Avertir le modérateur

mardi, 17 juillet 2007

" Deux états pour deux peuple"

  A LA UNE

   
"Deux états pour deux peuples"  


Le Président américain a annoncé la tenue d'une convention à l'automne prochain destinée à relancer le processus de paix israélo-palestinien.

George Bush a réitéré lors d'un discours prononcé lundi soir à Washington, son engagement indéfectible envers le processus de paix au Moyen-Orient  et  a annoncé la tenue prochaine d'un congrès régional.

 Le Président américain a appelé la communauté internationale à se ranger derrière ceux qui recherchent la paix,  et à se désolidariser de la "marche aux meurtres" du Hamas. Rappelant que l'objectif des pourparlers était la création d'un Etat indépendant à coté de celui d'Israël, il a appelé les palestiniens a déposer les armes, et à libérer Guilad Shalit. Il a également demandé aux israéliens d'évacuer les positions illégales en Judée-Samarie et de ne pas y étendre les implantations actuelles. G. Bush a par ailleurs confirmé la reprise de l'aide économique de son administration au gouvernement de Salem Fayad, avec un premier versement de 190 millions de dollars, et une assistance aux entreprises  palestiniennes d'un montant de 208 millions de dollars.


Le discours du Président des Etats-Unis intervient au moment  même de la publication  par le  Washington Post d'une analyse des services de renseignements des USA préparée le mois dernier, selon laquelle Mahmoud Abbas serait incapable de faire régner l’ordre même au sein de la branche armée de son propre mouvement, le Fatah.

Selon la déclaration d’un officier américain,  «dans le meilleur des cas Abou Mazen peut influencer les Brigades des martyrs d’El Aqsa, mais en aucun cas contrôler ces forces qui sont dominantes dans plusieurs  villes palestiniennes». Les estimations publiées par le quotidien mettent par ailleurs sérieusement en doute les capacités de Mahmoud Abbas de faire avancer le processus de Paix avec Israël.

 Selon ce rapport, la position politique de ce dernier est particulièrement affaiblie à Naplouse et à Hébron. Par ailleurs, ce n’est pas le Fatah qui réussit à empêcher toutes les tentatives d’attentats élaborées par le Hamas, mais Tsahal, grâce à ses opérations préventives.  D'après les renseignements américains, le Président palestinien doit faire face à plusieurs défis de taille : Mahmoud Abbas se doit d’empêcher le soutien de la population au Hamas, changer l’image d’une administration corrompue, et prouver qu’il est capable de procurer durablement sécurité et développement économique.

WWW.ISRAELINFO.NET

 

08:47 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 16 juillet 2007

SHIMON PERES PRESIDENT DE L 'ETAT D'ISRAEL

  A LA UNE

   
Shimon Peres intronisé Président de l’Etat
Le nouveau Président a prêté serment dimanche à la Knesset devant l’ensemble du parlement israélien et des centaines d’invités.
 
Shimon Peres, 83 ans, qui a été élu le 13 juin pour un mandat non renouvelable de sept ans,  a prêté serment dimanche en fin d'après-midi devant le parlement, devenant ainsi le neuvième Président de l’Etat d’Israël.   Après avoir passé en revue des unités de Tsahal sur l’esplanade de la Knesset et déposé des fleurs devant la flamme en souvenir des victimes des guerres d’Israël, le nouveau Président a juré fidélité à l’Etat en posant sa main sur un Tanakh (Bible). Des rabbins militaires ont alors sonné du Shofar puis les députés ont clamé «Vive le Président de l’Etat d’Israël».    Dans son premier discours présidentiel, M. Peres a notamment promis  de laisser sa porte ouverte à tous les citoyens du pays, de faire progresser la paix à l’intérieur comme à l’extérieur d'Israël, et de renforcer les liens avec la Diaspora.


Parmi les nombreux invités, on notait la présence de Rahel Rabin, la sœur de son ancien rival Itzhak Rabin, de la veuve de Moshé Dayan, Ruth Dayan et celle de l’ancien ministre assassiné Rehavam Zeevi, Yaël Zeevi. Des artistes, des écrivains, des sportifs, des scientifiques étaient également de la fête, aux cotés des plus hautes personnalités de l’Etat. Deux absences remarquées, celle de sa femme Sonia Peres, en période de convalescence après avoir été récemment hospitalisée, et celle de son prédécesseur Moshé Katzav, qui a fait savoir qu’il ne se rendrait pas à la cérémonie.
"Shimon Peres est une des personnalités israéliennes les plus importantes des 60 dernières années", avait affirmé le Premier ministre Ehud Olmert, lors du conseil des ministres hebdomadaire. Durant un demi-siècle de carrière politique, le nouveau Président a notamment été chef du gouvernement, ministre des Affaires étrangères, de la Défense, des Finances, de l'Information, des Transports et de l'Intégration. Initiateur des accords d'Oslo en 1993, qui ont donné l’autonomie aux Palestiniens, il a obtenu en 1994 le prix Nobel de la paix qu'il partagea avec Yitzhak Rabin et Yasser Arafat.
Sa nomination a été saluée dans le monde entier et il a reçu des messages de félicitation des quatre coins du monde, notamment du Pape Benoit XVI, du Président américain George Bush et du Président russe Vladimir Poutine.  Des dizaines de personnalités hollywoodiennes ont également enregistré des messages de vœux pour l’occasion, dont Dustin Hoffman, Kevin Costner et Sean Connery.

SOURCE    WWW.ISRAELINFO.NET

 

 

09:38 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (1)

jeudi, 12 juillet 2007

La France se mobilise pour Shalit ,Reguev et Goldwasser

La France se mobilise pour Shalit, Reguev et Goldwasser

medium_DSC00220_copy.jpg

 

 

medium_DSC00263_copy.jpg

Quelque 2000 personnes ont assisté dimanche en fin de journée à un office solennel à la Grande Synagogue de la Victoire à Paris en solidarité avec les trois soldats israéliens, dont Guilad Shalit, enlevés il y a un an.

Les familles de Guilad Shalit, Ehoud Goldwasser, Eldad Reguev « attendent beaucoup de la France des droits de l'homme » et « placent beaucoup d'espoir » dans la rencontre qu’ils auront lundi avec le président de la République Nicolas Sarkozy, le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner et le maire de Paris Bertrand Delanoë », a indiqué Roger Pinto, le président du mouvement Siona à l’origine de cette manifestation.

Les familles des trois soldats ont participé dimanche à cet office solennel, en compagnie des principaux représentants de la communauté juive française et de l'ambassadeur d'Israël en France, Daniel Shek. « C'est un cauchemar que nous vivons depuis un an », c'est « long et difficile », mais « nous espérons que le gouvernement français et l'Union européenne pourront faire pression sur les Palestiniens pour sortir de cette crise », a expliqué Noam Shalit, le père de Guilad.

Joël Mergui, président du consistoire de Paris, a déclaré que la communauté juive attendait du gouvernement français « une totale fermeté » par rapport à ceux qui ont « capturé certains de nos enfants » et a appelé tous les représentants de la République à « tout faire pour libérer ces trois jeunes ».

Rappelons que le soldat franco-israélien Guilad Shalit a été enlevé le 25 juin 2006 à la lisière de la bande de Gaza par trois groupes armés palestiniens, dont celui du Hamas, désormais maître les lieux à Gaza. Les deux autres soldats israéliens ont été capturés le 12 juillet 2006 par le mouvement terroriste du Hezbollah à la frontière israélo-libanaise.

source. www.infolive.tv

 

07:17 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

1 ER ANNIVERSAIRE DE LA DEUXIEME GUERRE DU LIBAN

"LE JOURNAL DE LA NUIT " SUR GUYSEN TV
Jeudi 12/07/2007
Au Sommaire :

·  1er anniversaire de la deuxième guerre du Liban.

·  ‘’Israël est responsable de la tension à la frontière syrienne’’ affirme le commandant des forces de l’ONU dans le secteur.

·  ‘’ Je suis Juif avant d’être israélien’’ déclare Ehoud Olmert à l’ouverture d’un congrès sur l’avenir du peuple juif.

·  Bain de sang à Islamabad suite à l’assaut de la Mosquée Rouge.

·  Cours des devises étrangères

·  Météo

VOTRE ''JOURNAL DE LA NUIT'' GUYSEN TV ICI

www.guysen.com

 


 

 

07:00 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 11 juillet 2007

Pour l'Elysée ,le Hezbollah est un acteur politique important au Liban

Revue de presse
 
Pour l’Elysée, le Hezbollah est un acteur politique important au Liban
11/07/07
  imprimer cet article envoyer à un ami  
- - Thème: Proche-Orient


 

 

Les portes paroles de l’Elysée et du Quai d’Orsay ont clarifié les propos de Nicolas Sarkozy au sujet du Hezbollah. Le président de la République avait en effet qualifié le Hezbollah d’ « organisation terroriste » lors de sa rencontre avec les familles des soldats israéliens kidnappés.
Alors que le Hezbollah a été invité par la France à participer dans quelques jours à une réunion interlibanaise au château de La Celle-Saint-Cloud, David Martinon, le porte parole de l’Elysée, a indiqué que l’objectif était « que le Hezbollah renonce à l'action terroriste et redevienne un parti politique presque comme un autre, qu'il joue le jeu de la démocratie parlementaire ». Il a également fait remarquer que le Hezbollah n’est « pas inscrit sur la liste européenne des organisations terroristes » et que « la France n’a pas l’intention de demander une telle inscription ». « Le Hezbollah est un acteur politique important au Liban. Il est l’une des composantes du dialogue national. À ce titre, il est invité aux rencontres interlibanaises de La Celle-Saint-Cloud », a-t-il affirmé.
source:   www.crif.org

22:45 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu