droits spécifiques à ces réfugiés et décidé que leur cas sera inclus dans le programme d’aide aux personnes âgés rédigé en ce moment le dirigeant du Conseil national d’économie, le professeur Manuel Tehtenberg.

 

 

11:20 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 16 septembre 2007

Suisse : une affiche sur les étrangers engendre la polémique

Suisse : une affiche sur les étrangers engendre la polémique


Le Figaro
T. B..
 
Actualisé le 15 septembre 2007 : 21h43




L'affiche incriminée represente trois moutons blancs sur le drapeau suisse, l'un d'eux expulsant un mouton noir d'une ruade.


Le parti de droite nationale a placardé des affiches prônant le renvoi des criminels étrangers de Suisse.   
Les affiches suscitaient de féroces réactions depuis des semaines. Hier la polémique a pris une autre ampleur quand le rapporteur spécial de l'ONU sur le racisme a demandé au gouvernement de retirer un placard qu'il estime de nature à « susciter la haine raciale et religieuse ».
 
« Le retrait de cette affiche serait plus conforme à l'image avérée de la Suisse comme pays respectueux des droits de l'homme », a lancé Doudou Diène devant le Conseil des droits de l'homme des Nations unies réuni en séance plénière à Genève.
 
La campagne incriminée est largement placardée dans les rues et publiée dans la presse par l'Union démocratique du centre (UDC). Ce parti de droite nationale entend promouvoir une initiative prônant le renvoi des criminels étrangers.
 
Le gouvernement suisse avait répondu jeudi en invoquant la liberté d'expression et en estimant qu'il revient à la justice de se prononcer sur le caractère raciste éventuel de l'affiche.
 
« La liberté d'expression ne doit pas servir de paravent au racisme », a répondu l'avocat sénégalais, expert indépendant sur le racisme auprès de l'ONU depuis 2002.
 
Commentaire :

M. Nicolas Sarkosy, comme ministre de l'intérieur, avait fait abolir la "double peine", consistant à expulser les étrangers ayant commis des crimes et délits graves après qu'ils aient purgé leur peine.

C'est la question que les Suisses se posent : ont-ils tort ?

L'asile politique pour les opprimés : oui, sans barguigner.
La porte ouverte aux criminels et délinquants irrespectueux des lois du pays d'accueil : est-ce une question raciste ?
Cette question est-elle de Droite, pour diaboliser ceux qui osent la poser, ou est-ce tout simplement du bon sens ?

Pour mémoire : doit-on accueillir des Fofana en France ?

Rappelons que "l'avocat sénégalais de Droits de l'Homme rapporteur spécial à l'ONU", Doudou DIENE, ne s'embarrasse pas de périphrases "droits de l'hommistes" quand il s'agit de stigmatiser l'Etat d'Israël et le sionisme.

M. Doudou Diène fait un doux amalgame linguistique, où "l'islamophobie" tente d'acquérir ses lettres de noblesse antiraciste :

RAPPORT SUR LA SITUATION DES PERSONNES D'ASCENDANCE AFRICAINE | RAPPORTS SUR L'APPLICATION DE LA DECLARATION ET DU PROGRAMME D'ACTION DE DURBAN

URL = http://www.aidh.org/ONU_GE/Commission/61/rap-rac.htm

La Commission des droits de l'homme a entendu, le 21 mars 2005, à Genève, le Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée, M. Doudou Diène, ainsi que le Président-Rapporteur du Groupe de travail intergouvernemental sur l'application effective de la Déclaration et du programme d'action du Durban et le Président-rapporteur du Groupe de travail d'experts sur les personnes d'ascendance africaine.

M. Doudou Diène a attiré l'attention sur quatre causes profondes de la recrudescence des phénomènes et des manifestations de racisme, de discrimination raciale et de xénophobie dans le monde : la
banalisation du discours raciste et xénophobe; l'activisme d'organisations racistes et xénophobes; la montée de l'antisémitisme, de la christianophobie et de l'islamophobie; ainsi que la recrudescence du racisme dans le sport. Il a également attiré l'attention de la Commission sur l'émergence d'une dynamique de conflit des cultures de nature à amplifier et enraciner la recrudescence des manifestations de racisme et de discrimination. On peut se demander si la gravité, la profondeur et l'universalité de la recrudescence de ces phénomènes, leur instrumentalisation politique et leur légitimation intellectuelle ne représentent pas la menace la plus sérieuse au progrès démocratique, a ajouté le Rapporteur spécial.


Ce sont ces avocats qui constituent la "Commission des Droits de l'Homme de l'ONU", et préparent la prochaine édition de DURBAN II en 2009 !

Qu'en pensez-vous ?

Simon P












08:58 Publié dans ACTUALITE | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu